Saint Cabochon de Jésus.

Publié le 18 Décembre 2016

Afficher l'image d'origine

 

 

Plus je suis âne et plus la route est sûre,

Plus l'on est rien et plus tout marche bien.

 

Si Dieu m'avait demandé du sublime.

Comment aurais-je pu le contenter!

J'aurais croulé peut-être dans l'abîme

A force de vouloir trop haut monter.

Mais être un âne est moins inaccessible;

Il ne faut rien que bonne volonté;

Celui-là seul peut le croire impossible

Qui ne veut pas de "Dame Humilité"!

Pour moi cette dame

Est plein d'attraits:

Je rêve en mon âme

Reproduire ses traits.

Dieu, qui voit mon rêve,

M'a dit :" Sois ânon,

Pour mieux qu'il s'achève

Près du Poupon."

Petit Jésus et vous, sainte Marie,

Et saint Joseph, toujours si bon pour moi,

Veuillez guider jusqu'au bout de sa vie

Le pauvre ânon dans la nuit de la foi!

Nuit de la foi, nuit  sombre, nuit obscure,

Ah! que m'importe avec vous pour soutien!

Plus je suis âne et plus la route est sûre,

Plus l'on est rien et plus tout marche bien.

 

Le Ciel s'entr'ouvre à mon âme râvie.

 

Qu'il sera beau, ce Noël éternel,

Si le pauvre âne a bien rempli sa vie,

Donné beaucoup au doux Emmanuel!

Noël, Noël!... Et l'âne de la crèche,

Ivre d'amour, bondit en paradis...

Avec sa charge... qui point ne l'empêche.

De cent, de mille pécheurs convertis!

Mais la sainte aurore

N'a pas encore lui:

Travaillons encore

Tout comme aujourd'hui.

 

 

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article