Requiescat in pace +

Publié le 17 Juillet 2016

 

Emmanuel Groult, 48 ans, Commissaire de Police à la Police Aux Frontières de Nice, est mort lors de l'attaque terroriste du 14 juillet à Nice... Il était mon Commissaire au moment ou j'ai quitté Nice, je l'admirais et c'est rare, il avait la classe, il était dynamique, il était proche de ses effectifs et toujours à l'écoute, la porte de son bureau nous était toujours ouverte, il trouvait toujours le temps de nous recevoir, quel que soit le sujet, j'ai souvenir de nos nombreuses réunions de Quart qu'il faisait de nuit, preuve de son entière disponibilité, il avait pour un Commissaire de nombreuses qualités que bien des confrères à lui n'ont pas, il aimait peut-être tout simplement son travail et appréciait sans nul doute ses effectifs, il nous faisait confiance, il avait rejoint la PAF pour se rapprocher de son épouse également Fonctionnaire de Police, le 14 juillet il assistait en famille au feu d'artifice, il est décédé sous les yeux de sa famille, le connaissant, il ne fait aucun doute pour moi qu'il a dû se sacrifier pour sauver la vie de ses proches ou d'autres personnes qu'il ne connaissait pas, il était altruiste, il était courageux, il avait du talent, beaucoup de talent, je le pleure aujourd'hui, je l'admirais, il est de ceux qui ont contribué à mon retour sur Toulon, je ne l’oublierai jamais, je l'admirais, il est un héros pour moi aujourd'hui..rejoignez-nous et partager le plus massivement, et surtout rejoignez-nous pour plus de soutien

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JVG 18/07/2016 10:51

RIP.
Même en civil et en congés, ils doivent conserver leurs armes de service.
Nous somme en guerre.

Compte tenu du contexte, je pense même que la population, sous certaine conditions, doit être autorisée à porter une arme de poing. Cela aura certainement suffit à réduire le nombre de victimes. Un camion sans pneumatiques n'arrive plus à progresser aussi vite et s'immobilise plus rapidement.
Un djihadiste qui se trouve confronté à une réplique armée précise est freiné dans sa course, si il n'est pas stoppé. Le tout étant de gagner du temps en attendant les renforts. Au fait les fameux effectifs d'élites dispo en moins d'un quart d'heure .......... à Nice ils les attendent toujours !!!
Aujourd'hui seul les voyous et les terroristes sont armés et à priori facilement. Les populations sont qu'en à elle une véritable cible.