P. Benoîst Galvan, diocèse aux armées.

Publié le 6 Septembre 2019

 

Le P. Benoîst Galvan, nouvel aumônier en chef adjoint Terre et chargé de mission pour les Opex, a pris ses fonctions le 1er septembre 2019. Il arrive de la Réunion où, durant trois ans, il était aumônier des Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien et de la Gendarmerie Nationale. Ordonné en l’an 2000, il est entré au Diocèse aux Armées le 1er janvier 2003, chez les chasseurs alpins. Sa mission s’est poursuivie à Aubagne et à Carpiagne, auprès de la Légion étrangère.

Pour le P. Benoîst Galvan, l’Opex est le cœur du métier d’aumônier. En rejoignant le diocèse, il souhaitait de tout cœur accompagner les militaires projetés sur les théâtres d’opérations. Ce qu’il a découvert sur place, c’est la richesse des relations, c’est le fait de partager des risques avec les hommes au nom du Christ pour être un prêtre au milieu d’eux et avec eux. « Cela ouvre une petite chance de témoigner du Bon Dieu, de leur montrer que le Christ est proche. Les hommes sont sensibles à la gratuité de la présence de l’aumônier. Le fait qu’on ait roulé des heures dans un VAB sur une piste poussiéreuse pour venir les voir les touche », témoigne-t-il.

A l’âge de 48 ans, le P. Benoîst Galvan est donc maintenant appelé à Paris pour sa nouvelle mission d’aumônier en chef adjoint Terre. « Je souhaite désormais me mettre au service des autres aumôniers, assure-t-il. Une mission que je souhaite traduire par une attention particulière à l’accueil des jeunes aumôniers et une disponibilité pour tous. »

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article