bénédictions pascales +

Publié le 26 Mars 2016

  le père Henry il était à gauche, et bibi on le mettait en face,  comme par un fait exprès .. que de souvenirs. face au père Abbé, à droite le prieur, à gauche le sous-prieur, quand le père Abbé était prieur, de ces fous rire .parfois. Doit être sérieux maintenant le père prieur. j'y suis pas retourné depuis.

fallait faire attention à pas trop boire ! on était surveillé té ! moi je ne rentrais jamais le dimanche après-midi, sinon les alcootests oulala (faut bien leur expliquer à ces petits orthodoxes dès fois qu'ils aient un russe musicien comme novice, qui sait ! un petit Nikita pour leur prochaine fondation à Moscou  ),

 

 

- Adjutorium + nostrum in nomine Domini

- Qui fecit coelum et terram

- Dominus vobiscum

_ Et cum spiritu tuo .

 

Deus, qui per famulum tuum Moysen, in liberatione populi tui de Aegypto, agnum occidi jussisti in similitudinem Domini nostri Jesu Christi, et utrosque postes domorum de sanguine ejusdem agni perungi praecepisti:  tu bene+dicere et santi+ficare digneris hanc creaturam carnis,, quam nos famili tui ad laudem sumere desideramus.

Per Resurrectionem ejusdem Domini nostri Jesu Christi, qui tecum vivit et regnat in saecula saeculorum.

Amen.

Ô Dieu, qui par votre serviteur Moïse, lors de la libération de votre peuple d'Égypte, avez ordonné de tuer un agneau comme figure de N.S.J.C., et avez commandé de marquer l'un et l'autre jambage des portes des maisons avec le sang de ce même agneau : daignez bénir + et sanctifier + cette créature de chair, que nous désirons consommer à la louange de votre serviteur, par la résurrection du même J.C. N.S., qui vit et règne avec Vous pour les siècles des siècles.

 

 

 

Adjutorium+nostrum in nomine Domini

Qui fecit coelum et terram.

Dominus vobiscum

Et cum spiritu tuo.

 

Oremus

Subveniat, quaesumus, Domine, tuae benedictionis gratia huic ovorum creaturae; ut cibus salubris fiat fidelibus tuis in tuarum gratiarum actione smentibus, ob Resurrectionem Domini nostri Jesu Christi, qui tecum vivit et regnat in saecula saeculorum.

Amen

 

Nous Vous en supplions, Seigneur, donnez votre bénédiction à ces œufs, qu'ils soient pour vos fidèles  une nourriture saine, reçue en action de grâces pour la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. Qui vit…


R /. Amen.

 

lle best c'est celui des moines, mais on ne peut pas ramener des plats préparés, ni en commander par internet !  sans compter les gâteaux du jour, rien que d'y penser on se ferait bien moine tiens ! attendre un an pour manger l'agneau pascal, c'est long. dès la sortie de la messe attendre l'heure du repas mais c'est long, oh que c'est long ! combien ont pu souffrir dans ces attentes douloureuses! pire qu'un samedi saint ..

 

 

alalala...

 

bénédiction du pain .

 

 

Orémus.
Domine Jesu Christe, panis Angelorum, panis vivus aetérnae vitae, bene†dicere dignare panem istum, sicut benedixisti quinque panes in desérto : ut omnes ex eo gustantes, inde corporis et animae percipiant sanitatem : Qui vivis et regnas in saecula saeculorum. R/. Amen.

Et aspergatur aqua benedicta.

 

O Seigneur Jésus-Christ, pain des anges, pain vivant de la vie éternelle, daignez bénir ce pain, comme Vous avez béni les cinq pains dans le désert : pour que tous les hommes, en le goûtant, obtiennent la santé du corps et de l'âme, Vous qui vivez…

 

 

Orémus.
Béne†dic, Domine, hos novos fructus N., et praesta : ut, qui ex eis in tuo sancto nomine vescéntur, corporis et animae salute potiantur. Per Christum Dominum nostrum. R/. Amen.

Bénissez, Seigneur, ces fruits nouveaux, N., et accordez le salut du corps et de l’âme à ceux qui les mangeront en votre Saint Nom. Par le Christ notre Seigneur.

 

 

 

Orémus.
Domine Deus omnipotens, cui astat exércitus Angelorum cum tremore, quorum servitium spirituale cognoscitur, dignare respicere, bene†dicere,  et sancti†ficare hanc creaturam olei, quam ex olivarum succo eduxisti, et ex eo infirmos inungi mandasti, quatenus sanitate percépta, tibi Deo vivo et vero gratias agerent : praesta, quaesumus ; ut hi, qui hoc oleo quod in tuo nomine bene†dicimus, usi fuerint, ab omni languore, omnique infirmitate, atque cunctis insidiis inimici liberéntur, et cunctae adversitates separéntur a plasmate tuo, quod pretioso sanguine Filii tui redemisti, ut numquam laedatur a morsu antiqui serpéntis. Per eumdem Dominum nostrum Jesum Christum Filium tuum : Qui tecum vivit et regnat in unitate Spiritus Sancti Deus, per ommia saecula saeculorum. R/ Amen.

 

O Seigneur, Dieu Tout-Puissant, Vous devant qui se tient l’armée tremblante des Anges, dont Vous connaissez le service spirituel, daignez regarder, bénir et sanctifier cette huile, que Vous avez tiré des olives, et dont Vous avez ordonné d’oindre les malades, afin qu’ayant recouvré la santé, Ils Vous rendent leurs actions de grâces, à Vous, Dieu vivant et vrai. Nous Vous en prions, faites que ceux qui feront usage de cette huile soient délivrés de toute maladie, de toute faiblesse, des attaques de l'ennemi, et de toutes les adversités qui séparent de Vous votre créature, que Vous avez rachetée par le sang précieux de Votre Fils, afin qu’elle ne subisse jamais la morsure de l’antique serpent. Par le même Jésus-Christ…

 

 

Pour le parisien, il doit y avoir une bénédiction pour la bière nouvelle, mais je ne la connais pas, un rituel spécial .

 le jour de Pâques tout est nouveau, alors on bénit tout ... même le bétail !

 

 

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article