Français et catholique, la coupe du monde . vive le foot !

Publié le 28 Juin 2018

 

 

 

 

La Coupe du Monde de la FIFA est l'un des événements sportifs internationaux les plus attendus et devrait être suivie par des dizaines de millions de téléspectateurs en 2018. Ce que peu de gens savent, c'est qu'un catholique français a fondé ce tournoi.

Voici Jules Rimet, né le 14 octobre 1873 dans le village français de Theuley. Enfant, il a servi comme enfant de chœur dans l'église locale et à l'âge de dix ans, il est parti pour Paris, où sa famille cherchait une opportunité d'avoir une meilleure qualité de vie au milieu de la crise économique.

Selon le Catholic Herald, lorsque le pape Léon XIII publia son encyclique "Rerum Novarum" en 1891, le jeune Rimet et ses amis furent interpellés par l'inquiétude du pape face à la misère de la classe ouvrière et à l'absence de réformes syndicales.

Inspiré par le texte, le garçon et ses compagnons ont fondé une organisation pour fournir une assistance sociale et médicale aux plus pauvres. Même en tant qu'avocat, Rimet a continué à faire du travail caritatif.

Le jeune Français aimait aussi le sport et était fermement convaincu qu'ils unissaient des gens de toutes races et de toutes classes sociales. A l'âge de 24 ans, il fonde un club sportif appelé "Red Star", ouvert à tous, quelle que soit leur situation financière.

 "Les hommes pourront se rassembler en toute confiance sans haine dans leur cœur et sans insulte sur les lèvres", disait-il en partageant sa vision du sport.

A cette époque, le football était encore sous-estimé parce qu'il était considéré comme un sport de la classe inférieure et des Anglais. Cependant, Rimet a décidé de l'inclure dans son club.

En 1904, l'avocat français a contribué à la création de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Il voulait organiser un tournoi international, mais le déclenchement de la Première Guerre mondiale a retardé ses plans.

Rimet a participé au front de combat pendant quatre ans et a reçu la Croix de guerre, une décoration militaire française décernée à ceux qui se sont distingués pour leurs actes héroïques.

Après la fin de la guerre, Rimet est devenu président de la FIFA en 1921 et est resté en fonction pendant 33 ans, le plus long terme de l'histoire de la fédération.

Ses idéaux sportifs l'ont poussé à créer la Coupe du Monde en 1928, qui a été jouée deux ans plus tard pour la première fois en Uruguay. Jules Rimet a emporté le trophée avec lui en Amérique du Sud, qui a porté son nom jusqu'en 1970, date à laquelle le design de la coupe a été remplacé par celui qu'il a abandonné jusqu'à aujourd'hui.

 L'avocat catholique a dirigé la FIFA jusqu'en 1954 et a été nominé pour le prix Nobel de la paix en 1956 pour avoir fondé la Coupe du monde.

Il est décédé en France en 1956 à l'âge de 83 ans.

Dans le livre "A History of Football in 100 Objects", Yves Rimet, son petit-fils, se souvient de lui comme d'un "humaniste et idéaliste, qui croyait que le sport pouvait unir le monde. Comparé aux gens de son époque, il s'est rendu compte que pour être vraiment démocratique et engager réellement les masses, le sport international devait être professionnel.

Dans une interview accordée à The Independent en 2006, Yves a déclaré que son grand-père " aurait été déçu de voir que le football est devenu une activité dominée par l'argent. Ce n'était pas sa vision.

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article