Stella matutina ora pro nobis.

Publié le 26 Avril 2017

 

   La Bienheureuse Vierge est une étoile, ainsi qu'on lit à son sujet dans les Nombres, XXIV, 17, 19 :" Une étoile sortira de Jacob, un sceptre s'élèvera d'Israël. Il frappera les chefs de Moab, et il exterminera tous les fils de Seth. Edom sera sa possession, la postérité de Seir tombera au pouvoir de ses ennemis, et Israël déploiera sa vaillance. De Jacob sortira un dominateur, et il fera périr ce qui sera resté dans la ville."

   On la nomme étoile pour trois raisons, dont la première est que l'étoile est la partie la plus noble du ciel. La seconde est que l'étoile est donné à la nuit pour l'éclairer. La troisième est qu'elle engendre sa lumière sans diminuer ni se corrompre. Toutes ces qualités peuvent à bon droit être attribuées à la Bienheureuse Vierge. En effet, elle occupe la partie la plus noble de tout le ciel et elle est le plus noble des êtres célestes; bien plus, elle a été élevée au-dessus des cieux par la magnificence de Dieu. Et ainsi, de même que l'étoile du matin brille au milieu des nuages, comme la lune dans sa plénitude et comme un soleil resplendissant, cette Vierge a brillé dans le temple de Dieu qu'est le ciel, c'est-à-dire l'Eglise.

   La Bienheureuse Vierge est nommée étoile du matin parce que le matin de la grâce s'est levé en elle, et qu'elle se trouve au milieu du brouillard qui a coutume de monter le matin. C'est un triple brouillard que dissipe la Bienheureuse Vierge: celui du péché, celui de la tristesse et celui de l'erreur.

   Elle dissipe le premier en intercédant pour les pécheurs, le second en dispensant aux malheureux la consolation, le troisième en révélant la vérité. Elle brille comme la lune, dont la lumière ne décroît pas mais augmente, puis demeure stable, répandant sans cesse la lumière de la grâce sur tous ceux qui sont dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort. Elle est comme un soleil resplendissant qui prodigue la chaleur de la piété et se répand en bonté pour réformer toutes les créatures raisonnables.

   Mais c'est peu dire à sa louange, bien plutôt, ainsi qu'il est écrit au livre de la Sagesse, VII , 29 30  :" Elle est plus belle que le soleil et que l'arrangement des étoiles; comparée à la lumière, elle l'emporte sur elle, car la lumière fait place à la nuit, mais le mal ne prévaut pas contre la sagesse."

   " La lumière fait place à la nuit"  , mais le mal ne prévaut pas contre Marie, étoile de la mer. Elle a été donnée à la nuit pour l'éclairer. Les ténèbres de la nuit sont l'image de la vie pendant notre séjour ici-bas, cette nuit dans laquelle le soleil lumineux de la vérité dévoilée nous est caché (...)

   Dans cette nuit Marie brille parce qu'elle nous a montré la vérité elle-même vêtue de chair, afin que , par les choses visibles, nous apprenions à voir surgir les réalités invisibles.  C'est pourquoi l'Ecriture dit dans la Génèse que '' Dieu fit les étoiles et les plaça dans le firmament du ciel afin qu'elles éclairent la terre " , et surtout l'étoile qui diffère des autres par sa clarté, qui est toujours au-dessus de la terre, répandant abondamment sur tous le bienfait de sa clarté.

  St Albert le Grand.

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0
Commenter cet article