dimanche de la rose . histoire de rose.

Publié le 25 Mars 2017

 

 

 

 

 

Cette Rose d'Or bénite par les Papes et donnée par eux à quelque personnage de marque a une histoire ancienne qui n'est pas sans intérêt. Elle remonte au haut moyen âge ou même peut-être à l'Empire. Le IV° dimanche de Carême, la station avait lieu à Sainte Croix de Jérusalem, où sont conservées d'insignes reliques de la Passion; le Pape s'y rendait processionnellement en tenant en main une rose d'or, symbole probablement du répit que marque ce jour, au milieu de la grande pénitence quadragésimale. Puis les Papes prirent l'habitude de l'envoyer à des Eglises, à des Princes ou à des Etats. Mais depuis Grégoire XIII , à la fin du XVI° siècle, la rose d'or est le plus souvent destinée à une Souveraine catholique. Dans la liste des reines ou princesses qui furent favorisées de ce don précieux, on relève les noms de toutes les grandes familles régnantes d'Europe.

Le Ier Mai 1668, un bref nommait légat a latere le cardinal de Vendôme, pour porter la rose d'or à la reine de France, Marie-Thérèse. Le don, qui avait une valeur de 1600 écus, représentait un plan de rosier, avec quelques fleurs épanouies et des boutons, porté dans un vase de vermeil. La remise de la Rose fut accompagnée d'un grand apparat.

Peu d'années après en 1701, Clément XI envoya la Rose d'Or à Marie-Louise de Savoie, qui épousait Philippe V , petit-fils de Louis XIV, et allait devenir reine d'Espagne. L'archevêque de Milan, chargé comme légat d'offrir le présent, le fit à Nice.

Enfin, le Pape Pie IX qui avait accepté en 1856 d'être parrain du prince impérial, fils de Napoléon III, voulut envoyer à l'impératrice Eugénie la Rose d'Or bénite cette même année. La cérémonie eut lieu dans la chapelle du château de Saint Cloud le 19 Août. Le don consistait en un rosier d'or contenu dans un vase également en or, lequel reposait sur un socle de lapislazuli, aux armes du Pape et de l'Empereur.

La  reine Hélène est la seconde souveraine de la Maison de Savoie qui reçoit la Rose d'Or. En effet, en 1847, le pape Pie IX, qui avait été parrain de la Princesse Maria-Pia, future reine du Portugal, envoya la Rose à la reine Marie-Thérèse, femme de Victor-Emmanuel II.

Après Léon XIII qui donna trois fois la Rose (en particulier à la reine des Belges, en 1893 pareil don ne fut plus envoyé durant les pontificats de Pie X et de Benoît XV.

Mais Pie XI reprit la tradition. Et dès 1923, il envoya la Rose d'Or à la reine d'Espagne. Puis, en 1925, à la reine Elisabeth de Belgique qui célébrait le 25 ème anniversaire de son mariage.

Résultat de recherche d'images pour "pie XII et la reine hélène"

Pie XII un dimanche de laetare 1937  bénit la Rose d' Or dans sa chapelle privée..

dont il doit faire hommage à la reine d'Italie, la reine Hélène, à l'occasion du 40 ème anniversaire de son mariage.  La présentation se fit solennellement un 4 avril dimanche in albis, dans la chapelle Pauline du Palais du Quirinal où quelques semaines plus tard eut lieu le baptême du petit prince de Naples.

Un autel avait été érigé dans le grand salon attenant à la chambre du Souverain Pontife. Le précieux rameau, un véritable plant de roses de 48 centimètres de hauteur en or massif, placé dans un vase de style Renaissance, reposait entre deux cierges auprès du crucifix

Le pape, ayant pris place dans un fauteuil et mis l'étole, récita les prières rituelles puis introduisit dans la capsule de la fleur du baume du Pérou et du musc du Tonkin. Il l'aspergea d'eau bénite et l'encensa et , avant de se retirer donna aux assistants une quinzaine de personnes, sa bénédiction. Le cardinal secrétaire d'Etat, le nonce auprès du roi d'Italie, Mgr Borgongini-Duca assistaient à la cérémonie. La Rose d'Or fut conservée dans la chapelle privée du Pape jusqu'au moment de la remise à la souveraine.

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0
Commenter cet article