Publié le 24 Juillet 2011

261955_237529552939080_100000461106748_843757_6300211_n.jpg

 

 

270355_237529502939085_100000461106748_843756_2507480_n.jpg

 

283514_243408872351148_100000461106748_865643_5517307_n.jpg

 

merci mr l'abbé !

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 23 Juillet 2011

rembrandt01.jpg

 

 

 

"Etre chrétien, suivre le Christ, il n'y a rien de plus grand ; tout quitter pour Jésus, il n'y a rien de plus grand. C'est accepter d'être rejeté des hommes, accepter d'être sur la croix comme lui et de garder le silence comme lui. C'est par la Croix qu'on entre dans le Ciel, il n'y a pas d'autre porte. La sagesse de la Croix, c'est cela"

 

P. Marie-Dominique Philippe, OP

 

 

Ô Seigneur, exaucez et dictez ma prière,

Vous la pleine sagesse et la Toute Bonté,

Vous sans cesse, anxieux de mon heure dernière

Et qui m'avez aimé de toute éternité...

 

Exaucez ma prière après l'avoir formée

De gratitude immense et des plus humbles vœux,

Comme un poète scande une ode bien aimée,

Comme une mère baise un fils sur les cheveux...

 

Et donnez-moi la foi très humble, que je pleure

Sur l'impropriété de tant de maux soufferts,

Sur l'inutilité des grâces et sur l'heure

Lâchement gaspillée aux efforts que je perds.

 

verlaine


 

 

 

 

 

 

 

C’est par ces deux puissantes toiles que s’ouvre la magnifique exposition du Louvre intitulée «Rembrandt et la figure du Christ». Elle donne à voir et à suivre la quête personnelle du grand peintre du «siècle d’or» néerlandais, à la recherche de la figure du Christ. Cette quête a donné naissance à un nombre impressionnant de chefs-d’œuvre qui s’alignent sur les murs de l’exposition. Rembrandt a 23 ans quand il peint Les Pèlerins d’Emmaüs. Il n’aura de cesse de travailler à la représentation de l’histoire du Christ et à sa figure, à travers ses huiles, dessins, eaux-fortes et esquisses. Moins de vingt ans plus tard, il repeindra le fameux Souper à Emmaüs, avec, cette fois-ci, le visage du Christ au centre de la toile. Au fil de ses œuvres, l’artiste inspiré approche au plus près l’humanité de Jésus, tout en rappelant son aura divine par le jeu de clair-obscur dans lequel il est passé maître. Il y a deux Jésus-Christ chez Rembrandt: l’un rendu par une dimension visionnaire, l’autre peint «d’après nature», dans une série de portraits ou d’études exécutés en atelier, avec un modèle qui pose. Ce dernier choix est audacieux et intervient tardivement; il est à rebours du mystère dont Rembrandt a chargé ses toiles plus thématiques, inspirées de scènes bibliques. En effet, en lecteur assidu des Évangiles, le grand maître de l’École hollandaise du XVIIe siècle s’est intéressé en particulier aux relations entre Jésus et ceux qui l’écoutent ou cherchent sa perte. Il relève le défi de peindre la parole et ses effets. Dans ces tableaux-là, Jésus est une silhouette, une expression puissante, un homme entouré d’une lumière surnaturelle.

 

 

link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 21 Juillet 2011

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Juillet 2011

2882765908_1.jpg

 

http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2011/07/15/201107151731_zoom.jpg

 

 

http://3.bp.blogspot.com/_3LcWRcj4vlQ/TFbvpGCaabI/AAAAAAAAB3Y/wBmDm_0yq28/s1600/Tryptique-Triomphe.gif

 

 

http://www.mouget-gaelle.fr/wp-content/uploads/2011/04/TriompheBulles-682x1024.jpg

 

http://2.bp.blogspot.com/_3LcWRcj4vlQ/TFbvMq2jkfI/AAAAAAAAB2Q/ueR3pn2MkvE/s1600/IMGP3559.gif

 

http://4.bp.blogspot.com/_3LcWRcj4vlQ/TFbvZrH9JPI/AAAAAAAAB2w/AwcUMOl4BNQ/s1600/IMGP3585.gif

 

 

 

 

 

http://2.bp.blogspot.com/_3LcWRcj4vlQ/TFbvnGLVelI/AAAAAAAAB3Q/HsfgShjC0eU/s1600/IMGP3590.gif

 

http://4.bp.blogspot.com/_3LcWRcj4vlQ/TFbvgRbSzCI/AAAAAAAAB3A/GxW_U-mxtCY/s1600/IMGP3587.gif

 

 

 

 

 

Après la promotion qui a défilé sur les Champs (Puy-Montbrun), l'EMIA va en baptiser une nouvelle, au nom du général Bigeard, samedi, lors du triomphe des écoles à Coëtquidan. Marcel Bigeard était sergent en 1940, avant de devenir officier parachutiste.


L'association Qui Ose Gagne qui regroupe principalement des anciens du 1er RPIMa et du 6e RPIMa, l'ancien régiment de Bigeard va remettre à chacun des futurs officiers de la promotion la plaquette qu'elle vient d'éditer . Le général Bigeard était resté un membre actif de l'association, qui a voulu lui rendre hommage, pour marquer l'anniversaire de sa mort.



MAMOUTH (qui publie entre autres les dernières photos à la mémoire du Sergent Vermeille. 

 

les derniers hommages

 

 

http://www.leberry.fr/imageCache/image/elementmultimedia/pj/110720/180316187.jpg_300x235.jpg

 

http://2.bp.blogspot.com/-zz7tpylYKRo/Tig6W703qfI/AAAAAAAACYk/-J6GSafgKrw/s1600/2011TTGB050_001_134.jpg

 

un dernier hommage pour le sergent Sébastien Vermeille

 

 

Émotion et recueillement lors de l'hommage rendu en la cathédrale à Sébastien Vermeille, sergent au Sirpa Terre, tombé au combat en Afghanistan.

 

C'est avec honneur et tristesse que s'est déroulée ce matin, en la cathédrale de Bourges, la cérémonie rendant les derniers hommages au sergent Sébastien Vermeille, reporter images au Sirpa Terre, décédé à l'âge de trente ans dans un attentat suicide en Afghanistan.

 

 

link

 

 

Les obsèques de l'adjudant-chef Emmanuel Techer ont eu lieu ce matin à Souzay-Champigny, commune du Maine-et-Loire où réside une partie de sa famille

 

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/media/02/01/412376580.JPG

 

link

 

...

 

 

http://www.sudouest.fr/images/2011/07/16/453154_17270780_460x306.jpg

 

 

http://i44.servimg.com/u/f44/11/64/31/88/3_plaq11.jpg

 

 

Plus d'une centaine de personnes étaient venues y assister, afin de rendre un dernier hommage au commando marine tué en Afghanistan la semaine dernière. La cérémonie religieuse, qui a duré une heure, a notamment été marquée par plusieurs témoignages.

 

Installé au Bois-Plage, l'oncle de Benjamin Bourdet a d'abord évoqué les valeurs humaines et familiales auxquelles était attaché son neveu, avant qu'un de ses compagnons, visiblement ému, décrive un camarade « attachant mais aussi un guerrier et un combattant ».


 

Distinguer, c'est se servir de son intelligence. Ca dit tout. Montherlant disait qu'un homme qui sait distinguer ne peut appartenir à aucun parti. C'est tellement vrai !

 

 

 

 

| 20.07.11 | 13h29 • Mis à jour le 20.07.11 | 13h32

 

Le 14 juillet au matin, le second maître Benjamin Bourdet, du commando Jaubert, est mort au combat dans la province de la Kapisa, en Afghanistan. Dans la journée, on entendait les commentaires de nos concitoyens, et certains d'entre eux estimaient que le sacrifice de Benjamin Bourdet, comme celui des autres militaires français tués le jour précédent, était inutile.

 

Ce jugement est insupportable et erroné. Il est insupportable pour les commandos de marine que je commande, les militaires engagés sur les théâtres d'opérations, il est insupportable pour leurs familles et leurs proches. Il est erroné : il procède d'une confusion entre les objectifs politiques d'une guerre et le sens de l'engagement militaire. C'est une confusion assez "française" que l'on perçoit beaucoup moins dans les pays anglo-saxons, par exemple, où les valeurs militaires sont reconnues et distinguées en tant que telles. Sens et utilité

 

Un commando de marine tué au combat n'est pas mort pour l'Afghanistan, les droits de l'homme ou des intérêts stratégiques. Il est mort pour la France. Un militaire français qui meurt au combat meurt toujours pour la France, quel que soit l'endroit où il perd la vie.

 

La valeur de son sacrifice n'est pas liée aux objectifs politiques poursuivis.

 

Nous votons, nous élisons nos dirigeants politiques. Ils débattent, ils décident l'engagement des armées, ils en rendent compte à la nation. C'est la démocratie. A la suite de ces décisions politiques, ouvertes, débattues, approuvées, les commandos de marine reçoivent des missions, ils ne les discutent pas, ils les exécutent. Toujours au péril de leur vie.

 

C'est ce qu'on attend d'une force militaire dans une démocratie : l'obéissance du militaire à la décision politique et la poursuite de l'objectif au péril de sa vie. La valeur de son sacrifice n'a pas de relation avec la victoire ou la défaite. Il y a des victoires, il y a des défaites, des hommes tombent au champ d'honneur, ils sont également considérés et honorés. A Douaumont, en 1984, François Mitterrand et Helmut Kohl se sont donné la main pour honorer vainqueurs et vaincus, tous militaires qui ont accompli leur devoir sur le champ de bataille de Verdun.

 

On peut discuter de notre engagement militaire en Afghanistan, les parlementaires l'ont fait.

 

On peut estimer qu'il n'atteindra pas les objectifs initiaux, malgré l'engagement admirable de nos soldats. On peut l'estimer inutile, ce que je ne crois pas. Pour autant ces jugements politiques et critiques n'enlèvent pas une once de sens et d'utilité à la mort au combat d'un militaire, fidèle jusqu'au bout à son engagement envers son pays et ses concitoyens, fidèle jusqu'au bout à ses frères d'armes aux côtés desquels il s'est battu, dans les bras desquels il est mort.

 

 

Distinguer la légitimité d'une fin et les vertus des moyens est une des qualités fondamentales d'une démocratie.

 

Au nom de cette qualité, que mes concitoyens honorent le sacrifice de mes camarades pour ce qu'il est et ne le jugent pas pour les fins qu'il sert.

 

Christophe Prazuck, contre-amiral, commandant la force des fusiliers marins et commandos

 

Le Monde . Article paru dans l'édition du 21.07.11

 

link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 21 Juillet 2011

vincent.jpg

 

La vue des fleurs ou d’un site pittoresque était, pour le saint, l’occasion de contempler en esprit la souveraine perfection du Créateur et de dire intérieurement ces paroles qu’on a trouvées écrites de sa main[

 

: « Qu’est-ce qu’il y a de comparable à la beauté de Dieu, principe de toute la perfection des créatures ? N’est-ce pas de lui que les fleurs, les oiseaux, les astres, la lune et le soleil empruntent leur lustre et leur beauté ? »

 

 

« L’ oraison est l’âme de nos âmes, c’est à dire ce que l’âme est au corps, l’oraison l’ est à l’âme. Or l’âme donne la vie au corps, le fait mouvoir, aller, parler et agir en tout ce qui est nécessaire. Si le corps n’avait point d’âme ce serait une chair infecte qui ne demanderait que la terre. Or, l’âme sans oraison est presque semblable à ce corps sans âme en ce qui concerne le service de Dieu : elle est sans sentiment ni mouvement, et n’a que des désirs rampants des choses de la terre.

 

 

L'oraison n’ est pas et ne doit jamais être une étude ; c’est un cœur à cœur avec Dieu où l’âme tantôt parle et tantôt écoute. Plus cet entretien est tendre, ingénu, confiant, meilleurs en sont les fruits. Ne serait-ce pas traiter l’Eternel comme un homme sensible au beau langage que de s’évertuer à lui dire de belles phrases. Contentons-nous de nous tenir sous le regard divin.

 

Si le Seigneur parle, écoutons ses paroles sans les interrompre par des commentaires. Si la voix divine reste muette et que notre esprit ne trouve rien à dire, résignons-nous tout simplement au silence. Les plus savants et les plus saints s’y sont résignés. Dieu n’a besoin ni de parler aux âmes, ni de les entendre pour les instruire et sanctifier.

 


 

 

somos Vicencianos

 

 



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 20 Juillet 2011

canicule1

 

 

 

 

███████████████░░░░░░░░░░░░░░

 

 

 

 

Progression de l'installation : 44%

L'installation a échoué

Erreur 404: saison introuvable


La saison que vous recherchez peut avoir été supprimée, ou renommée ou est temporairement indisponible

 


Essayez à nouveau plus tard.

 

la faute aux serveurs... au prochain redemarrage du serveur soit la mise à jour du grub est ok!!

 

et donc fini le probleme  cet après-midi il fait soleil et il a pas plu..! ah ce grub il était temps ! 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 18 Juillet 2011

 

  in_mem10.jpg

 

http://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/ceremonie-hommage-sept-soldats-tues-en-afghanistan/eglise-pleine/3771013-1-fre-FR/Eglise-pleine_galleryphoto_paysage_std.jpg

 

 

« Il faut au cœur une espérance. » L’espérance est à portée de main : sachons la cueillir du fond du cœur. Elle porte en elle la certitude de la vie qui traverse, transperce et exténue la mort. L’Espérance chrétienne, nous l’avons dans l’exacte mesure où nous sentons en nous une vie que rien ne peut arrêter, pas même la mort. Et cette espérance ne trompe pas car le Christ est ressuscité d’entre les morts.

 

mgr Ravel , évêque aux armées.

 

 

 



 

http://www.lalsace.fr/fr/images/3EE0962A-409C-420E-9B43-6BF3BDCE53F2/ALS_03/les-cercueils-des-soldats-francais-tues-en-afghanistan-sont-portes-dans-l-eglise-des-invalides-a-pa.jpg

 

requiescant in pace .


le petit Placide s'associe au deuil national.

 

 

Ce mardi, dès 10h20, TF1 proposera une émission spéciale consacrée à l'hommage national aux soldats tombés en Afghanistan, rendu par le président de la République Nicolas Sarkozy, en direct des Invalides.

 

La chaîne annonce ainsi que la rediffusion de la quotidienne de Secret Story initialement prévue à 11h05 est déprogrammée.

 

Il n'est cependant pas prévu que l'émission soit rediffusée à un autre horaire.

 

France 2 de son côté, retransmettra en direct, mardi 19 juillet 2011, à partir de 10h30, en direct des Invalides, la cérémonie d’hommage national aux soldats tombés en Afghanistan. Cette émission spéciale de la rédaction sera présentée par Marie Drucker et Pierre Servent.

 

 

link

 

 

 

Pour honorer la mémoire de plusieurs soldats originaires de Caen (Calvados), la municipalité de Caen a décidé d'ériger un nouveau monument aux morts.

La semaine dernière, le lieutenant Thomas Gauvin a été tué en Afghanistan; le 18 août 2008, le 1ere classe Damien Gaillet avait péri lors de l'embuscade d'Uzbeen et le 12 janvier 2010, le capitaine Fabrice Roullier avait été tué en Afghanistan.

Sollicitée par l'association pour l'édification d'un mémorial des civils et militaires du Calvados morts pour la France en Indochine, Corée, Afrique du Nord et opex, la Ville de Caen a décidé de mettre à disposition un terrain situé dans le parc Claude-Decaen (voir la photo ci-contre).

Le monument sera composé de trois parties: "Trois pages", selon Pascal Blanchetier, un adjoint au maire de Caen. "L'une consacrée à l'Indochine et à la Corée, une autre à l'Afrique du Nord, et la troisième aux opérations extérieures. »

C'est sur cette troisième page que seront inscrits les noms des soldats Gauvin, Roullier et Gaillet. « Il y en a trois autres, décédés en 1978 et 1983 au Liban. »

Le nouveau monument commémoratif pourrait être érigé en tout début d'année prochaine.

 

 

link

 

 

Homélie de Monseigneur Luc Ravel, évêque aux armées

 

 

 

1. Le flot de nos sentiments :

 

C’est du cœur que partent nos paroles. Laissons notre cœur marquer d’abord nos paroles avec les sentiments qui l’habitent.

 

Parmi ces sentiments, il y a bien sûr une peine immense : comment ne pas être profondément et personnellement atteint par la disparition de 7 jeunes hommes, fleurons de notre nation, fils de nos familles, camarades de nos unités ?

 

Mais dans cette peine se glissent d’autres sentiments. Car la tristesse n’arrive pas seule quand nous sommes en face de ces cercueils recouverts de notre drapeau. La douleur n’étouffe pas la palpitation de la fierté : une sobre mais grande fierté nous habite parce que ces hommes là ne sont pas décédés par accident ou de maladie. Ils sont morts pour la France. Notre admiration pour leur courage se transforme en fierté d’appartenir à ce peuple, à ce grand corps aux mille visages dont les membres sont capables de donner leur vie pour ceux qu’ils aiment. Nous avons raison d’être fiers quand notre équipe nationale triomphe sur les stades. Mais nos joueurs n’y risquent que leur réputation. Ici, nos soldats jettent leur vie devant nous. C’est là leur noblesse de soldat, c’est là notre grandeur de français.

 

 

 

2. Etre militaire :

 

Cette noblesse du soldat nous invite à redire ce que signifie être militaire : être militaire, ce n’est pas d’abord être disponible ou même porter les armes. Etre militaire, c’est avant tout ne plus s’appartenir, ni même appartenir à sa propre famille : j’ai conscience de la dureté de ces propos tenus en présence de nos familles éprouvées par le deuil. Etre militaire, c’est appartenir à la Nation. Exister et agir pour elle. Vivre et mourir pour elle.

 

En 1919, une énorme question s’était posée : devions-nous enterrer nos morts ensemble dans des cimetières nationaux ou rendre aux familles les corps identifiés ? La polémique fit rage. Le père Doncoeur militait avec d’autres pour que restent ensemble ceux qui avaient péri ensemble. Dans un texte intitulé « Champ d’honneur », il écrivait cet émouvant appel aux mères et aux veuves :

 

« Il est mort au champ d’honneur,

 

Vous l’enlevez du champ d’honneur

 

Vous lui ravissez sa gloire

 

Et vous vous décevez. » (Paul Doncoeur Aumônier militaire, éditions de la Loupe, pages 179)

 

En 1920, la France va rassembler ses morts dans d’immenses mausolées dignes de l’héroïsme de ces fils tués pour la Patrie. Certes, nous ne sommes plus en 1920, mais nous restons de ces hommes fixés sur l’éternel militaire : vivants ou morts, nous appartenons davantage à notre Patrie qu’à nos proches. Etre soldat ne relève pas de la sphère privée même si à la base il y a un choix personnel.

 

Alors que certains s’interrogent sur l’opportunité d’aller mourir pour les Afghans ou d’autres peuples, nous répondons inlassablement : c’est pour la France que nous mourons. Ici ou au bout du monde : ce n’est pas la première fois dans l’histoire que nos soldats meurent pour la France ailleurs qu’en France.

 

 

 

3. C’est un oiseau qui vient de France :

 

Puis-je justement prolonger ce propos avec une chanson créée en 1885 et intitulée : « C’est un oiseau qui vient de France » ? Ce chant raconte l’histoire d’un oiseau qui « dans une bourgade lointaine, vint montrer son aile d’ébène. » Le voyant virevolter au-dessus d’un territoire ennemi, l’enfant, le vieillard puis la fillette, tous trois aux cœurs palpitant d’espérance, s’écrient successivement : « sentinelles, ne tirez pas. C’est un oiseau qui vient de France. » Mais ils ne seront pas entendus ainsi que le dit le dernier couplet :

 

« Il venait de la plaine en fleur

 

Et tous les yeux suivaient sa trace,

 

Car il portait nos trois couleurs,

 

Qui flottaient gaiement dans l’espace.

 

Mais un soldat fit feu,

 

Un long cri part et l’hirondelle,

 

Tout à coup refermant son aile,

 

Tombe expirante du ciel bleu. »

 

Et le refrain conclut :

 

« Il faut au cœur une espérance,

 

Rayon divin qui ne meurt pas,

 

Mais l’oiseau qui chantait là-bas,

 

Mais l’oiseau qui chantait là-bas,

 

Ne verra plus le ciel de France. »

 

« Il faut au cœur une espérance. » L’espérance est à portée de main : sachons la cueillir du fond du cœur. Elle porte en elle la certitude de la vie qui traverse, transperce et exténue la mort. L’Espérance chrétienne, nous l’avons dans l’exacte mesure où nous sentons en nous une vie que rien ne peut arrêter, pas même la mort. Et cette espérance ne trompe pas car le Christ est ressuscité d’entre les morts.

 

Alors pour tous ceux qui ne verront plus le ciel de France, tenons ferme la force de l’espérance.

 

Amen.

 

  link

 

 

 

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 18 Juillet 2011

http://www.chavagnes.org/artman2/images/home_image.gif

 

 

http://3.bp.blogspot.com/_8zzxKPJoIr4/TCT5_VNjNMI/AAAAAAAABhw/OoOy9mUaqLI/s1600/D3X_4761_c.JPG

 

 

Cherche piano(s) pour notre école. 

 

thank you very much !

 

02 51 42 39 82.

 

 

musicbg581.gif

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 17 Juillet 2011

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 16 Juillet 2011

 

 

http://farm4.static.flickr.com/3497/4081611446_fd311ccf23.jpg

 

Les nations ont besoin de héros et de saints comme la pâte a besoin de levain.

Gustave Thibon

 

 

 

" Nous sommes fait pour une vie héroïque. "

 

tom Morel

 


  "Ne croyez pas ceux qui vous disent que la jeunesse est faites pour s'amuser, la jeunesse n'est pas faite pour le plaisir, elle est faite pour l'héroïsme"

 

 

P. Claudel

 

Le sacrifice n'est pas une vertu réservée aux héros et aux saints; il doit être pratiqué par tous car il est une nécessité de la vie humaine. Le succès de la vie demande le sacrifice. C'est en renonçant à une partie de sa liberté que l'homme peut se conformer à l'ordre des choses".

 

 Dr Alexis CARREL

 

Le héros symbolise et annonce une conception de l'homme.

 

Chaque société rêve des héros dont elle a besoin.

 

Le danger des nouvelles puissances fabulatrices et fabricatrices des héros modernes (style harry potter ou autres) tient précisément dans le rôle des héros comme héraut d'une humanité nouvelle.

 

Si les héros se banalisent dans la presse (héros d'un jour, héros d'un match de foot), c'est aussi que l'homme lui - même se banalise, qu'il cesse d'être cette volonté sublime qu'incarnait le héros antique, pour être un produit interchangeable d'une société marchande.

 

 

link

 

 

à chacun ses héros, les nôtres dans la communion des saints,  ont une valeur d'éternité.

.En union de prières en ce dimanche avec tous ceux qui accueilleront les corps de nos soldats...


 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0