des privilégiés... de la férie.

Publié le 9 Décembre 2015

 

 

 

"Cher Philippe,

je ne vous ai pas oublié dans mes prières ce soir à la messe" ça fait bien longtemps qu'on ne m'avait  pas dit ça... merci m'sieur.

Avant on recevait toujours un mot de son père maître. Oh très court mais qui voulait dire tant de choses. A la manière bénédictine..

Il savait toujours dire l'essentiel avec tant de gentillesse. les temps ont bien changé !

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article