Requiescat in pace. Benjamin Korolev - Moscou

Publié le 28 Avril 2020

 

Hier, 2ème dimanche après Pâques, l’évêque de Jeleznogorsk et Lgov Benjamin est décédé à l’âge de 54 ans.

Il y a quelques jours, l’évêque Benjamin était hospitalisé à l’hôpital régional « N.A. Semachko » de Koursk, spécialisé dans les maladies infectieuses. La veille, il avait été transféré en réanimation, alors que lui avait été diagnostiquée une pneumonie due à l’infection du coronavirus.

L’évêque Benjamin (Korolev) est né le 26 octobre 1965 à Verkhososenie dans la région d’Orel, dans une famille d’ouvriers. Il a été baptisé dans sa petite enfance. En 1980, il fut diplômé du lycée, puis en 1984, de l’école technique professionnelle. De 1984 à 1986, il effectua son service militaire dans l’armée soviétique. De 1987 à 1990, il étudia à l’Institut de musique à Orel, puis de 1990 à 1995, à l’Institut d’État de l’art et de la culture de la même ville. Pendant ses années d’études, il travailla simultanément comme enseignant à l’école enfantine d’art à Orel, ainsi qu’à l’école  enfantine d’art de Maloarkhrangelsk de la région d’Orel. À cette époque, il était aussi vice-président du conseil paroissial de l’église Saint-Michel-Archange à Maloarkhangelsk et s’occupa de l’organisation de la construction de la nouvelle église. En 1996, il entra au monastère de la Mère de Dieu « du Signe » à Koursk. Avec la bénédiction de l’archevêque de Koursk et de Rylsk Juvénal (Tarassov), il fut tonsuré au rassophorat le 23 février 1997 en la cathédrale de N.D. du Signe au monastère de Koursk. Il reçut alors le nom de Benjamin en l’honneur de saint Benjamin de la laure des Grottes de Kiev. Le 15 mars 1997, en la même cathédrale, il fut ordonné diacre puis, le 7 avril de la même année, il reçut la prêtrise en l’église de l’Annonciation à Koursk. Il prononça ses vœux monastiques le 27 décembre 1998 au monastère de N.D. du Signe à Koursk, recevant le nom de Benjamin, en l’honneur de Benjamin, le dernier enfant de Jacob. Alors qu’il vivait au monastère mentionné, il restaura l’église dédiée à l’icône de la Mère de Dieu dite d’Akhtyr, à Koursk. Le 25 janvier 1999, il fut transféré à la skite Saint-Séraphin-de-Sarov de l’ermitage de l’icône de la Mère de Dieu dite « de la racine », et le 22 avril 1999, il fut nommé chef de cette skite. Le 24 décembre 2004, l’archevêque de Koursk et Rylsk Germain le nomma supérieur par intérim de l’ermitage. À Pâques 2006, il fut élevé au rang d’higoumène. Avec la bénédiction de l’archevêque de Koursk Germain, il effectua deux voyages aux États-Unis pour organiser la première venue de l’icône miraculeuse de Koursk dans le diocèse de Koursk. Il séjourna dans les diocèses, monastères et paroisses de l’Église russe hors-frontières en Europe occidentale pour faire connaissance des lieux historiques du séjour historique de l’icône miraculeuse sur le continent européen. Il fut délégué des moines du diocèse de Koursk au concile local de l’Église orthodoxe russe en 2009. En 2010, il reçut le diplôme du séminaire ecclésiastique de Koursk. Par décision du Saint-Synode du 26 juillet 2012, il fut élu évêque de Jeleznogorsk et Lgov. Le 19 août 2012, il fut élevé au rang d’archimandrite. Le 31 décembre eut lieu la cérémonie de sa nomination à l’épiscopat et le 1er septembre 2012, il fut sacré évêque lors de la sainte liturgie célébrée en la grande cathédrale du monastère Donskoï à Moscou, et présidée par le patriarche de Moscou Cyrille. Par décision du Saint-Synode du 4 octobre 2012, il fut libéré de ses fonctions d’higoumène de l’ermitage de la Mère de Dieu de Koursk.

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article