vivement l'été !

Publié le 21 Janvier 2020

   Maintenant que nous sommes dans l'hiver, les arbres que vous voyez semblent arides;  celui qui ne sait pas réfléchir croit que la vigne est desséchée, et peut-être, auprès de celle qui est vivante, y en a t - il une qui est véritablement desséchée pendant l'hiver : elles se ressemblent, l'une est vivante, l'autre est morte; mais, pour toutes deux, leur vie et leur mort seront également cachées; vienne l'été, la vie de l'une apparaîtra dans son éclat, la mort de l'autre deviendra visible; de celle qui est vivante, les feuilles sortiront dans toute leur beauté, sa fécondité brillera par les fruits ; la vigne se revêtira au dehors de ce que sa racine renfermait au-dedans.

   Maintenant donc, nous sommes semblables aux autres hommes: les saints naissent, mangent, boivent, s'habillent comme eux, leur vie s'écoule comme celle des autres hommes. Quelquefois cette ressemblance trompe les hommes et ils disent : En voilà un qui est devenu chrétien, en a - t- il moins pour cela mal à la tête? ou bien, son titre de chrétien lui donne t-il quelque chose plus qu'à moi ? 

   O vigne desséchée en hiver, mais qui ne l'est pas en réalité.

L'été viendra, le Seigneur viendra , et avec lui notre gloire qui était cachée dans la racine; et alors, " il élèvera la puissance de son peuple, " après cette captivité dans laquelle nous retient, durant notre vie , notre condition mortelle. (S Aug) 

Rédigé par Philippe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article