Publié le 21 Juillet 2009



"Un jour donc les Juifs saisirent toute la famille de Béthanie et l'embarquèrent sur un bateau sans voiles ni gouvernail, au gré des vents et des flots. La main de Dieu mena miraculeusement l'embarcation jusqu'aux côtes de Provence dans les Gaules. Lazare fonda l'Eglise de Marseille, Maximin l'Eglise d'Aix, Marthe vécut sur les bords du Rhône et Marie-Madeleine acheva sa vie dans la solitude de la sainte Baume.

De la grotte, le paysage est admirable. C'est un des lieux les plus beaux du monde et, quand le soir descend sur la forêt et sur la plaine lointaine, la lumière est si douce, si sereine, si légère, qu'on dirait un autre monde, un Purgatoire, d'où les âmes montent naturellement vers le ciel, par une pesanteur renversée.

Il est dit que, sept fois le jour, les Anges, qui furent les compagnons fidèles de la Madeleine, la portaient au sommet de la montagne pour y prier. Au loin le fleuve faisait flamber la mer et elle pouvait voir les Iles d'Or baigner dans ce lac de lumière.

Au dernier jour de sa vie terrestre, elle descendit vers la plaine. Maximin vint à sa rencontre sur le chemin et lui donna le Corps du Christ dans l'Eucharistie. Il reçut le dernier soupir de la Bien-Aimée du Cantique. L'âme de Marie-Madeleine s'envola au Paradis de son Seigneur. Son corps attend sa resurrection glorieuse dans la crypte de l'église qui porte aujourd'hui le nom de Saint Maximin.



R.P. Bruckberger.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Juillet 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 21 Juillet 2009



Une partie du continent va être plongée mercredi dans l'obscurité durant plus de six minutes. Selon la tradition chinoise, les éclipses totalessont annonciatrices de mauvaises nouvelles.



Sur les sites Internet, comme dans la presse chinoise, voilà les événements du Xinjiang balayés par une actualité venue de la nuit des temps, l'éclipse «monstre» qui va plonger mercredi une partie de l'Asie dans la pénombre. Selon les scientifiques, cette éclipse totale qui sera la plus longue du XXIe siècle pourra potentiellement être observée par 2 milliards de terriens, soit un record dans l'histoire de l'Humanité.

Ce nouveau et grand caprice des astres - la Lune venant se placer entre la Terre et le Soleil - va essentiellement concerner l'Inde et la Chine. Le couloir de l'éclipse devrait être de 15 000 kilomètres de long et 200 de large. Sur quelques îlots reculés du Pacifique, le Soleil sera complètement masqué pendant 6 minutes et 39 secondes, durée qui ne devrait pas être battue avant 2132... Dans le centre et le sud de la Chine, et notamment à Shanghaï, la pénombre devrait durer environ 5 minutes alors qu'elle s'attardera entre 3 et 4 minutes en Inde. Dans ces deux immenses pays, les plus peuplés de la planète, ces phénomènes ont encore plus qu'ailleurs une forte portée symbolique et réveillent croyances et peurs ancestrales. Aussi, depuis quelques jours, cette «maladie du soleil» suscite-t-elle en Inde des commentaires enfiévrés des astronomes. Et en Chine, l'histoire ne se contente pas de faire la une des médias mais mobilise les autorités.

Selon le South China Morning Post, le Conseil d'État a ordonné dimanche à toutes les autorités et administrations chinoises de se préparer aux «problèmes» que le spectaculaire phénomène pourrait causer. Les départements du transport, du rail et de l'aviation civile sont tout particulièrement exhortés à être «totalement préparés» à un événement qui pourrait «interrompre les communications» comme l'avance étrangement le Xin Jing Bao («Journal de la nouvelle capitale»). Les aéroports doivent ainsi passer préventivement en «mode nuit». Toutes les autorités scientifiques sont aussi appelées à fournir des explications didactiques et rationnelles de l'éclipse, afin «d'éliminer une possible panique et toute superstition autour du phénomène». Et par là même tout risque d'émotion de masse pouvant dégénérer.

Aubaine pour le tourisme

Dans la tradition chinoise, ces moments d'exception où «le chien du ciel mange le soleil» sont souvent annonciateurs de mauvaises nouvelles. Ils auraient, dit-on, souvent précédé la chute d'une dynastie, la mort d'un empereur ou de grandes catastrophes naturelles. Sur le très populaire site Baidu.com, on peut lire un article peu réjouissant stipulant que «la probabilité qu'il y ait des violences ou une guerre lors d'une éclipse totale est de 95 %».

En attendant, ces chaotiques perspectives ne troublent pas les professionnels du tourisme, qui, une fois n'est pas coutume, se frottent les mains de voir disparaître le Soleil. Sur la trajectoire chinoise, allant en gros de Shanghaï et Hangzhou à l'est, jusqu'à Chengdu et Chongqing dans le sud-ouest, agences de voyages et hôteliers signalent un boom réjouissant, particulièrement bienvenu en cette période de crise financière. «Juillet correspond généralement à la saison basse en terme de touristes étrangers, mais nous avons constaté une soudaine explosion», a déclaré à l'AFP Zhi Chenyan, de l'agence China Travel, dans le Zhejiang. Et le parc de la sculpture de Shanghaï, lieu prisé d'observation, a vendu des milliers de tickets.

Cette année 2009 est décidément riche en symboles astraux et autres pour la Chine où le chiffre 60 a aussi son importance. Car au cycle des 12 animaux du zodiaque qui régit les années chinoises, se surajoute un cycle de 5 éléments (terre, métal, eau, bois et feu) qui se boucle en 60 ans. Et l'on fête le 1er octobre les 60 ans de la République populaire.


» En Inde, les prêtres fermeront les temples pendant l'éclipse

 

 

link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 20 Juillet 2009










"C'est vrai que l'originalité de la religion du Christ est d'être la religion de l'amour, c'est pourquoi elle est par excellence la bonne nouvelle, le salut accessible à tous. Quelle merveille, qu'il suffise d'aimer! On n'est jamais chrétien que dans la mesure où l'on aime, et non autrement. C'est vrai aussi que le Christ est personnellement au centre de cette religion de l'amour, " le seul éternellement aimé". Il est à la fois l'objet suprême et la source la plus haute de l'amour des hommes, pour lui et entre eux, parce qu'il est la pureté dont ils ont tous la nostalgie, et parce qu'il est la Sagesse, qui seule peut donner la paix. Il est le Roi du Cantique des Cantiques. Il est l'Epoux dans uin sens plénier, jamais entrevu jusqu'à lui - sinon par les prophètes d'Israël, mais qui l'annonçaient, lui, - il est l'Epoux de l'âme. Celui qui est l'époux peut, à ce titre, exiger la pureté, mais le Christ ne l'exige que parce qu'il la donne et qu'il pardonne les péchés. Il n'y a au monde de pureté que celle qui découle de lui et de son amour. ...

Voilà pourquoi le Roi du Cantique des Cantiques appelle sa bien-Aimée à la fois son épouse et sa soeur:. La Bien-Aimée est l'épouse du Roi parce qu'elle tient de lui la pureté, et elle est sa soeur parce que ce n'est que par ressemblance avec lui qu'elle est belle, sa Sagesse est de lui ressembler comme une soeur à son frère.

Marie-Madeleine est désormais la Bien-Aimée du Cantique, épouse du Roi par sa pureté, sa soeur par la Sagesse. Mais elle n'est l'une et l'autre que parce qu'elle aime et qu'elle est aimée...


R.P. Bruckberger
Marie-Madeleine.











"Ah! oui, elle avait bien fait de répandre le précieux parfum, celui qu'on ne réserve qu'à Dieu, et c'était un blasphème d'en faire hommage aux hommes. Elle avait fait de son mieux, c'est vrai. Parce qu'elle ne pouvait pas lui donner à la fois tous les trésors de la terre et du ciel, elle avait répandu en son honneur ce qu'elle avait de plus précieux, le sacrant Roi de son coeur, Prince de son amour pour le temps et l'éternité.

Et le parfum s'était répandu dans toute la maison, il y flotterait encore pendant des jours. Quand on entrait on en était comme étourdi.

Comme le Roi fait monter son Epouse sur le trône de sa gloire et l'associe à son règne, il lui avait promis qu'elle serait Reine, partout où il serait Roi, qu'on parlerait d'elle partout et toujours, à travers le monde et les siècles.

Comme Socrate, mieux que Socrate, avait lié sa sagesse à celle de Diotime, dans le Banquet, le Christ avait lié son Evangile au nom et à la gloire de Marie-Madeleine.

Faut-il qu'il ait aimé cette femme; elle serait la Reine des Prêcheurs et de la prédication."

r.l Bruckberger
O.P.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 20 Juillet 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 20 Juillet 2009






no se.. quelque part sur la planète, loin des empaillés..! au Pérou, à Dublin, ..pour voir libera, à Pétaouchnok .
 
 d'autres trainent bien à Monaco ! 

en tous les cas, partout on voit la même!









Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 20 Juillet 2009



Marie Madeleine, soeur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie. Après la mort de ses parents, Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d'où lui vint le surnom de Madeleine, et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée, et qu'on ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse. En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur, lui remettant ses péchés, la délivra de la domination de Satan. Dieu avait fait naître en ce coeur coupable le désir de voir Jésus; ce désir devait être son salut, car le Sauveur voulait donner en Madeleine un exemple frappant de Sa miséricorde infinie en même temps que de la plus parfaite pénitence. C'est elle qui, ayant un jour suivi le Seigneur chez Simon le Pharisien, versa sur les pieds de Jésus un vase de parfum précieux, les arrosa de ses larmes et les essuya avec ses cheveux, et qui entendit ensuite cette parole: "Beaucoup de péchés lui sont pardonnés, parce qu'elle a beaucoup aimé." Nous la rencontrons, depuis lors, très souvent dans l'Évangile; elle contemple Jésus et L'écoute, dans la maison de Béthanie, pendant que sa soeur Marthe s'occupe seule du service de la maison: "Marie, dit le Sauveur, a choisi la meilleure part." Une autre fois, dans les derniers jours de sa vie, Jésus voit Madeleine répandre un parfum délicieux sur cette tête divine qui bientôt sera couronnée d'épines. Elle accompagne le Sauveur au sommet du Calvaire, assiste à Sa mort et à Sa sépulture, et bientôt reçoit l'une des premières visites du Christ ressuscité: "Marie!" S'écrie le Sauveur. Et Marie, reconnaissant Jésus, Lui répond dans une effusion d'amour: "O mon Maître!" Peu après, les Juifs endurcis, fatigués de ses exhortations et de celles de Marthe et de Lazare, les exposèrent sur la mer par une tempête, dans une pauvre barque sans rames ni voiles. La nacelle voguait à la garde de Dieu, et vint aborder, après quelques jours, au rivage de Marseille. Les pieux disciples du Christ firent là de nombreuses conquêtes. Quant à Madeleine, elle s'enfonça dans les montagnes sauvages et solitaires et fut transportée par les anges dans une grotte appelée depuis la Sainte-Baume, où elle mena une vie plus angélique qu'humaine, favorisée des grâces les plus merveilleuses, ne vivant que de la Sainte Communion, soupirant et versant des larmes de pénitence et d'amour.


Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Mame, 1950

 







Litanies de Sainte Marie-Madeleine


Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.


Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, modèle de pénitence, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez sacrifié à Jésus de riches parfums, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, à qui beaucoup de péchés ont été remis, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, diamant rendu à la fange de la Lumière, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, transformée en vase de gloire, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, perle étincelante, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, lumière du monde, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, enflammée des ardeurs de la Charité, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, très chère à Jésus, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez choisi la meilleur part, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez obtenu la résurrection de Lazare, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez assisté fidèlement à le Christ suspendu à la Croix, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui, au moment où les disciples s'éloignaient tu tombeau de Jésus, ne vous en êtes point éloignée, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui, la première d'entre les disciples, avez mérité de voir le Christ ressuscité, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, apôtre des apôtres, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez passé de longs jours dans une solitude affreuse, vivant miraculeusement, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, protectrice de la France, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, douce avocate des pénitents, épouse du Roi de Gloire, priez pour nous

Afin que nous méritions, ô grande Sainte, de jouir avec vous de la Présence de Dieu, priez pour nous


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Priez pour nous, ô Sainte Marie-Madeleine,

Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ.


Prions


Nous Vous en supplions, Père très Miséricordieux, répandez largement sur nous Vos Dons, pour que par l'intercession de la bienheureuse Marie-Madeleine, qui en aimant notre Seigneur Jésus-Christ par dessus tout a obtenu le pardon de ses péchés, nous obtenions nous aussi de Votre Miséricorde l'éternelle béatitude. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.



reportage: la sainte Baume

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 18 Juillet 2009




Le Repos et le Saint Silence

A l'heure où le repos du Sabbah est violé, à l'heure où les Parlementaires Français, après avoir mis Dieu à la porte en 1905, se livrent à l'ultime bataille contre Dieu et son repos dominical qu'il a inventé, Jésus, lui, vient nous enseigner derechef le vrai sens du repos. Ou plutôt le sens du vrai repos.

Il est inhumain de faire travailler les gens le dimanche, comme il est inhumain de les priver de Dieu. De toute façon, c'est la même chose : lorsqu'on les prive de repos le dimanche, on les prive de Dieu.

Jésus tient compte, lui, de ses ouvriers. C'est un bon patron, qui respecte les acquis sociaux et donc le repos dominical.
Jésus fait se reposer ses disciples, car il les sait fatigués, usés par la route comme leurs souliers (sandales, chaussures, tatanes, godasses, grôles !).
Jésus tient compte de la faiblesse humaine, bien plus, il la connaît et en sait les limites.

Voilà pourquoi il « invite » au repos.

Le saint repos, naturel, équilibré, calme. Le repos « à l'écart ». Le saint repos aussi. Car le repos peut et doit être sanctifié. Jésus dit « venez un peu à l'écart, dans un lieu désert, et reposez vous un peu ». Quelle humanité ! Quelle bonté ! Jésus ne demande pas de fournir des efforts surhumains, il sait les limites de ses disciples, et pour mener à bien sa mission, il les ménage, il prend soin d'eux: en clair, il leur donne des vacances, mais de "bonnes" vacances.

Il l'avait déjà dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos »

Jésus donne le repos. C'est lui qui donne. Ce n'est pas nous qui « prenons » le repos. Dieu donne tout, et tout vient de lui : même le repos ! Et oui !
« Je vous donnerai le repos » dit Jésus Christ dans l'Evangile selon Saint Matthieu au chapitre onzième et au verset vingt-huitième.
Tout commence par « venez » : il faut aller à Jésus. Ite ad Jesum. Et comment va-t-on à Jésus. On y « go » par Marie : Ad Jesum Per Mariam... ! Il faut donc aller à Jésus par Marie. Et Marie, la Très Sainte Vierge Marie, la Bienheureuse Mère de Dieu, elle aussi nous invite au repos. Elle aussi nous repose. Dieu repose ; c'est sa vertu. Dieu calme, il apaise, il repose. Dieu vit dans un éternel repos.

Donc allons à Jésus pour nous reposer.
« Venez à moi », cela suppose un déplacement. Aller à Jésus. Allez-y. Vas-y mon gars !

Au reste, le verbe Δεῦτε est le même utilisé chez S. Matthieu comme chez Saint Marc. Il faut aller : « venez à moi », allons à Jésus. C'est une démarche, une extase, une sortie de soi. Voilà pourquoi lorsqu'on est fatigué, la tentation est forte de ne « plus rien faire » ou de stagner, de faire du surplace, de « farnienter », or, c'est là tout le problème, on ne se repose pas en étant « sans rien faire », on se repose au contraire en « allant ». Et aller où ? à Jésus. C'est clair ?
Être en repos, c'est donc aller à Jésus. Et lui, une fois qu'on y est, nous donne le repos. Car c'est lui qui donne, et pas nous qui prenons. Nous recevons le repos.

κἀγὼ ἀναπαύσω ὑμᾶς. fait dire l'évangéliste Saint Matthieu à Jésus avec une certaine bonhomie : je vous donnerai du repos, ce que saint Marc dit en d'autres termes : καὶ ἀναπαύσασθε ὀλίγον ; chez Marc c'est plutôt une invitation au repos, presqu'un ordre. Jésus voyait bien que les disciples peinaient, qu'ils avaient faim, qu'ils transpiraient. Ils n'en pouvaient plus... ! Ils marchaient tous les jours sur les routes de Palestine, sans s'arrêter de prêcher, de convertir et de faire des miracles. C'est épuisant de faire des miracles.

Donc, Jésus nous invite au repos. Au sain repos : dans le silence, loin de l'agitation du monde « à l'écart ». Dans un endroit « désert » dit Saint Marc. Et dans le désert, il y a le silence. Et dans le silence Dieu parle. Dieu se tait dans le bruit parce qu'il ne parle QUE dans le silence. Dieu efface quand il écrit, et il fait des cordes raides avec des bouts de ficelles, Dieu trace des lignes droites avec des courbes. Pendant que le « monde » et son cortège d'inepties épuisantes nous assènent une diarrhée de paroles inutiles, Dieu, lui dans sa sainte fraîcheur nous comble de son silence merveilleux, doux, souple, léger. Le silence est léger.

Jésus nous invite au silence reposant, et au repos silencieux. A son silence Divin, dans lequel il parle à l'âme silencieuse. Notre âme a été conçue dans le silence, elle naît dans le silence, et elle mourra dans le silence. Le silence de la mort, le silence du repos éternel. Le silence d'éternité. De ce repos de béatitude dont nous jouirons éternellement, là-haut, dans la « véritable Patrie ». Alleluia. Ainsi soit-il.


Mgr Jean-François Grégoire Lantheaume

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 18 Juillet 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 17 Juillet 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0