cor jesu sacratissimum, miserere nobis (

Publié le 9 Juin 2017

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, fleur

 

le Sacré Coeur ce sont toutes nos affections sensibles, quand on est brisé là-dedans, c'est toute notre vie, notre affectivité  qui y  est broyée . alors après faut se résigner .. y rentrer dans ce sanctuaire mystérieux  comme un petit pianiste dans sa partition. Il n'en n'a plus besoin.  Il oublie tout , il ne sait même pas les notes qu'il joue. Il joue, comme quand on fait sa prière, qu'on dit l'office ,  il joue simplement parce qu'il connait tout par coeur, il s'est pris au jeu; . ah on ne la connaît que trop son existence..  on ne rigole pas là-dedans c'est du sérieux. même si on n'y comprend que dale alors dans sa quête de l'absurde, il y distingue pourtant  des harmonies ...qu'importe tout le reste.  même s'il y faut laisser des plumes et  bien des larmes. le Sacré Coeur est dans ces longs silences et ces soupirs tout au long de la portée c'est peut-être après tout l'essentiel .

 

Rédigé par Philippe

Repost 0
Commenter cet article