Résultat de la crise du Sacerdoce: Allemagne très forte baisse des ordinations .

Publié le 31 Mai 2018

Seulement quelques ordinations sacerdotales en Allemagne en 2018 aussi, évidemment entre le stress et l'esprit.

L'Église catholique en Allemagne a des problèmes avec les jeunes. En 2018, 61 prêtres devraient être ordonnés. Au cours des 20 dernières années, le nombre total de membres du clergé est tombé à un peu moins de 14 000, et l'archidiocèse de Cologne a reconnu les signes des temps.

Le nombre d'ordinations sacerdotales dans l'Église catholique en Allemagne restera faible en 2018. Le nombre de nouvelles admissions aux séminaires montre également qu'il ne devrait pas y avoir de retournement dans les années à venir.

Que faire contre cette tendance ? L'archidiocèse de Cologne a reconnu les signes des temps. L'engagement à toutes sortes de vocation a été un point central du travail dans l'archidiocèse pendant des années. Immédiatement après sa nomination, le cardinal Woelki, archevêque de Cologne, a donc créé un bureau diocésain spécial pour la pastorale des vocations, qui est responsable de plusieurs initiatives pour promouvoir les vocations de toutes sortes : pour les jeunes prêtres, mais aussi pour promouvoir les vocations à un ministère dans l'Église en tant que diacre ou ministère pastoral.

Ce soutien consiste notamment à soutenir les jeunes dans leur recherche et à les accompagner de manière intensive sur leur chemin. Les jeunes hommes et femmes intéressés peuvent se renseigner sur les différentes professions de l'Église sur Internet à l'adresse www.berufen.de

En plus de ces informations, le cardinal Woelki a créé en janvier de cette année sa propre fondation appelée "rogamus" pour soutenir des projets concrets de promotion de la pastorale des vocations (www.rogamus.de). La fondation comprend un soutien financier pour des projets spécifiques ainsi qu'un soutien par la prière.

source

heureusement les Wiltener sont en Autriche ouf . !!!

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article