france: Timothée Vinour-Motta

Publié le 22 Mai 2016

 

Né en 2001, Timothée commence l'étude de la guitare à l'âge de 7 ans et intègre en 2009 la classe de Michel Rubio au conservatoire de Perpignan. Il obtient son DEM (anciennement médaille d'or) en mars 2015 (mention TB à l’unanimité), le jour  de ses  14  ans.
Il donne son premier concert en soliste dans l'église de Tordères aux côtés de Gabrielle Rubio en juillet 2010 ,  joue dans les églises  d'Eyne, de Mosset, de Thuir, participe régulièrement  à "L'heure de la guitare" d'Argeles. En Mai 2015, l’association Aguira le programme en récital à Lambesc. Plusieurs fois invité du  Festival International des  Jeunes  Interprètes  du  Boulou, il est aussi appelé régulièrement par Daniel Tosi à se produire en soliste ,accompagné par le Collégium Instrumental Méditerranée.
Il se perfectionne  lors  de stages  ou de master-class  (Giorgio  Albiani, 0mar  Cyrulnik, Roland Dyens, Jorge Cardoso, 0livier Chassain, Roberto Rossi, Académie Internationale d'Eté de Nice avec  Laurent Blanquart, . . .) et participe aux Rencontres  musicales de Mosset  dirigées par Michel  Rubio.
En 2012 puis  2014, il remporte le 1er prix dans sa catégorie au Concours  National de Musique de Lempdes accompagné, en 2014, du Prix spécial de la ville de Lempdes.
Il commence par ailleurs l'étude de l'euphonium  en 2010  dans la classe de Christopher  Nery et de Harumi  Baba ;  il rentre en cycle spécialisé en octobre 2015.
 Il intègre en 2011 le Brass-Band  et  l'Orchestre  d'Harmonie  du CRR  Perpignan-Méditerranée. En août 2014 (soliste euphonium) et août 2015 (soliste guitare), il est invité du festival des « Garrotxes » à Caudiès de Conflent et Sansa.
Il forme avec ses frères le quatuor « Jamais 3 sans 4 » , l’ensemble Kairos et un duo avec Yann Lorenzoni , flûtiste.
Timothée vient d'être admis à l'unanimité au Cnsmd de Paris.

festival international guitare de Lambesc 2016

 

 

quand même ! non mais .

SOURCE

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article