paroisse de Solesmes : une page se tourne.

Publié le 3 Décembre 2020

 

 

C’est une page d’histoire qui va se tourner à Solesmes (Sarthe). L’évêché a récemment annoncé dans une lettre adressée aux paroissiens le prochain, le retour du Père Louis Soltner, à l’abbaye Saint-Pierre.

Il ne sera pas remplacé par un autre moine du monastère comme c’était le cas depuis 1860.

Cependant depuis le début du siècle, canoniquement la paroisse de Solesmes était sous l’égide du curé de la paroisse de Sablé. Cependant le Père Soltner était « un desservant » et assurait la fonction de curé de la paroisse de Solesmes-Juigné. Ce dernier s’interroge pourquoi ne pas être remplacé par un autre moine. « Il y en a plusieurs au sein du monastère qui pourraient me remplacer. »

Quel impact pour les messes?

Cette décision pourrait avoir des répercussions sur la tenue des messes dans la paroisse.

Dans la lettre adressée aux paroissiens l’évêque Monseigneur Yves Le Saux et le Père-Abbé Philippe Dupont affirment : « dans l’état actuel des choses, le monastère pourra continuer d’assurer une messe dominicale en l’église de Solesmes à 8h45 ou 9 h, mais tout le reste du service paroissial de Sablé, Parcé, Noyen et Solesmes sera sous la responsabilité de son actuel curé le Père Bruno Mézière que nous remercions de sa disponibilité. »

Reste à savoir ce qu’il adviendra pour la messe du samedi soir de Juigné-sur-Sarthe.

« Je n’ai pas été consulté »

Le Père Soltner sera donc déchargé de son service auprès de la paroisse dans les prochains jours. Mais alors quelles sont les raisons de cette décision ? « Cette décision intervient en raison de l’âge (85 ans) et de son état de fatigue. Comme vous, nous connaissons son zèle sans limite mais le temps est largement venu pour lui de se reposer et de retrouver pleinement le rythme de vie monacale », précise l’évêché.

Des arguments que ne comprend pas le Père Soltner. Ce dernier dit se sortir en bonne forme et « je participe pleinement à la vie domaniale. Je suis là au 1er office de la journée à 5h20/5h30. »

Selon le moine tout allait bien. « Tout allait bien. Les gens m’aimaient beaucoup. J’ai appris tout récemment qu’une décision avait été prise par le Père-abbé et l’évêque, sans que je sois consulté. »

« Des protestations de la part de paroissiens »

Le Père Soltner se refuse à toute polémique. Cependant, il note : « la lettre a soulevé des protestations de la part des paroissiens. Les gens m’ont dit être peinés par cette décision ». Si le religieux n’est pas en colère, il se dit attristé par cette situation.

Le Père Soltner va quitter la paroisse de Solesmes, après 13 ans de bons et loyaux services. Il n’ira pas très loin puisqu’il reste au monastère à seulement quelques mètres de là.

« Il y a 150 mètre entre l’église de l’abbaye et l’église de la Paroisse. » Une messe d’adieu doit être célébrée le dimanche 27 décembre, si les conditions sanitaires le permettent.

 

Rédigé par Philippe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article