le piano de Jésus: Ste Marguerite Marie Alacoque

Publié le 16 Octobre 2018

  

  

 

  

Dieu est admirable de permettre de pareilles fragilités dans ses saints pour nous montrer qu'ils sont sujets aux mêmes misères et aux mêmes tentations que nous, et que sa grâce ne se décourage pas des résistances rencontrées lorsqu'elles viennent de la faiblesse, non de la malice.

   "... Un coeur d'enfant qui ne s'épanouit pas dans une atmosphère de tendresse, et se heurte à une dureté qu'il ne comprend pas, en reste marqué pour la vie. Il n'a pas son développement normal. Dans la suite, ou ii se fermera obstinément, ou bien dès qu'il rencontrera de l'affection, il y répondra avec excès..

... El corazón de un niño que no florece en una atmósfera de ternura, y encuentra una dureza que no entiende, permanece marcado para toda la vida. No tiene su desarrollo normal. En el futuro, o se cerrará obstinadamente, o tan pronto como encuentre el afecto, lo responderá con exceso...."

 

on sait ce que c'est !

   Marguerite Marie se buta à l'écueil contraire; elle se laissa aller à des mouvements d'affection trop naturelle pour une religieuse de la communauté , et Dieu en exigea le sacrifice.

 

Une âme de saint est une âme qui a retrouvé l'unité foncière de sa nature, unité perdue par le péché. Le péché, en effet, nous livrant à la créature, nous disperse, nous divise et nous affaiblit. Ce retour à l'unité marque la tendance à la sainteté; le saint est unifié en Dieu , et cette unification lui communique, avec la santé spirituelle parfaite, une plénitude d'opération surnaturelle à laquelle ne peuvent prétendre ceux qui restent " divisés " .

   Revenir à l'unité est une oeuvre ardue et de longue haleine; il y faut des détachements multiples, et l'union à Dieu qui en résulte comporte, elle aussi , des modes et des degrés divers.

   On peut s'unir à Dieu en s'attachant à lui par des promesses ou des voeux; on s'unit à lui en s'appropriant ses actions , et ses intentions; on s'unit à lui en cherchant à le pénétrer et à se laisser pénétrer par lui.

   ... On ne peut imaginer union plus intime entre Jésus et ces âmes privilégiées; il y a échange et  communications perpétuelles. Ces coeurs sont tout transformés en lui. Ils ne se ressemblent pas pour autant .

   Les âmes sont de merveilleux claviers pour chanter la gloire du Seigneur . Le péché originel les ayant faussés, Dieu doit redresser l'instrument et vérifier lui-même la tension des cordes et la pureté de leur note; mais indépendamment de l'artiste divin, il y a des instruments qui se prêtent davantage aux grandes symphonies, d'autres qui sont faits pour les airs joyeux, d'autres enfin qui semblent plus adaptés aux tons mineurs et aux cantiques de souffrance: telle fut sainte Marguerite Marie. Choisie par Dieu pour être une victime de réparation , elle était par là vouée à la Croix.

   Souviens-toi, lui dit Notre-Seigneur pendant sa retraite de profession, que c'est un Dieu crucifié que tu veux épouser; c'est pourquoi , il te faut rendre conforme à lui, disant adieu à tous les plaisirs de la vie, puisqu'il n'y en aura plus pour toi qu'il ne soit traversé de la croix.

 

rp Monier-Vinard sj

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article