amoris laetitia... ras le bol dans les rangs.

Publié le 7 Mai 2016

 

 

Récemment le Saint-Père a proposé au monde l'exhortation apostolique post-synodale Amoris Laetitia
, la joie de l'Amour. Celle-ci a fait l'objet de beaucoup de commentaires, focalisés souvent sur un point douloureux,mais secondaire, de ce document. Ces commentaires laisseraient parfois croire que l'Église, en face d'un monde refusant Dieu, renonce à proposer l'idéal du mariage chrétien. Ce n'est pas la pensée du Saint-Père. Il est particulièrement affligeant de voir comment on oublie les admirables chapitres qui s'appliquent à décrire la vie et les épreuves des couples fidèles, ces couples qui désirent et qui ont la possibilité d'instaurer, de travailler généreusement à établir, à maintenir, au sein de la famille, une authentique joie de l'Amour. Ces lignes sont très exigeantes peut-être est-ce, au fond, la raison profonde de leur oubli. Elles méritent d'être lues et méditées, dépassant de loin, dans leur application, les seules limites de la famille, mais concernant toute communauté. Recevons-les d'un esprit filial et reconnaissant envers la sollicitude pastorale et paternelle de celui qui préside à la charité dans l'Église.

 

dom Jean Pateau père abbé de Fontgombault .

 

 

 

 

"Alors là, je dis bravo ! Franchement, j'en suis sur le cul. Voilà mes bons amis à quel point nous sommes des ignorants. Le baptisé qui est marié et qui communie abandonne femme et enfant pour se mettre en ménage avec une personne bien mieux faite que son épouse et bien mieux disposée et IL NE SAIT PAS QUE C'EST MAL. Donc, il peut continuer à communier. Comment n'y avons-nous pas pensé plus tôt ? Ô Michelet ! C'est la Vérité qui sort par ta bouche !

A moins que tu ne te foutes carrément de notre gueule ?? Car enfin, si les païens eux-mêmes, mariés civilement, savent que l'adultère est un mal, par quel mystère nos catholiques ne le sauraient pas ? Il est urgent de remplacer l'homélie de la messe de mariage par la lecture des articles du code civil ! le père Michelet sous-entendrait-il qu'aux préparations paroissiales au mariage, on susurre discrètement à l'oreille des fiancés qu'ils peuvent de toute façon s'envoyer en l'air avec qui ils veulent une fois la bague au doigt ? Que ce n'est pas si grave et que personne ne leur en voudra dans l'Eglise ?
Vous allez me dire : mais enfin, il y a la confession, il y a le Magistère ! il y a l'enseignement direct de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Que Nenni ! Le père Michelet a la réponse...les adultères ne sont pas prêts à entendre ces vérités. Il ne faut donc pas les leur dire. Ainsi ils peuvent communier tranquillement. D'autant plus qu'Amoris laetitia en rajoute une couche dans la confusion. Donc tout est bien ! C'est un peu comme le sketch de Fernand Raynaud ; vous savez, la moissonneuse-lieuse-batteuse qui ressème par derrière le blé qu'elle récolte par devant. Imparable, l'on vous dit !

Serait-il trop demander à nos penseurs et à notre clergé un minimum de décence et d'honnêteté ? Nous sommes confrontés à une dramatique et impossible situation. Il n'est pas honteux de se taire. Surtout si l'on est effrayé. Et surtout si l'on a rien à dire.

le forum catholique

 

demain on demandera à Julien Clerc ce qu'il en pense hu hu hu :"

 "Ce n'est rien
Tu le sais bien le temps passe
Ce n'est rien... "
 
oui bravo à la fraternité st Pierre, qui a su rester à l'écart de toutes ces polémiques. vaut mieux s'occuper des petits musiciens c'est plus sain, plus saint ;  y en a marre de tous ces trucs de curés après tout à perdre la foi;   le silence des moines comme ceux de Solesmes est sans doute plus édifiant. tiens je leur suggère de faire une pétition pour demander la destitution du pape françois! ça ferait encore des adresses à récupérer ou pour demander le retrait total du texte comme la loi travail,   dis-donc ! au point où on en est. mais ça devient lourd et indigeste.  vraiment !
ps. je ne prends pas position je n'y connais rien, je ne suis pas théologien, je laisse ça aux ecclésiastiques, ..  mais qu'on nous fiche la paix. le père Abbé donne son point de vue, point. ça devient morbide leurs histoires de curés.

 

 

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
X
Oui. Nous sommes d'accord.
Répondre
P
merci monsieur !