le Saint-Esprit et l'Eglise.

Publié le 5 Juin 2017

Résultat de recherche d'images pour "basilica san Pietro"

 

   Le Saint-Esprit a-t-il été ainsi envoyé pour produire ces fruits merveilleux dans l'Eglise naissante seulement ?

   Evidemment , non. Il continue le même secours dans la suite des générations. Son action dans l'Eglise apparaît par la force invincible qu'il lui donne. On le vit pendant les trois siècles de persécution et par la victoire qu'elle remporta dans la suite sur tant d'hérésies.

   Toute communauté chrétienne doit donc se conformer aux exemples donnés par l'Eglise naissante. Que devons-nous apprendre d'elle ?

   A n'être qu'un  coeur et qu'une âme, en bânnissant les divisions, à travailler à l'extension du règne de Dieu dans le monde, malgré les difficultés qui s'y opposent. A croire fermement et pratiquement à l'indéfectibilité de l'Eglise, qui est toujours sainte, et qui ne cesse de produire des saints. Nous devons aussi, à l'exemple des premiers chrétiens, porter avec patience et avec amour les souffrances que Dieu nous envoie. Croyons de tout notre coeur au Saint-Esprit qui ne cesse d'animer l'Eglise, et à la communion des Saints.

   Si nous voyions l'Eglise de notre temps telle qu'elle est dans les âmes les plus généreuses qui vivent le plus de sa vie, elle nous apparaîtrait très belle, malgré les imperfections humaines qui se mêlent à l'activité de ses enfants.

   Nous nous affligeons à bon droit de certaines tâches, mais n'oublions pas que, s'il y a parfois de la boue dans la vallée au pied des montagnes, sur les sommets il y a toujours une neige d'une blancheur éclatante, un air très pur, et une vue merveilleuse qui élève constamment vers Dieu.

rp Garrigou Lagrange. OP

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0
Commenter cet article