25 mars : l'Annonciation.

Publié le 25 Mars 2019

  

25 Mars 2013 

 

" Et ayant pénétré près d'elle, il dit :" Je vous salue , pleine de grâce..." Ce n'est pas avec des paroles qu'il faut commenter. Aussi bien , les termes sacrés sont pleins, riches de signification profonde. C'est vraiment la joie qui est annoncée au monde, et depuis cette heure-là, il n'y a plus que du bonheur pour ceux qui acceptent l'Incarnation. Cette création surnaturelle qui s'éveille à la parole de l'ange suffit à l'allégresse du temps et à celle de l'éternité.

   L'ange ne dit rien de plus. La salutation était plus large que toutes celles adressées dans l'Ancien Testament, l'attitude de l'ange infiniment respectueuse, la Vierge infiniment humble. Joignons ensemble tous ces éléments, et nous aurons la raison de la prudente réserve de Notre-Dame. Lorsqu'on remarque qu'elle fut troublée à ces paroles de l'ange, cela veut dire qu'elle demeura indécise sur ce qu'elle devait répondre. Et, gardant le silence, elle recherchait, à part elle, ce que pouvait signifier une  telle salutations. Encore une fois, elle est humble, elle est prudente; l'ange l'a abordée comme une reine, mais il n'a encore rien dit de son message divin.

   En face de ce silence, qui contenait une interrogation muette, Gabriel reprit la parole. Le ne timeas n'a pas pour dessein de bannir le trouble et l'indécision que nous venons de décrire. Cette fois Notre-Dame est appelée par son nom :" Ne craignez point, Marie, car vous avez trouvé grâce devant Dieu. "  La faveur de Dieu, la tendresse de Dieu , qui est souveraine, qui est gracieuse, qui est active, s'est reposée sur elle .

dom Delatte.

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article