Publié le 2 Juillet 2009







O bon Père Benoît, chef et Patriarche des moines, espérance et consolation de tous ceux qui recourent à vous de tout leur coeur, je me recommande humblement à votre très sainte  protection. Daignez, en raison de l'excellence de vos mérites, me défendre  contre tous les ennemis de mon âme et m'accorder dans l'abondance de votre tendresse, la grâce de la componction et le don des larmes, afin que je puisse pleurer comme il convient et abondamment tant de fautes et d'offenses dont je me suis souvent rendu coupable depuis ma jeunesse contre l'aimable et désirable Seigneur Jésus-Christ, et afin que je mérite de vous louer et de vous honorer dignement.


O olivier, ô vigne d'une extraordinaire fécondité dans la maison de Dieu. O vase d'or massif, orné de toutes sortes de pierres précieuses, choisi par Dieu et très agréable à son coeur, enrichi d'innombrables dons de la grâce comme d'autant de diamants étincelants.  Je vous prie, je vous supplie, je vous conjure  de toute l'ardeur de mon coeur et par tous les désirs de mon âme, Père très bienveillant et doux Maître, de daigner vous souvenir devant Dieu du pauvre pécheur que je suis, pour que, dans sa bonté&, il me pardonne tous mes péchés, me maintienne dans le bien et ne permette pas que quelque malheur m'éloigne jamais de lui. Puisse-t-il, au contraire, m'admettre après vous, ô Père, dans la société  des Bienheureux et m'accorder la joie de le contempler; là je goûterai le bonheur éternel avec vous et avec l'immense armée de moines placée sous votre étendard. Daigne m'accorder cette grâce notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ, qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les sicècles des siècles.
Amen.

PRIONS.

Nous vous demandons, Dieu tout-puissant, en vertu des mérites et des exemples de notre Bienheureux Père saint Benoît, de ses disciples Placide et Maur, de la Vierge sa soeur scholastique et de tous les saints moines qui ont combattu pour vous dans les rangs de son armée et sous sa conduite, de renouveler en nous votre Esprit-Saint, afin que, sous son inspiration, nous luttions avec vigueur contre la chair, contre le monde et contre le démon. Et puisque la palme de la victoire ne s'obtient que par les fatigues du combat, donnez-nous la patience dans l'adversité, la constance dans les tentations et la prudence dans le danger. Donnez-nous l'éclat de la chasteté, le désir de la pauvreté, le mérite de l'obéissance et la fidélité résolue dans l'observance. Puissions-nous, forts de votre secours et unis par les liens de la charité fraternelle, nous acquitter de notre service avec une commune ardeur et traverser cette vie présente de manière à mériter d'entrer un jour, victorieux et couronnés, dans l'éternelle Patrie pour y être réunis aux phalanges des saints moines. Par le Christ Notre Seigneur.

Amen.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 2 Juillet 2009

Pendant que la tension monte,
nouveaux tirs de missiles auj. 


ROME, Jeudi 2 juillet 2009 (ZENIT.org) - Dans un contexte de crise, l'Eglise catholique se prépare à répondre aux besoins des Nord-Coréens, indique « Eglises d'Asie » (EDA), l'agence des Missions étrangères de Paris.  


Sur le thème de « L'Eglise face à une Corée du Nord en mouvement », un séminaire rassemblant quelque 250 religieux et laïcs s'est tenu le 18 juin dernier au centre gouvernemental d'Hanawon (« la maison de l'union »), situé à Ansong, dans la province de Kyonggi. Le Comité pour la réconciliation du peuple coréen de la Conférence des évêques catholiques de Corée (CBCK) (1) a ainsi voulu marqu er les dix ans de la fondation de ce centre de réinsertion pour les réfugiés nord-coréens.  

Hanawon, qui fonctionne sous l'égide du ministère de l'unification, a pour tâche d'aider les réfugiés nord-coréens à s'adapter à la vie en Corée du Sud, en les initiant aux principes démocratiques, au système économique et au fonctionnement de la société sud-coréenne. You Mi-Ryang, qui dirige le centre de réhabilitation, a fait l'éloge du soutien apporté par l'Eglise catholique aux réfugiés. « Depuis des années, l'Eglise catholique aide les réfugiés nord-coréens psychologiquement aussi bien matériellement », a-t-elle rappelé, évoquant entre autres, le programme « home-stay » qui, depuis 2005, propose aux réfugiés de passer deux jours et une nuit dans une famille sud-coréenne.  

Lors de ce séminaire, Martin Lim Kang-taeg, doyen des chercheurs de l'Institut de Corée pour la réunification nationale, et également membre du Comité pour la réconciliation, a déclaré que les événements développements de l'actualité en Corée du Nord pourraient avoir des répercussions très rapides en Corée du Sud.  

Depuis avril dernier, la République populaire démocratique de Corée se livre à des provocations de plus en plus bellicistes, déclarant n'être plus liée par l'armistice de 1953, qui avait mis fin à la guerre de Corée : lancement d'une fusée à longue portée, essais nucléaires et tirs de missiles. Le 25 mai dernier, l'ONU a condamn&ea cute; la reprise de son activité nucléaire, puis, le 12 juin, décidé de durcir ses sanctions (2). En réaction à la résolution de l'ONU, Pyongyang a répondu que « peu [lui] importait que certains [l']autorisent ou non à disposer d'armes nucléaires », signifiant également au Japon qu'elle mènerait des exercices militaires sur ses côtes orientales (3).  

Pour Lim Kang-taeg, ces événements, sans compter le fait que le « Cher Leader » venait de désigner pour successeur son plus jeune fils, Kim Jong-un, ne seraient que des tentatives pour masquer l'incapacité du régime totalitaire à gérer sa grave crise intérieure. S'il n'y arrive pas, explique-t-il, l'économie pourrait s'effondrer, poussant des centaines de milliers de Nord-Coréens affamés à fuir le pays. « Les événements peuvent dépasser ce que nous imaginons, et nous devons nous préparer avant qu'il ne soit trop tard. Et pour cela, l'Eglise doit former des prêtres et des volontaires afin de répondre aux besoins des réfugiés nord-coréens », analyse le chercheur, qui pense également que l'Eglise doit préparer dès maintenant des infrastructures pour loger ces réfugiés et commencer à collecter des fonds (4).  

Selon le Programme alimentaire mondial de l'ONU, un drame humanitaire est déjà en cours en Corée du Nord, drame que la crise politique et les sanctions internationales risquent d'occulter et d'aggraver. Après plusieurs mauvaises récoltes, au moins 8,7 millions de personnes (40 % de la population) ont besoin d'aide alimentaire.  

Le 22 juin dernier, le P. Michael Lee Cha ng-jun, directeur de la Caritas Corée a réaffirmé la volonté de l'organisation catholique de continuer à apporter son aide à la Corée du Nord, malgré les tensions actuelles ; il a appelé la communauté internationale à entamer des négociations de paix avec le régime de Kim Jong-il. Il s'exprimait à la suite de la rencontre à Pékin, la semaine précédente, des membres de la Caritas Internationalis d'Asie, d'Amérique du Nord et de l'Europe. Rappelant que beaucoup de gens oubliaient les souffrances et la famine des Nord-Coréens à cause des provocations bellicistes de leur dirigeant, il a repris les propos de la secrétaire générale de la Caritas Internationalis, Lesley-Anne Knight, qui avait déclaré, le 16 juin, qu'« une intervention armée en réponse aux actions belligérante s de la Corée du Nord provoquerait non seulement une tragédie humaine encore plus grande mais aggraverait la souffrance de la population ».  

La Caritas a été parmi les premières ONG à engager des projets en Corée du Nord, aussi bien dans les domaines de l'aide alimentaire, que les soins de santé ou encore l'éducation. Intervenant tout d'abord via la Caritas Hong Kong, elle a été relayée en 2007 par la Caritas Corée (du Sud), qui espère ainsi pouvoir poser les bases d'une réconciliation entre les deux pays.  

Pendant la messe célébrée  à Hanawon, Mgr Lucas Kim Woon-hoe, évêque auxiliaire de Séoul et président du Comité pour la réconciliation, a délivré  un message de persévérance : « Personne n e sait quand arrivera le temps de la réunification du Nord et du Sud. Nous avons donc à nous préparer pour ce jour dès maintenant, [bien que] les Corées du Nord et du Sud soient ennemies et que le chemin vers la réunification (...) semble bien impossible en ce moment. » Tous les ans, le dimanche précédant le 25 juin, jour marquant la fin de la guerre de 1950-53, l'Eglise de Corée du Sud prie « pour la réconciliation et l'unité du peuple coréen ».  

En mars dernier, l'archidiocèse de Séoul a accepté cinq séminaristes demandant à se consacrer au service des Nord-Coréens. Dans sept ans, après leur formation à la prêtrise, ils seront ordonnés pour le diocèse de Pyongyang, une juridiction ecclésiastique qui n'existe pour le moment que virtuellement et dont l'administrateur apostolique est le cardinal Nicholas Cheong Jin-suk, archevêque de Séoul. A la fin de la guerre civile en 1953, les trois juridictions ecclésiastiques de l'actuelle Corée du Nord et la communauté catholique qui en dépendait avaient été anéanties. Le pape avait alors nommé des administrateurs apostoliques sud-coréens sedi vacanti et ad nutum Sanctae Desi (5).  

Aujourd'hui, il n'y a toujours ni prêtres ni institutions ecclésiastiques en Corée du Nord, mais de nombreux religieux ou prêtres attendent de pouvoir y être envoyés en mission, comme l'Association des prêtres du diocèse de Pyongyang, qui compte environ 30 membres (20 originaires du Nord et 10 nés en Corée du Sud de parents originaires du Nord).  

(1) Fondé en 1982 sous le nom de Comité pour l'évangélisation d e  la Corée du nord, l'association est devenue en 1999 le Comité pour la réconciliation.

(2) Après avoir procédé à un essai nucléaire, la Corée du Nord avait accepté en 2006 le démantèlement de ses centrales en échange d'une aide étrangère (financière, énergétique, alimentaire).

(3) Reuters, 23 juin 2009.

(4) Ucanews, 22 juin 2009.

(5)  Sièges vacants sous l'administration d'évêques extérieurs nommés par Rome. Mgr Cheong Jin-suk, archevêque de Séoul, est l'administrateur apostolique du diocèse de Pyongyang, Mgr John Chang, évêque de Chunchon, est l'administrateur apostolique du diocèse de Hamhung et le P. Placidus, bénédictin, est l'administrateur apostolique du territoire abbatial de Tokwon.    
 
 


©  Les dépêches d'Eglises d'Asie peuvent être reproduites, intégralement comme partiellement, à la seule condition de citer la source
 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Juillet 2009



"Seigneur, qui habitera dans ta demeure et qui aura son repos sur la montagne sainte?"

règle de st Benoît



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Juillet 2009





le haut point culminant du monachisme sous  les deux formes liturgiques.

 7 juillet 2009, marque le 2ème anniversaire du Motu Proprio de Pope Benedict XVI Summorum Pontificum.

Pour cette occasion, les moines de Norcia, sont heureux d'annoncer un nouvel apostolat liturgique, qui nous est donnée par le Saint-Siège. Le monastère de San Benedetto de Norcia a été invité à célébrer le Saint Sacrifice de la Messe  à la fois l'extraordinaire et ordinaire du rite romain.

 July 1, 2009

July 7th, 2009 will mark the 2nd anniversary of the Motu Proprio of Pope Benedict XVI Summorum Pontificum. For this occasion, the monks of Norcia are pleased to announce a new liturgical apostolate, given to us by the Holy See. The Monastery of San Benedetto in Norcia has been asked to celebrate the Holy Sacrifice of the Mass in utroque usu -according to both the extraordinary and ordinary forms of the Roman rite. Please see the latest newsletter for details on this special mission and an interview with our Prior, Fr Cassian Folsom, OSB. By the middle of July we hope to have the technology in place to offer each day a recording on our website of the sung Conventual Mass in the extraordinary form.

As always we rely on your prayers and the kindness of your generosity.

Reward with eternal life, O Lord, all those who for your sake do good to us.


 In Christ,
 Fr. Benedict

 Father Benedict Nivakoff, OSB

 Subprior

 Norcia, Italy

 

merci très saint Père.

thank you very much the monks ...

Deo Gratias !

 


manque plus que Solesmes !


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Juillet 2009



Béatification de Jeanne Emilie de Villeneuve


Jeanne Emilie de Villeneuve est née à Toulouse le 9 mars 1811.
A 14 ans, elle subit la perte de sa mère puis trois ans après de sa sœur Octavie.
Jeanne-Emilie s'occupe alors de la famille, soulageant de cette tâche son père, alors maire de Castres. Dès 1936, âgée seulement de 25 ans, Jeanne-Emilie crée avec l'accord épiscopal la congrégation de Notre-Dame de l'Immaculée conception, communauté religieuse rapidement connue sous le nom de « Sœurs Bleues de castres » en raison de la couleur de leur habit.
Dans l'anonymat d'une maison de Castres, elles servent alors les plus démunis, et la congrégation se développe rapidement, son rayonnement dépassant les frontières jusqu'en Afrique au Sénégal, en Gambie et au Gabon.
Elle décède d'une épidémie de choléra en 1854, à Castres.


« Dieu en toute chose et toute chose en Dieu »


Béatification

La « béatification » est un acte par lequel le pape place une personne au rang des « bienheureux ». L'Eglise veut proposer en exemple au peuple chrétien le témoignage de certains de ces membres. L'Eglise les désigne alors sous le titre de « Serviteurs de Dieu ». La béatification n'est décidée qu'au terme d'un long et rigoureux processus.

La béatification de Jeanne Emilie de Villeneuve sera présidée par Mgr Amato, préfet de la congrégation pour la cause des Saints et Saintes, légat de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI.
Elle se déroulera le dimanche 5 juillet à 16 heures, à Castres.


Pour plus de renseignements : beatification.emilie@laposte.net




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 2 Juillet 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 2 Juillet 2009







Père François de Feydeau, le subprior de Clear Creek, poursuit courageusement son combat pour sa vie sur la terre, tout en étant aussi prêt que l'on peut faire de la "longue marche" (comme il l'appelle, se référant à un livre récemment lu dans le réfectoire à Clear Creek) de l'autre côté des choses, si cela est la volonté de Dieu. Les moines vont prier une neuvaine à Dom Guéranger, fondateur de la congrégation bénédictine de Clear Creek, qui appartient, à partir d'aujourd'hui, le 30e (je présente mes excuses pour ce Avis tardive - de 24 heures je ne pouvais pas accéder à mon compte de courriel). Cette neuvaine mène à la fête de Notre-Dame de la Providence, sur Juillet 9, liée à l'histoire de la restauration de Solesmes par Dom Guéranger en 1837.

Dieu tout puissant et éternel,

« Dieu éternel et tout-puissant,

avec humilité et confiance, nous implorons de Votre bonté la guérison de notre frère, gravement malade. Daignez lui accorder ce miracle par l'intercession de Votre serviteur Dom Prosper Guéranger, pour Votre gloire, pour qu'avance sa cause en béatification, pour la sanctification de nos monastères et pour le bien de toute l'Église.

Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur, Votre Fils, Qui vit et règne avec Vous dans l'unité du Saint Esprit, [un seul Dieu], pour les siècles des siècles. Amen.

Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Saint Jean-Marie Vianney, priez pour nous.
Notre bienheureux père saint Benoît, priez pour nous.
Saint François d'Assise, priez pour nous. »






 link




j'en suis très affecté, car je l'appréciais beaucoup quand il était à Fontgombault. C'est même lui qui m'a appris (et avec quel soin !) à célébrer la messe de saint Pie V. Et quand je fais tel ou tel geste en célébrant la messe, inévitablement, je pense au R.P. de Feydeau qui me l'a enseigné. C'est un fin liturge.
Amitiés bénédictines. un oblsb de Fontgombault.








Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Juillet 2009




ROME, Mercredi 1er juillet 2009 (ZENIT.org) - La première et très attendue encyclique sociale de Benoît XVI, « L'amour dans la vérité », « Caritas in veritate », sera présentée au Vatican mardi prochain, 7 juillet, par le cardinal Martino. 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Juillet 2009




de la part du Petit Placide.







A little compilation of video captures & photo slide of Tom Cully who sings the main high-solo part in this music. Hope he continues to share his amazing talent and angel voice with the world and stay with Libera as long as he's able.

Happy 15th Bday, Tom! :)


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 1 Juillet 2009






tout à l'heure? chouette ! mais c'est quand au juste tout à l'heure?




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0