la magie de Noël.

Publié le 27 Décembre 2019

 

 

C'était assez magique... des cadeaux écolos non périssables.  Ce matin à la messe on y a pensé. On s'y est uni. 

18h 00 l'heure calme et paisible où tout s'endort. l'image que je garderai de l'abbaye où dans la pénombre un moine seul y fait oraison, il peut offrir sa journée bien remplie, soutenu par la prière des siens si proches qu'il a croisés tout au long du jour, le moine n'est pas seul. 

Puis un à un tous qui défilent chapelet à la main,  près de Nd du bien mourir avant le repas partagé en commun. 

Parfois ce silence monastique arrive jusqu'en Vendée,  - parfois, pas toujours. - on se laisse prendre au jeu, 

il suffit de l'écouter. Ecouter du silence, se laisser envahir. J'aime cette quiétude, que même  Modeste et les siens n'auront pas su déstabiliser. Que m'importe voeux ou pas! On en a fait son deuil depuis longtemps surtout des "miens". 

Un petit enfant fragile et faible,  plus fort que le mépris et l'oubli qui  brise les murs épais de ton obscure prison et pénètre en  ton intimité.

Ne désespère pas de toi, de tes vides, de tes impuissances , 

"Ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu" 

" Cher Philippe,

...." Vous êtes dans la fosse aux lions comme Daniel mais l'Ange du Seigneur vous protège. Et puis vous avez Jésus Sacramenté, l'enfant de la Crèche qui vous rend les journées plus supportables. Tenez bon :" Agissez virilement et que votre coeur se réconforte. Faites tout dans la charité." C'est la recommandation que nous entendons chaque matin après les Matines. " Sois un homme Polycarpe" telle a été la voix venue du Ciel quand st Polycarpe est parvenu au lieu de son supplice. Vos frères de Fontgombault vous soutiennent par leur prière fraternelle. 

fidèlement en N.D.

pax F. Henry mb +

1990 

O douces larmes esseulées, laissez-vous sécher par son  tendre sourire qui vous dit à vous aussi, avec tout l'amour qui se peut :"  "Joyeux Noël  ! "... .

 C'est un peu ça aussi  la magie de Noël. 

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article