phénomène du jour

Publié le 14 Novembre 2016

http://autourduciel.blog.lemonde.fr/files/2016/11/PL-Grande-Motte-1500.jpg

© Guillaume Cannat

 

Pourtant, je redoute la déception potentielle de nombre de spectateurs, car la pleine lune de ce lundi 14 novembre ne sera pas aussi incroyablement grande et lumineuse que les illustrations et les explications confuses et parfois erronées de certains sites hautement médiatisés et partagés sur les réseaux sociaux pourraient le laisser penser. Cette pleine lune sera effectivement la plus proche de la Terre pour l’année 2016 et son diamètre apparent dans le ciel sera donc un peu plus grand que lors des dernières lunaisons, mais cette variation de diamètre apparent ne sera absolument pas évidente à percevoir à l’œil nu. Si vous avez vu la Lune encore gibbeuse (ovalisée) du dimanche 13 novembre, celle du lundi 14 ne vous semblera guère plus grande. Si nous pouvions regarder côte à côte sur la voûte céleste la pleine lune d’aujourd’hui et celle du 22 avril dernier, qui présentait le plus petit diamètre apparent de 2016, nous verrions probablement la différence. Mais ce n’est même pas certain car, quel que soit son diamètre apparent théorique, le diamètre apparent lunaire observé au ras de l’horizon dépend de nombreux critères. La réfraction atmosphérique fluctuante peut, par exemple, écraser l’image lunaire, l’aplatir, la déformer dans un sens puis dans l’autre ou la fragmenter, rendant vaine toute estimation sérieuse de sa dimension. Quant à notre cerveau, il nous joue des tours en exagérant systématiquement notre perception de la dimension lunaire au ras de l’horizon.

Notre époque aime le super, le méga, l’extra et l’expression « super-Lune » fait sans doute plus rêver que « plus grosse pleine lune de l’année » ou « pleine lune du périgée. »

le monde

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article