De ore leonis, libera me Domine.

Publié le 29 Mars 2020

 

   "Puissions-nous prendre nos croix, non seulement d'une façon patiente et résignée, mais amoureuse, confiante et filiale !  Deux choses nous y aideront spécialement: l'esprit de foi et l'humilité. Pour peu qu'on écoute la nature, elle regimbera toujours devant l'adversité; mais qu'on lui impose silence pour ne voir plus que Dieu seul, on arrivera vite à dire avec le Roi-Prophète :

" Je me suis tu, Seigneur, et je n'ai pas ouvert la bouche, parce que c'est vous qui avez tout fait . " 

L'orgueilleux trouve aisément qu'on ne lui rend pas justice, et les voies de Dieu quand elles sont douloureuses, l'étonnent et le déconcertent. 

   L'humble, au contraire, pénétré d'un vif sentiment de ses misères et de ses fautes, bénira Dieu jusque dans ses rigueurs :

" J'adore, Seigneur, l'équité de vos jugements; et même vous me faites grâce et je loue vos miséricordes, car vous êtes bien loin de me punir autant que je l'ai mérité. 

   D'ailleurs, il me faut le remède de la souffrance, et les peines que vous m'envoyez sont précisément celles qui répondent le mieux à mes besoins. " 

Dom Lehodey. 

Rédigé par Philippe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article