Espagne : Barcelone - Un prêtre persécuté pour avoir critiqué la "gay pride"

Publié le 9 Octobre 2019

En Espagne, un processus a été ouvert pour demander une sanction pénale contre le Père Custodio Ballester, pour ainsi dire, dans le cadre des célébrations de la "fierté gay" dans le pays, que la pratique homosexuelle "est un péché très grave".

Dans une homélie prononcée dans sa paroisse de l'Immaculée Conception à l'Hospitalet de Llobregat le 24 juin, il a déploré que "nous avons oublié que l'homosexualité est un péché très grave, parce que c'est contre la nature de l'être humain, qui est appelé à s'unir à sa femme et à être les deux chair une".

A cette occasion, le Père Ballester a critiqué les événements célébrant la fierté gay à Madrid et à Barcelone, où les homosexuels montrent "leur honte publiquement".

"Ceux qui montrent leur honte font le mal," dit-il, assurant que "j'ai déjà trop de péchés pour ne pas dire la vérité.

Les propos de Ballester lui ont coûté plusieurs critiques, dont celles du maire de l'Hospitalet de Llobregat, Núria Marín, du Parti socialiste de Catalogne (PSC), qui a décrit l'homélie sur Twitter comme "intolérable".

"si je ne me souviens pas que l'homosexualité est un péché très grave, vous finirez par penser que c'est correct. !"

Le prêtre a souligné que la procédure contre lui est très particulière, puisque "la Généralité, pour ouvrir un dossier, peut le faire directement, mais ils ont impliqué le Procureur de la haine", avec ce qu'"ils veulent prendre cela non pour l'administratif, mais pour le criminel".

"Le procureur de la haine va chercher un juge pour admettre le procès, pour m'accuser de crime de haine contre les homosexuels pour avoir dit que c'était un péché," a-t-il dit.

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article