Publié le 11 Juin 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 11 Juin 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 11 Juin 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 11 Juin 2009







French tennis player Richard Gasquet awaits the arrival of Pope Benedict XVI prior to the weekly general audience in St. Peter's Square at the Vatican, Wednesday, June 10, 2009. The 22-year old Gasquet could face a two-year ban from the sport, after testing positive for cocaine during the Miami Masters in March 2009.




En pleine tourmente après avoir été contrôlé positif à la cocaïne et suspendu pour une durée encore indéterminée, le champion de tennis Richard Gasquet a annoncé qu'il souhaitait profiter d'une visite à Rome pour rencontrer le Pape.


link

 




Marius Tresor,  Thierry Roland

Après le foot, le tennis, moralité: soyez sportif pour voir le Saint Père! quel prestige quand même notre Pape.

j'espère qu'ils ont pris la bonne taille !


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 11 Juin 2009


père Andrew , que de souvenirs...

Félicitations du petit Placide news pictures !
....





Te Deum laudamus !












Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 11 Juin 2009







Loué soit à tout instant, Jésus au saint Sacrement.

Loue, Sion, ton Sauveur,
Loue ton chef et ton pasteur
Par des hymnes et des cantiques.


Ose de tout ton pouvoir,
Car il est plus grand que toute louange
Et à le louer tu ne suffis pas.


Un thème de louange spéciale,
Le pain vivant et vivifiant,
Aujourd'hui nous est proposé.


Lors du repas de la sainte Cène,
Aux Douze ses frères
Il fut donné, nous n'en doutons pas.


Que la louange soit pleine, qu'elle soit sonore ;
Qu'elle soit joyeuse, qu'elle soit parfaite,
La jubilation de l'esprit.


Car nous vivons ce jour solennel
Qui de cette table entend célébrer
L'institution première.


A cette table du nouveau Roi,
La nouvelle pâque de la nouvelle loi
Met un terme à la phase ancienne.


La nouveauté chasse la vieillerie,
La vérité l'ombre,
La lumière dissipe la nuit.


Ce que fit le Christ à la Cène,
Il nous ordonna de le faire
en mémoire de lui.


Instruits par ses saints préceptes,
Nous consacrons le pain et le vin
En hostie salutaire.


Ce dogme est donné aux chrétiens
Que le pain se change en chair,
Et le vin en sang.


Ce que tu ne comprends ni ne vois,
Une ferme foi te l'assure,
Hors de l'ordre naturel.


Sous diverses espèces,
Signes seulement et non réalités,
Des choses sublimes se cachent.


La chair est une nourriture, le sang un breuvage,
Pourtant le Christ total demeure
Sous l'une et l'autre espèce.


On le prend sans le déchirer,
Le briser, ni le diviser,
Il est reçu intègre.


Un seul le prend, mille le prennent :
Autant celui-ci, autant ceux-là
Le reçoivent sans le consumer.


Les bons le prennent, les méchants le prennent,
Mais d'un sort inégal,
Ici de vie, là de ruine.


Il est mort aux méchants, vie aux bons,
Vois d'une même manducation
Combien l'effet est dissemblable !


Le sacrement enfin rompu,
Ne vacille pas, mais souviens-toi
Qu'il est sous chaque fragment

Comme sous le tout il se cache.


Nulle division n'est réelle,
Le signe seulement se fractionne,
Et par là, de ce qui est signifié
Ni l'état ni la stature n'est amoindri.


Voici le pain des anges
Fait aliment des voyageurs,
Vrai pain des enfants
A ne pas jeter aux chiens.


D'avance il est désigné en figures,
Lorsqu'Isaac est immolé,
L'agneau pascal sacrifié,
La manne, donnée à nos pères.


Bon Pasteur, vrai pain,
Jésus, ayez pitié de nous ;
Nourrissez-nous, défendez-nous,
Faites-nous voir nos biens
Dans la terre des vivants.


Vous qui savez et pouvez tout,
Qui nous nourrissez ici-bas mortels,
Rendez-nous là-haut les commensaux,
Les cohéritiers et les compagnons
De la cité des saints.

Ainsi soit-il.

 










Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 10 Juin 2009



"S'agenouiller devant l'Eucharistie est une profession de liberté: celui qui s'incline devant Jésus ne peut et ne doit se prosterner devant aucun pouvoir terrestre, aussi fort soit-il. Nous les chrétiens nous ne nous agenouillons que devant Dieu, devant le Très Saint Sacrement, parce qu'en lui nous savons et nous croyons qu'est présent le seul Dieu véritable, qui a créé le monde et l'a tant aimé au point de lui donner son Fils unique (cf. Jn 3, 16)

Benoit XVI













Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 10 Juin 2009



Le premier des biens


"La prière est pour l'homme le premier des biens. Elle est sa lumière, sa nourriture, sa vie même, puisqu'elle le met en rapport avec Dieu, qui est lumière, nourriture et vie. Mais, de nous-mêmes, nous ne savons pas prier comme il faut ; il est nécessaire que nous nous adressions à Jésus-Christ, et que nous lui disions comme les apôtres : Seigneur, enseignez-nous à prier. Lui seul peut délier la langue des muets, rendre disserte la bouche des enfants, et il fait ce prodige en envoyant son Esprit de grâce et de prière, qui prend plaisir à aider notre faiblesse, suppliant en nous par un gémissement inénarrable."

 

 

 


L'Esprit Saint, Esprit de Dieu


"Or, sur cette terre, c'est dans la sainte Église que réside ce divin Esprit, il est descendu vers elle comme un souffle impétueux, en même temps qu'il apparaissait sous l'emblème expressif de langues enflammées. Depuis lors, il fait sa demeure dans cette heureuse Épouse ; il est le principe de ses mouvements ; il lui impose ses demandes, ses vœux, ses cantiques de louange, son enthousiasme et ses soupirs. De là vient que depuis dix-huit siècles, elle ne se tait ni le jour, ni la nuit ; et sa voix est toujours mélodieuse, sa parole va toujours au cœur de l'Époux.


Tantôt, sous l'impression de cet Esprit qui anima le divin psalmiste et les prophètes, elle puise dans les livres de l'ancien peuple le thème de ses chants ; tantôt, fille et sœur des saints apôtres, elle entonne les cantiques insérés aux livres de la Nouvelle Alliance ; tantôt enfin, se souvenant qu'elle aussi a reçu la trompette et la harpe, elle donne passage à l'Esprit qui l'anime, et chante à son tour un cantique nouveau ; de cette triple source émane l'élément divin qu'on nomme la liturgie."

dom Guéranger.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 9 Juin 2009





"L'amour de Dieu ressemble à l'être de Dieu, il est calqué sur lui. Comme l'être de Dieu, l'amour de Dieu est de lui seul: a se. A le bien prendre, cela est infiniment doux. Cela nous fait aimer notre néant, notre être de créature, passionnément.

Car aujourd'hui, si vous m'aimez, mon Dieu, c'est sans doute à raison de la beauté de votre Fils que vous m'avez donnée et que vous voyez en moi; mais à cette heure de votre éternité et de votre vie sans heures où vous m'avez aimé, choisi, prédestiné, et par votre pensée et votre vouloir, porté jusque dans la lignée de votre Fils: à cette heure-là mon Dieu, je n'avais ni charme, ni beauté, ni réalité d'aucune sorte. Rien de moi n'a pu ni motiver, ni justifier, ni solliciter votre amour.

Dès lors, vous me laisserez bien vous dire combien j'aime ce néant dont vous m'avez tiré et qui demeure mon seul bien. S'il y avait en moi une beauté, un charme, une part d'être ou de réalité, votre amour eût moins ressemblé à ce que vous êtes. Mais, maintenant, je le sais par l'Apôtre, dans tout votre amour, il n'y a que vous: je ne suis la chose que de vous seul. Il n'y a que vous seul, dans l'amour que vous avez pour moi, et votre amour demeure inexplicable.

La tendresse et vous, c'est tout un; c'est pour cela que votre tendresse n'est pas causée, c'est pour cela qu'elle est incompréhensible. J'aime mon néant premier, où se plairont à jamais les âmes bien faites."


dom Delatte.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 9 Juin 2009



  pour inaugurer l'année sacerdotale 2009 2010





"Suivre l'incomparable docteur Angélique, c'est cheminer dans une lumière vivante; c'est chanter le cantique de l'amour incréé; c'est goûter déjà, dans la foi et la tendresse, au fruit savoureux que nous réserve, en Lui, Celui dont l'amour sans commencement et sans cause a ordonné vers Lui tout le détail de notre existence."
dom Delatte.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0