" Allez vous aussi, à ma vigne ! vendanges 2018 Alexandro enólogo !!!

Publié le 6 Septembre 2018

c'est pas du Vigano, mais du Codorniu !

 

   Si je vois une branche de vigne, je puis dire en toute exactitude: " c'est de la vigne" . Nous sommes " de Jésus", nous sommes comme l'extension de Jésus, par nous et en nous, c'est lui-même qui s'étend et se développe.

   Comme la vigne est mutilée si on lui arrache ses rameaux ou endormie si l'hiver l'en dépouille, Jésus sans nous ne serait pas totalement ce qu'il peut être. Et, comme entre  un arbre et ses branches s'établissent les échanges vitaux de la sève qui circule, entre Jésus et nous s'établit la circulation d'une même vie divine, commune à lui et à nous.

   Mais les sarments appartiennent à la vigne, ils sont sous sa dépendance. Ces réseaux de fibres et de canaux que sont les noeuds marquent leur dépendance autant que leur union. Ce ne sont pas eux qui puisent et élaborent la sève, elle leur est distribuée par la vigne. Si la vigne meurt tous les sarments meurent, tandis que le sécateur ou quelque accident peut détacher un sarment du tronc sans faire périr toute la vigne.

   La croissance de la vigne n'est autre que celle de tous les sarments, mais ce qui fait croître les sarments, c'est la croissance de la vigne. Ne le voit-on pas au printemps quand ils s'échappent des bourgeons? La branche ne vit pas par elle-même: ce qu'il y a de vivant en chaque branche, c'est  la vie de la vigne.

   La vigne est présente en ses rameaux, qui font partie d'elle et manifeste sa vie; et les rameaux , plus encore, sont présents dans la vigne puisque sans elle ils n'auraient pas la vie. La vigne est présente en chaque branche qui porte du fruit sur elle, mais chaque branche est présente dans la vigne et porte les fruits de la vigne. La vigne , surtout l'humble vigne qui rampe sur le sol palestinien, n'est cultivée que pour ses fruits : ainsi l'union des disciples à Jésus n'a d'autre fin que de porter beaucoup de fruits et par là de glorifier le Père, vigneron de la vigne.

   La vie du chrétien , c'est de vivre de la vie de Jésus et de faire ses oeuvres, dans son amour vivifiant et fécond.

   Le Christ est la vigne, il est tous les rameaux avec la tige. Tous ses disciples sont les rameaux de la même vigne, et la même sève coule en tous à la fois.

rp Dewailly op+

 

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article