c'est le Seigneur ! 153 pitis poissons ! à table !

Publié le 24 Avril 2019

 

 

   bon appétit !!!

 

Le nombre exact des poissons est marqué dans l'Ecriture comme un souvenir précis, et afin de montrer le soin attentif et reconnaissant que mirent les apôtres à constater leur aubaine.

   Selon sa coutume, saint Augustin est parti de ce nombre 153 pour échafauder une théorie arithmétique, analogue à celle du nombre 38, qui est, explique-t-il ailleurs, le nombre de l'infirmité. Le nombre 153 possède cette propriété d'être la somme de tous les nombres de l'unité jusqu'à son plus grand diviseur inclusivement : 1+2+3... +15+16+17 = 153. Tout ceci peut paraître assez éloigné de l'évangile; mais il faut se souvenir que la préoccupation des anciens était d'associer à toute réalité une idée chrétienne. de faire pénétrer la doctrine jusque dans la région lointaine des nombres abstraits; l'arbitraire alors ne leur déplaisait pas. Quoi qu'il en soit du symbolisme arithmétique de 153, l'indication de saint Jean nous invite à imaginer comment la scène évangélique peut être reconstituée: le Seigneur regardait faire, en souriant; saint Pierre prenait les poissons dans le filet; trois disciples les recevaient de ses mains; trois autres les rangeaient en tas de neuf, sur le rivage: c'était le moyen le plus facile pour compter exactement. Or, il y eut 17 petits tas de neuf poissons chacun, ce qui donne un total de 153.

   La capture une fois reconnue, le Seigneur invite les apôtres à leur repas du matin: " A table ! Venez déjeuner ...."

dom Delatte.

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article