la croix du Fils, sagesse de Dieu .

Publié le 15 Février 2018

 

' Le Christ a été fait par Dieu, notre Rédemption, notre Justice , notre Sanctification, notre sagesse ."

"le sens de la sagesse de Dieu, c'est l'abaissement de tout ce qui est humain pour que le péché soit réparé et que Dieu soit aimé et glorifié. "

 

   La sagesse divine s'est manifestée à tous par la création, ses merveilles, son ordre admirable. Notre raison ,  en allant des créatures au Créateur, est capable de conclure à la sagesse de Dieu. " En effet, dit saint Paul , les perfections invisibles de Dieu, son éternelle puissance et sa divinité sont, depuis la création rendues visibles à l'intelligence par le moyen de ses oeuvres. " Mais , en fait la raison humaine s'est épuisée à chercher des explications des oeuvres divines. "

   Ils n'ont pas voulu reconnaître la gloire du Dieu créateur, disait saint Paul, et ils se sont évanouis dans leurs pensées - evanuerunt in cogitationibus suis " ; " leur coeur insensé s'est obscurci" . Toute la pensée des sages de ce monde s'est désagrégée en face de l'univers, ils sont devenus un néant.

" Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous. "

   Heureusement, la sagesse divine s'est manifestée d'une autre manière, elle s'est révélée directement à nous, non plus sous le voile des créatures, mais elle s'est incarnée , et c'est Jésus-Christ qui la possède. Quelle est donc cette sagesse de Jésus-Christ? Le spectacle est déconcertant. La sagesse de Dieu c'est un homme supplicié! le Christ crucifié,  voilà la sagesse de Dieu . " Christus crucifixus, Dei sapientia. "

   Les savants avaient enflé leurs conceptions sur l'Être suprême, son énergie créatrice . Ils avaient cherché de belles et grandes idées pour trouver la cause première. Saint Paul leur dit : la sagesse, c'est le Christ en croix ! Quelle singulière opposition! D'une part, l'Être des êtres, la Cause des causes, avec ses attributs magnifiques; de l'autre, un spectacle abominable, un homme qui meurt sur une croix .

   C'est là cependant la vérité. Pourquoi Dieu a-t-il créé l'Univers? Est-ce pour qu'il y ait des boules brûlantes qui tournent dans le ciel ? Non. Mais dans l'univers il y a un petit être plus grand que toutes ces grosses boules, que tous ces astres qui gravitent à l'infini, c'est l'homme , plus grand que le monde de la matière parce qu'il a un esprit. Dieu a mis le monde en branle pour ce petit être. Ce qui intéresse Dieu, c'est un être qui soit un esprit comme Lui et qui puisse le connaître et l'aimer.

   Dans son premier plan, Dieu avait créé l'homme pour Lui, afin que sa créature intelligente se tournât vers Lui pour le glorifier par la connaissance et l'amour . La faute est intervenue, non voulue , mais permise par Dieu, qui savait comment Il sauverait l'homme quand même par la Rédemption. Vous voyez que la Rédemption est le centre du monde, puisque le monde est fait pour l'homme, afin qu'il glorifie Dieu, et que l'homme ne peut plus glorifier Dieu, si ce n'est en tant que racheté par le  Christ.

   Jésus-Christ crucifié est donc la raison centrale et suprême du monde, la cause des causes.

   Le Christ crucifié dévoile l'abîme de la sagesse de Dieu que la création faisait à peine soupçonner. La création , surtout, dans ses chefs d'oeuvre, l'ange et l'homme nous montre bien la Toute-Puissance divine, mais elle ne nous montrait pas l'intime de Dieu, l'océan de sa bonté, de sa miséricorde. La création est une oeuvre de bonté aussi, sans doute , du bien diffusif de soi mais non de miséricorde . Or la miséricorde est quelque chose de plus, elle se penche vers nous avec des trésors inépuisables d'amour pour la créature pécheresse . C'est cette miséricorde qui nous apparaît dans le Crucifié, planant au-dessus de ce monde et nous révélant une sagesse de Dieu, infiniment supérieure à la sagesse qui se manifeste par les créatures. La croix du Christ crucifié nous enseigne bien autrement la sagesse que les plus sublimes conceptions humaines.

   De plus elle renferme une lumière incomparable sur la manière dont nous avons à nous comporter en ce monde à la suite du Christ crucifié. Au point de vue de la spéculation , la sagesse révélée par la croix met en plein jour l'énigme du monde et de nous-mêmes. Au point de vue de la direction à prendre, elle éclaire et renseigne toute notre vie pratique. C'est cette sagesse que vous trouvez dans le Christ qui doit devenir votre sagesse, si vous vivez dans le Christ. Alors vous aurez l'explication de la création, de l'humanité, de la mort, de la souffrance, du bonheur dans la sagesse du Christ.

   Le Christ crucifié, nous dit saint Paul, c'est la sagesse de Dieu. Les beaux esprits regardent comme une folie cette doctrine de la  Croix. Sottise, disent les Grecs! Impuissance, disent les Juifs! En réalité, sagesse de Dieu.

 

Vous vivrez de la sagesse de Dieu si vous vous pénétrez de cette pensée que le Christ crucifié est la grande lumière sur le monde et sur nos vies, si vous considérez toutes choses au point de vue de la sagesse divine, c'est à-dire à la lumière de la croix du Christ.

   La croix du Christ nous enseignera d'abord la nature du péché, sa monstruosité et l'infinie miséricorde de Dieu dans sa réparation. Elle nous enseignera le peu de prix de la vie sur la terre, puisque Jésus-Christ la sacrifie, alors qu'il pouvait en goûter toutes les joies. " Sustinuit crucem, proposito sibi gaudio, confusione contempta .

   Le Christ crucifié nous apprend que la vie par elle-même ne vaut rien, qu'il vaut mieux être crucifié par amour pour Dieu et pour les hommes que de vivre dans une position honorée et heureuse. La Croix nous enseigne qu'il n'y a rien de plus grand que de se crucifier de de réparer à son tour, à l'exemple du Maître. Et cela pour quel motif ? Un motif de justice sans doute, pour acquitter une dette envers Dieu, mais surtout par amour. La croix qui nous enseigne l'horreur du péché, le néant de la vie humaine, l'idéal de l'amour de Dieu , nous rend infiniment plus sages que toute la philosophie humaine.

   Nous avons l'explication de l'énigme du monde, du mal , du péché, nous attendons avec certitude la vie future, nous avons une explication générale pour toute notre vie. Par la Croix le Christ nous enseigne l'orientation de notre vie. 

   Toujours, il nous apparait persécuté, honni, calomnié, depuis l'humilité de sa naissance et de sa vie cachée jusqu'à l'ignominie de sa mort.  Admirables exemples, apparentés à la lumière qui vient de la Croix, pour nous montrer le néant de toute grandeur et de tout bonheur humains. Toute sa vie a été d'avance la vie d'un persécuté, d'un homme qui doit finir mal, sur un gibet. Il nous enseigne donc la doctrine de la croix par tous les exemples de sa vie, et de même par ses paroles.

   Il nous exhorte à choisir l'humilité, la pauvreté, le renoncement. Soit qu'Il nous avertisse de prendre la dernière place, soit qu'Il nous demande de haïr notre vie, notre âme, de quitter tout par amour pour Dieu, même ce que nous avons de plus cher, ou de nous abstenir de toute recherche temporelle, de prier et de faire l'aumône dans le secret sous le regard du Père céleste , sans cesse Il prêche une vie dont toute jouissance, tout orgueil, toute satisfaction et ambitions humaines sont exclus.

   C'est cela qu'Il a enseigné dans le Discours sur la montagne, et Il l'a exprimé clairement quand Il a dit :" Si quelqu'un veut être mon disciple, qu'il se renonce lui-même, qu'il prenne sa croix et me suive. "

   D'abord il faut prendre sa croix, ensuite seulement on le suit . Voilà les révélations de Notre-Seigneur, sa mentalité, sa sagesse , tout cela est représenté par le Crucifix.

   Voulons-nous pratiquer notre saint Paul, dire avec lui en vérité :" Le Christ est ma vie", le Christ est ma sagesse?

   Alors il ne s'agit pas d'être couronné de roses en face du Christ couronné d'épines, mais de comprendre que le sens de la sagesse de Dieu, c'est l'abaissement de tout ce qui est humain pour que le péché soit réparé et que Dieu soit aimé et glorifié.  Il nous faut nous unir à cette sagesse de Dieu qui nous dit que la vérité la plus haute de ce monde, c'est la croix, et que nous devons mourir avec le Christ pour ressusciter avec Lui. Car la croix n'est pas définitive, c'est la solution du péché, mais aussi le chemin par lequel nous regagnons les hauteurs divines: elle nous conduit à la résurrection.

   Voilà ce qu'il faut vivre si vous voulez être vraiment sages. La perspective de la croix ne doit pas s'éloigner pour l'âme religieuse. La croix réclame ceux qui sont à elle, ne refusez pas de la porter.

   Il faudrait d'abord fixer cette croix du Christ, qui vous donne le sens du fond même de la vie, et vous imprégner de cette vue dans votre contemplation, pour qu'elle ne vous quitte jamais et que vous trouviez en elle de justes décisions pour le détail de vos actions. La croix ne vous renseignera jamais à tort. Elle ne vous renseignera pas sur tout: elle ne vous apprendra pas , par exemple la manière d'écrire une lettre. Mais elle vous apprendra cependant à ne pas manquer de charité ou d'humilité quand vous l'écrivez. Elle a toujours quelque chose à vous dire, surtout vis-à-vis de la lassitude, de la nonchalance, qui alourdissent notre vie chrétienne et l'empêchent de donner son plein.

   La croix nous dit qu'il faut souffrir, qu'il faut expier, qu'elle est le chemin unique qui mène à la gloire. La croix nous stimule contre notre orgueil, contre nos révoltes, elle nous donne le grand exemple de la souffrance rédemptrice.

" Ceux qui sont à Jésus-Christ, ont crucifié leur chair avec ses désirs déréglés."

   St Paul regarde Jésus-Christ crucifié et il apprend de Lui comment il doit se comporter vis-à-vis de la chair. Quelle révélation pour l'âme enténébrée par ses concupiscences!

   Jésus-Christ est affiché devant ses yeux, cloué sur la croix: elle n'a plus besoin de démonstration. J'aime le Christ qui est mon Dieu et mon Rédempteur et je le vois crucifié, je cherche à décalquer tous ses traits dans ma vie, je suis crucifié avec Lui :" J'entoure mon corps de la mortification du Christ." (II Cor. IV,10)  " Je suis crucifié au monde par la croix de Notre-Seigneur Jésus-Christ. (Gal. IV , 14)

   La sainteté uniquement chrétienne consiste à regarder le Christ et à transporter ses paroles et ses exemples dans notre vie. - C'est l'amour qui est le lien de cette transposition. On contemple le Christ, on l'aime, par là on se transporte en Lui et on décalque ses traits dans sa propre vie.

   En face de la Rédemption du Christ, saint Paul a épousé " la mort au péché" .  " Nous sommes ensevelis dans sa mort",

- Celui qui est tout à fait chrétien ne pèche plus. De même saint Paul a épousé la loi nouvelle qui est la loi de grâce et de liberté. L'homme n'est plus emprisonné dans un carcan, il n'est plus guidé que par ses amours . Et quels sont ses amours ? Ce sont les amours d'un ressuscité avec le Christ.

 

rp Gardeil . op +

en union de prières pour Xavier Arnaud .

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article