les temps sont mauvais...

Publié le 18 Janvier 2016

 

les temps sont mauvais.

 

Depuis que nous sommes chassés du paradis, est-ce aujourd'hui seulement que les temps sont devenus mauvais? Nos ancêtres eux-mêmes se sont lamentés sur leur époque, et leurs aïeux ont fait de même; et chez les hommes personne ne s'est jamais complu dans le temps où il vivait; les descendants portent envie au temps de leurs ancêtres; ceux-ci à leur tour regrettaient les temps où ils n'avaient pas vécu et ils les regrettaient parce qu'ils ne les avaient pas vécus; car le présent a un goût amer; non seulement parce qu'il nous touche de plus près, mais parce qu'il nous froisse chaque jour le coeur. Chaque année, nous ne sentons pas plutôt les approches de l'hiver, que presque toujours nous nous écrions:" Il n'a jamais fait si froid" , ou encore:" Il n'a jamais fait si chaud". et pourtant l'Auteur du chaud et du froid agit toujours de même. Mais "heureux l'homme que tu instruis, Seigneur, pour lui adoucir les jours mauvais."

Les temps sont mauvais. S'agit-il de ceux qui sont réglés par le cours du soleil? Non, ce sont les hommes mauvais qui font les jours mauvais; et il en est ainsi partout dans le monde. Parmi la multitude des méchants on entend gémir les rares grains de froment.

Oui, revenons aux justes.

Les hommes mauvais, disions-nous, font les jours mauvais; et les justes? Ne vivent-ils pas eux aussi, dans l'intime de leur âme, des jours mauvais, sans compter ce qu'ils ont à souffrir des méchants au milieu desquels ils gémissent. Oui, quand ils rentrent en eux-mêmes, qu'ils considèrent ce qui s'y passe; qu'ils descendent au fond de leur âme et l'examine sérieusement, ils trouvent en eux-mêmes ces jours mauvais.

Ils ne veulent pas la guerre, ils veulent la paix, et qui ne la veut pas? et quand tous détestent la guerre et souhaitent la paix, que le juste lui-même jette les yeux sur lui et il trouvera la guerre installée chez lui. Tu me demandes quelle guerre?

" Heureux l'homme que tu instruis, Seigneur, et à qui tu enseignes la loi." Et si l'homme me demande quelle guerre le juste souffre en lui-même? Enseigne-le toi-même d'après ta loi, et fais parler l'Apôtre:" La chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit, et l'esprit des désirs contraires à ceux de la chair"; et où rejeter le poids de cette chair, quand retentit le signal de la guerre, quand, à ce que Dieu ne plaise, l'ennemi envahit tout? 

L'homme fuit et, partout où il va, il porte la guerre avec lui; et je ne parle pas du méchant; même le juste trouve en lui cette lutte dont parle l'Apôtre; " La chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit et l'esprit des désirs contraires à ceux de la chair."

Avec une telle guerre, peut-il y avoir des jours heureux?

 

Les jours sont donc mauvais . Mais soyons doux. qu'est-ce à dire:" Soyons doux? Acceptons avec douceur le jugement de Dieu. Disons-lui:" Il m'est bon d'avoir été humilié, afin que j'acquière la science de tes préceptes. " ps CXXIII,21  Tu m'as chassé du paradis, exclus de la béatitude; je suis dans la douleur et les gémissements... " Mes gémissements ne te sont point cachés. Mais il m'est bon d'avoir été humilié, j'acquiers la science de tes préceptes."

 

Dans les jours mauvais, j'apprends à chercher les jours heureux. Quels sont ces jours heureux? Ne les cherchez pas ici-bas.

Croyez-moi, ou plutôt, croyez-le avec moi, vous ne les trouverez pas.

Les jours mauvais passeront; ils viendront, les jours heureux: les jours heureux pour les bons, mais des jours pires encore pour les méchants.

 

Saint Augustin.

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article