Lisztomania Châteauroux Boros Misi

Publié le 22 Octobre 2016

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

programme

 

Misi Boros est un pianiste « pur jus » de l'école hongroise. Il n'a que 12 ans et l'on parle partout de lui comme d'un virtuose. Entendez par-là que lorsqu'il joue, il est un musicien à part entière, artiste capable de sentir, de faire ressentir et de transcender la musique qui le traverse. Ceux qui le croiseront ne manqueront pas d'être attendris par ce piano a priori « trop grand pour lui » mais se laissant aller comme il se doit à l'écoute de quelques œuvres de Liszt, Chopin ou Debussy, ne tarderont pas à oublier cette impression subjective de taille. Réaliseront que celui qu'ils pensaient être une miniature de musicien, est déjà un musicien.

la nouvelle république

Si, au mois d’août, vous étiez encore à Nohant, nous pourrions réaliser notre ancien projet de Festival à Châteauroux. » (Franz Liszt à George Sand, 30 mai 1844)

Depuis 2002, les Lisztomanias de Châteauroux donnent vie au projet du compositeur. La quinzième édition des Rencontres Internationales Franz Liszt qui se déroule du 24 au 29 octobre 2016, a pour thème "Les 4 âges de Liszt". Cette année, le festival propose "une large vision de Liszt et de son art prolifique, de sa jeunesse à sa mort, de Paris à Budapest, en passant par le Berry romantique de George Sand, celui-la même qui avait inspiré au compositeur hongrois son projet de festival à Châteauroux (une exposition franco-hongroise retracera ce parcours).

Ainsi nous accueillerons à la fois un jeune prodige hongrois de 12 ans, Misi Boros, et le pianiste britannique Leslie Howard, le seul pianiste au monde ayant enregistré l’intégrale de l’œuvre de Liszt (plus de 100 CD) ! Il évoquera avec Nicolas Dufetel ce défi unique et prodigieux. Bruno Rigutto, François-Frédéric Guy, Michel Dalberto, l’Orchestre de Tours, Dimitri Naïditch, Henri Demarquette, Nicolas Dautricourt, Karol Beffa, Vassilis Varvaresos, Aline Piboule, Félicien Brut, Romain Hervé, Jean-Baptiste Fonlupt, Simon Ghraichy, Olivier Besnard, complèteront la programmation de cette édition, de Bach au jazz, du cinéma à l’accordéon, de Liszt au XXe siècle …

Nous n’oublierons pas le prestigieux voisin de Nohant et l’ami de Liszt, Frédéric Chopin ; ainsi, le spécialiste renommé du musicien polonais, Jean-Jacques Eigeldinger, relatera les relations entre ces deux titans du piano romantique ; alors que Philippe André nous montrera en quoi la vie et l’œuvre de Liszt ne forment qu’un immense arc visionnaire ; tandis que Luigi Verdi nous en dévoilera les multiples visages cinématographiques…" indique Jean-Yves Clément, Directeur artistique fondateur du festival.

Unique en Europe, le Festival des Lisztomanias est un hymne à la musique romantique, offrant un programme riche en conférences, spectacles littéraires et musicaux, masterclasses, impromptus et concerts donnés par des artistes de renommée internationale. Durant 6 jours, Châteauroux vit au rythme du grand compositeur grâce au soutien, entre autres, du Département de l'Indre

SOURCE

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article