la femme. (1)

Publié le 12 Mai 2016

 

La femme, disait Pie XII, qui a admirablement parlé de toutes ces choses, " collabore avec l'homme, mais de la façon qui lui est propre, suivant sa tendance naturelle. Or, le rôle de la femme, sa manière soon inclination inée, c'est la maternité. Toute femme est destinée à être mère; mère au sens physique du mot, ou bien dans un sens plus spirituel et plus élevé, mais non moins réel."

Mais cette femme, mère du genre humain, que les lignes émerveillées des premiers chapitres de la Génèse nous montre comme l'aide d'Adam assortie à lui, comme sa gloire, pour reprendre une expression de saint Paul (I Cor.II,7) et comme sa joie,, cette femme à l'instigation du diable, fut pour Adam l'instrument de sa perte.

Adam et Eve déchurent de leur état d'amitié avec Dieu et tombèrent au-dessous d'eux-mêmes.

Dans sa miséricorde, Dieu reprit son oeuvre et la refit plus admirablement qu'il ne l'avait faite.

 

....

 

Saint Paul nous dit que "la femme se sauvera par la maternité" (I Tim.2,15), en devenant mère de famille. Selon un commentateur sûr, l'expression employée par saint Paul "ne signifie pas tant la procréation que la situation active et concrète de la femme au foyer".

Cette affirmation de saint Paul indique quel doit être le statut de la femme chrétienne à la maison comme dans la cité, et sans exagérer la portée de ce texte, il ne faut pas le minimiser.

L'Apôtre entend-t-il écarter la femme des activités culturelles, de l'exercice d'une profession, de tout rôle politique? Non, et telle n'est pas, loin de là la pratique de l'Eglise.

 

Cette affirmation de saint Paul indique quel doit être le statut de la femme chrétienne à la maison comme dans la cité, et, sans exagérer la portée de ce texte, il ne faut pas le minimiser. L'Apôtre entend-t-il écarter la femme des activités culturelles, de l'exercice d'une profession, de tout rôle politique? Non, et telle n'est pas loin de là, la pratique de l'Eglise.

 

Sainte Geneviève a sauvé Paris, Blanche de Castille mit en oeuvre des dons politiques qui lui valaient la juste confiance de son fils saint Louis. L'épopée de Jeanne d'Arc est une des plus prestigieuses de l'histoire des peuples. Beaucoup de professions conviennent fort bien aux femmes. Et Marie Noël nous a laissé son oeuvre littéraire admirable.

 

Que veut donc dire l'Apôtre?

D'abord que la mère de famille se sanctifiera en remplissant son devoir d'état, qu'elle ne doit pas y manquer, ce qui limite ses activités en dehors du foyer.

Ensuite, que la femme, qu'elle soit mariée ou célibataire , ne doit rien entreprendre qui soit contraire à sa nature propre et qui blesserait sa dignité de femme, qu'elle doit respecter les desseins du Créateur sur ele et accomplir généreusement et selon le mode qui lui convient toutes les tâches qui lui sont propres.

 

Quelles sont les activités compatibles avec la dignité de la femme et celles qui sont incompatibles avec cette dignité?

Il est impossible de le dire ici dans le détail, mais à ces questions qu'une évolution rapide de la société a rendues brûlantes, ce grand Docteur des temps modernes qu'est Pie XII a répondu avec toute la clarté et la précision désirables. Son enseignement sur ce point a été rassemblé par les moines de Solesmes dans leur collection des Enseignements pontificaux sous le titre Le Problème féminin.

Cet enseignement ne fait évidement qu'appliquer à notre temps ce qui a toujours été la doctrine de l'Eglise sur la femme, dont cette Sainte Eglise, au cours de ses vingt siècles d'histoire a si magnifiquement assuré l'honneur et mis en valeur les dons irremplaçables pour le plus grand bien de l'humanité tout entière.

 

L'état de santé d'un peuple peut se mesurer pour une bonne part à la condition qu'on y fait à la femme, au respect qu'elle y inspire et à celui qu'elle y reçoit.

Quelle tristesse et quel dégoût suscitent de nos jours certains efforts révolutionnaires parce que déchristianisée, où grouillent des passions inavouables.

Qu'eussent pensé de ces manifestations insensées et délétères une sainte Monique, la mère si patiente de saint Augustin, ou, plus près de nous, la bienheureuse Anne-Marie Taïga, modèle de la femme au foyer.

 

dom Jean Roy, + abbé de fontgombault. 

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article