en attendant le père Abbé, la «Sainte tunique du Christ» fait se déplacer les foules chrétiennes

Publié le 29 Mars 2016

 

«J'en ai la chair de poule». Dans la basilique d'Argenteuil, des chrétiens sont venus en foule, en ce Vendredi saint, voir de leurs propres yeux une tunique qui aurait été portée par le Christ, et dont l'«ostension solennelle» n'a lieu qu'une fois tous les 50 ans.

«C'est la troisième fois que je la vois! J'avais 4 ans en 1934 et j'étais aussi là en 1984», confie, «très émue», Paule, 85 ans, sur le parvis de l'édifice religieux où la «Sainte Tunique du Christ» sera exposée jusqu'au 10 avril.

Dans le chœur, où le vêtement marron est exposé dans un reliquaire couleur or, les croyants dont le tour est enfin venu s'agenouillent et se signent devant la «seule relique du Christ vivant», qui figure, selon l'Eglise, parmi les trois grandes reliques de la Passion, avec le Suaire d'Oviedo et le linceul de Turin.

«Parmi les orthodoxes, il y a une vénération exceptionnelle de cette tunique», explique Dimitri Garmonov, 25 ans, étudiant russe à Paris. «Pour moi, cette tunique est une icône des Passions du Christ. Et la Passion, c'est la résurrection, c'est la mort qui donne la vie. C'est un grand événement que je vis aujourd'hui», confie avec émotion le jeune homme.

Il dit aussi avoir une pensée particulière pour les «chrétiens d'Orient, qui sont persécutés. Tous ces actes de terrorisme, cette absence de paix, m'affectent beaucoup. Cet événement montre que les chrétiens sont pour la paix.»

 

source 20 minutes.

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article