pour le dimanche de Gaudete

Publié le 9 Décembre 2016

Afficher l'image d'origine

 

"Gaudete in Domino semper, " Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur. C'est le dimanche de la joie, parce que nous approchons de la fête de Noël; Dominus enim prope est. Aussi l'Eglise revêt-elle  ses ornements roses, symbole de l'allégresse, et l'orgue, qui s'était tu, fait entendre ses religieuses mélogies. Elle ne nous dit pas seulement:" Réjouissez-vous," car il y a des joies qui sont pernicieuses, funestes, mais :" Réjouissez-vous dans le Seigneur, in Domino." Toute notre journée nous sommes toujours dans la joie, semper, la joie du devoir accompli. La vie chrétienne est pleine de cette joie spirituelle: joie de la conscience satisfaite, joie de l'esprit qui voit Dieu à travers ses créatures, à travers le devoir chrétien, joie du coeur qui l'aime et qui sait que Dieu lui sourit.

Il n'y a de joie qu'à connaître la vérité qui est Jésus, et de bonheur, même en ce monde, qu'à l'aimer. Seul il illumine la conscience et satisfait l'âme, trop grande pour se contenter de la pauvre et vile créature, des joies passagères de ce monde.

Et si nous hésitions encore, laissons- nous toucher par cet appel du prophète Isaïe dans la Communion :" Dites à mon peuple: Vous qui avez le coeur abattu et pusillanime, prenez courage et ne craignez point. Voici notre Dieu qui vient, et il nous sauvera."

" Il s'est élevé dans les ténèbres une lumière pour les hommes droits: le Seigneur est miséricordieux, compatissant et juste. (Ps CXI) C'est de cette lumière que parle saint Jean, en disant" Celui-là était la vraie lumière qui illumine tout homme venant en ce monde. Il était dans  le monde, et le monde a été fixé par lui, et le monde ne l'a pas connu. (Jean I 9-10)

Ainsi le Seigneur nous invite-t-il à la joie de l'Eglise, parce que le temps est venu où elle deviendra la mère des nations.

Réjouissez-vous avec Jérusalem, nous dit-il, soyez dans l'allégresse avec elle, vous tous qui l'aimez. Réjouissez-vous de sa joie, vous tous qui pleurez sur elle, afin que vous participiez à ses consolations, et que vous trouviez une abondance de délices dans sa gloire universelle. (Is. LXVI)

Mais si nous devons nous réjouir de la venue du Sauveur, combien davantage serons-nous comblés de joie, à mesure qu'il réalisera en nous la promesse qu'il nous a faite, disant:" Il y aura des eaux qui jailliront dans le désert et des torrents dans la solitude. La terre qui était desséchée se changera en étang, et le sol brûlé de soif se couvrira de fontaines. (Is. XXXV 6,7)

   Cette joie dans le Seigneur nous est nécessaire pour marcher avec plus de ferveur au devant de Celui qui vient à nous.

" J'ai couru dans la voie de vos commandements, quand vous avez  élargi mon coeur. "

" Réjouissez-vous dans le Seigneur, et il exaucera les demandes de votre coeur." (Ps. XXXVI,4)

Cherchons donc à nous réjouir dans le Seigneur, et pour y arriver, demandons à l'Esprit-Saint de venir lui même la répandre dans nos coeurs, puisque la joie est un des fruits qu'il produit dans les âmes où il a fixé sa demeure. (Gal. V,22)

dom Placide osb+

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0
Commenter cet article