héros du jour.

Publié le 29 Mars 2016

A Sinjar, au nord de la Syrie, l'armée kurde affronte depuis plusieurs mois le groupe Etat islamique (EI). Dans leurs rangs, une vingtaine d'anciens militaires français. Ils se sont détournés de l'armée après les attentats du 7 janvier et du 13 novembre et ont décidé de venir lutter contre l'EI en Syrie.

"Le destin du reste de l'humanité se joue dans cette région"

François, diplômé de l'école militaire Saint-Cyr, a intégré un bataillon kurde il y a deux mois. "Dans cette région du monde en guerre, je pense que le destin du reste de l'humanité se joue. J'ai voulu être présent à un moment où l'histoire se fait", explique-t-il.

À l'arrière du front, un drapeau français flotte avec le drapeau kurde sur une caserne. Sur les réseaux sociaux, beaucoup de Français se disent volontaires pour rejoindre François et ses camarades. Mais ils ne sont qu'une vingtaine à avoir sauté le pas.

 

france TV info

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article