1er dimanche de carême

Publié le 9 Mars 2019

 

Après tout, il le savait en s'incarnant, en devenant homme. Être tenté, on en est tous là. En même temps que l'humanité, tous ici, nous avons la tentation en commun. La tentation n'est pas en option, on naît avec, on meurt avec, même les plus grands saints. Nous vivons tous et toujours avec l'oreille prête à écouter une petite langue de serpent qui nous susurre une petite saleté, une petite médiocrité, bien attirante, bien savoureuse, et dont l'amertume se révèle après coup, comme une morsure cuisante et mortifère. On en est tous là, d'être faibles face au mal. Et quand le tentateur nous voit arriver de son œil torve, pleins de nos belles résolutions de Carême, il se frotte les mains: «toi mon gars, tu ne perds rien pour attendre».

 

Le diable est comme le croque-mort dans Lucky-Luke, toujours derrière vous, à prendre vos mesures. Et nous sommes de bons clients, avec nos habitudes, et, de temps en temps, un petit extra. Nous en sommes tous là, pécheurs de la commune espèce.

 

homélie du mercredi des cendres.

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article