Hermas : sur le jeûne (2)

Publié le 4 Mars 2015

"Ton jeûne, dit-il, si les commandements du Seigneur sont observés, sera fort beau.

Voilà donc comment tu observeras le jeûne que tu veux pratiquer. Tout d'abord, garde-toi de toute parole mauvaise et de tout désir mauvais et purifie ton coeur de toutes les vanités de ce siècle. Si tu observes cela, ton jeûne sera parfait.

Et voici comment tu feras. Après avoir accompli ce que tu as écrit auparavant, le jour que tu jeûneras, tu ne prendras rien, sauf du pain et de l'eau et tu calculeras le prix des aliments que tu aurais pu manger ce jour-là et tu le mettras de côté pour le donner à une veuve, à un orphelin, ou à un indigent et ainsi tu te feras humble pour que grâce à cette humilité, celui qui a reçu rassasie son âme et prie le Seigneur pour toi.

Si donc tu accomplis le jeûne comme je te le prescris, ton sacrifice sera bien reçu (Qo 35,9 Ph 4,18; cf. Is 56,7 Mt 5,24 1P 2,5) de Dieu et ton jeûne sera inscrit et l'oeuvre ainsi accomplie sera belle, joyeuse, bien accueillie par le Seigneur.

Voilà ce que tu observeras avec tes enfants et toute ta maison. Et par là tu seras heureux et tous ceux qui, après avoir entendu ces préceptes, les observeront, seront heureux et tout ce qu'ils demanderont au Seigneur, ils l'obtiendront."

Hermas, Le Pasteur, Similitudes, 5.3

Rédigé par Philippe

Repost 0
Commenter cet article