les voies du Seigneur.

Publié le 27 Janvier 2020

 

 

 "Enseignez-moi non les voies larges qui conduisent la multitude à sa perte, mais vos étroits sentiers, que peu d'hommes connaissent. "

St Augustin. 

   Les voies sont les moyens nécessaires, les moyens généraux et communs , la voie des commandements; les sentiers sont comme des vocations spéciales, la voie des conseils.

    Chacun de nous a sa vocation à lui, son sentier particulier; il n'y a jamais eu deux vocations précisément identiques depuis le commencement du monde, et il ne s'en trouvera pas d'ici au jour du jugement. Peu importe quelle soit notre position dans la vie, peu importe combien nos devoirs peuvent paraître ordinaires, peu importe l'aspect vulgaire d'une existence commune, chacun de nous, secrètement a cette grande vocation...

   Ceci une fois posé, il faut admettre que toute la vie spirituelle marche à l'aventure, si elle n'est pas basée sur la connaissance de cette vocation ou sur les efforts à faire pour la découvrir. Cette vocation, qu'elle qu'elle soit , est la volonté de Dieu sur nous; il peut vouloir qu'elle ne nous soit pas pleinement connue, mais il veut que nous essayions de la découvrir. 

   La sainteté consiste simplement en deux choses qui sont l'une et l'autre un effort, l'effort pour connaître la volonté de Dieu et l'effort pour l'accomplir une fois connue. ( Faber) 

   Demander à Dieu qu'il nous fasse connaître ses voies, et nous les enseigne lui-même. Privilège de la nouvelle loi " d'être tous enseignés de Dieu." ( Jean VI, 45)  d'être instruits non-seulement de la lettre morte de ses commandements, mais d'être touchés par la voix intérieure et toute puissante de son Esprit. 

    Etre conduit dans la vérité de Dieu, être instruit dans la vérité par Celui qui n'a pas dit seulement aux hommes comme les autres maîtres: Venez à moi, j'ai la vérité; 

mais je suis la vérité. 

   Les autres hommes veulent nous diriger suivant leurs intérêts, leurs idées, leurs inclinations, leurs passions; Dieu comme notre Dieu, Dieu comme notre Sauveur, ne peut nous diriger que suivant les règles de son éternelle vérité. 

    " Je suis la voie, la vérité et la vie; la voie dans laquelle il faut persévérer; je suis la voie exempte d'erreur, la vérité pure de tout mensonge, la vie à l'abri de la mort; je suis la voie dans mes exemples, la vérité dans mes promesses, la vie dans mes récompenses; je suis la voie sûre, la voie irrévocable, la vie interminable; je suis la voie large et spacieuse, la vérité puissante et abondante, la vie pleine de  jouissance et de gloire" .

Saint Bernard. 

 

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article