des 3 merveilles de l'Epiphanie.

Publié le 2 Janvier 2017

 

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Hodie stella Magos duxit ad praesepium

Nous y célébrons le souvenir de trois grands miracles qui ont leur répercussion dans l'ensemble de la vie chrétienne: le miracle de l'Etoile mystérieuse qui amena les Mages au berceau de l'Enfant-Dieu, hodie stella magos duxit ad praesepium;

le miracle du baptême du Sauveur dans les eaux du Jourdain par le plus saint des enfants des hommes, hodie in Jordane a Joanne Christus baptisari voluit;

le miracle du changement de l'eau en vin, hodie vinum ex aqua factum est ad nuptia.

Les Mages guidés par la sainte étoile. Sans dédain pour la pauvre étable, au-dessus de laquelle s'arrête l'astre miraculeux, ils entrèrent, se prosternèrent avec dévotion et offrirent leurs présents au Fils de Dieu fait homme, au Messie sauveur du genre humain: l'or, l'encens et la myrrhe..Par ces dons symboliques ils proclamaient la royauté, la divinité, l'humanité de Jésus.

Après avoir satisfait leur piété, avertis par un ange, ils retournèrent par un autre chemin dans leur pays où ils se firent les apôtres du Messie, racontant avec amour la venue du Désiré des nations, son ineffable humilité et son incomparable bonté.

Nous aussi, nous avons une étoile qui nous conduit à Jésus. C'est l'enseignement de l'Eglise, colonne et soutien de la vérité. Nous avons nos moines qui ne cessent de nous redire les grandeurs, l'excellence et l'amabilité du Fils de Dieu fait homme.

Nous avons la grâce qui éclaire nos esprits et touche délicieusement nos coeurs, qui nous appelle à la pénitence, au sacrifice, à la conversion.

Nous avons une autre étoile, c'est celle de la lampe du sanctuaire qui nous conduit au pied du tabernacle, pour y offrir nos hommages au Maître du ciel et de la terre.

Imitons les Mages dans leur vaillant courage.. Ils ne tiennent aucun compte des critiques dont ils sont l'objet, parce qu'ils abandonnent ce qu'ils ont de plus cher, sur la foi d'un astre! Dieu leur a parlé, ils obéissent; cela leur suffit. Ils sont aussi prompts qu'heureux de faire un voyage long et pénible pour contempler le Rédempteur. Ils affrontent la méchanceté du cruel et soupçonneux Hérode, en lui posant une question qui pouvait leur coûter la vie, puisque ce tyran sanguinaire n'avait pas craint de massacrer des membres de sa famille dont il pensait qu'ils voulaient le détrôner.

"Où est le Roi des Juifs qui vient de naître?"

Imitons les Mages dans leur générosité.

Ils offrent à l'Enfant-Dieu de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Nous aussi, donnons au Sauveur notre personne, nos biens, notre esprit, notre coeur.

Offrons lui l'or de la charité. Observons les commandements du bon Dieu continuellement, intégralement, allègrement. Aimons notre prochain d'un amour sincère, pardonnant les offenses et lui faisant le bien qui est en notre puissance.

Offrons l'encens, la prière humble, recueillie et confiante qui triomphe du coeur de Dieu, la prière contemplative, silencieuse de louanges et d'adoration.

Offrons la myrrhe, c'est-à-dire la patience, Ah! qui que nous soyons, nous avons des peines à supporter. Nous sommes dans la vallée des larmes. Nous avons à souffrir dans notre âme et dans notre corps, de la part du démon, de la part du monde, tout entier placé dans le mal, de la part de nos semblables qui nous font porter le poids de leur jalousie, de leurs injustices, de leurs médisances de leurs calomnies, et de leurs persécutions. De la part même de l'Eglise dont nous supportons si difficilement la crise qu'elle traverse de toutes parts, de ses clercs, de  ses pasteurs, de leurs liturgies nauséabondes.

En face de ces épreuves soyons, comme les Mages, forts et vaillants. Quand la nature faiblit, que la grâce nous relève. Disons: Je veux ce que Dieu veut, comme il le veut, et aussi longtemps qu'il le veut.

Que la maxime de Saint François de Sales soit notre soutien:

Une once de patience vaut mieux qu'une livre de consolation!

Imitons les Mages dans leur obéissance et surtout dans leur apostolat.

Par l'Internet, par nos exemples faisons connaître Jésus. Répondons prudemment et énergiquement aux attaques qui sont faites contre la religion. Ne vivons plus pour nous, mais que Jésus vive en nous! Les Mages ont été animés de l'esprit des béatitudes promulguées dans le Sermon sur la montagne. Puissions-nous leur ressembler!

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0
Commenter cet article