Publié le 31 Mars 2012

DSCN3553.JPG

 

DSCN3427.JPG

 

 

DSCN3376.JPG

 

DSCN3550.JPG

 

DSCN3416.JPG

 

DSCN3463.JPG

 

 

DSCN3690.JPG

 

 

 

DSCN3529.JPG

 

pendant ce temps sur le gave...

 

 


 

 

 

DSCN3545.JPG

 

 

DSCN3573.JPG

 

 

DSCN3578.JPG

 

 

DSCN3594.JPG

 

 

DSCN3612.JPG

 

 

DSCN3615.JPG

 

DSCN3617.JPG

 

 

DSCN3619.JPG

 

DSCN3672.JPG

 

  DSCN3674.JPG

 

 

DSCN3678.JPG

 

 

  DSCN3684.JPG

 

DSCN3700.JPG

 

 

DSCN3743.JPG

 

DSCN3709.JPG

 

DSCN3716.JPG

 

 

DSCN3673.JPG

 

 

DSCN3683.JPG

 

COLLATION PEU ORDINAIRE DE CAREME

 

 

DSCN3642.JPG

 

DSCN3658.JPG

 

 

par mesure de prudence, je n'ai pas filmé davantage ! plus rapides que les moines à l'abbaye ! l'isard n"'a pas fait long feu ! 

 

 

 

 

 

  DSCN3685.JPG

 

 

 

 

 

  c'était merveilleux ! 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 31 Mars 2012

DSCN3401.JPG

 

Page_1.jpg

 

 

DSCN3396.JPG

 

DSCN3454.JPG

 

DSCN3489.JPG

 

 

 

 

DSCN3493.JPG

 

DSCN3469.JPG                                                       

 

DSCN3589.JPG

 

 

 

DSCN3542.JPG

 

 

 

DSCN3543.JPG

 

DSCN3366.JPG

 

 

DSCN3544.JPG

 

 

DSCN3552.JPG

 

 

DSCN3372.JPG

 

 

DSCN3433.JPG

 

DSCN3335.JPG

 

DSCN3338.JPG

 

 

DSCN3380.JPG

 

 

c'était extra !

 

 

  merci à nos évêques (et leur chauffeur ..)

 

. de leur présence en ce haut lieu magique ! (à suivre) 

 

 

 

photos: petit Placide

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 25 Mars 2012

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 25 Mars 2012

DSC00112.JPG

 

 

_MG_6301_2_3_4_fused-v1-240x40.jpg

 

Saint Temps de la Passion, on a besoin de la Rédemption, on a besoin tant des moines, près du Christ souffrant et de la Mater Dolorosa, union de prières.

 

+

 

 

mengs-cristo-en-getsemani-pintores-y-pinturas-juan-carlos-.jpg

 

 

Le ciel de la sainte Eglise devient de plus en plus sombre; les teintes sévères qu'il avait revêtues, dans le cours des quatre semaines qui viennent de s'écouler, ne suffisent plus au deuil de l'Epouse.

 

Elle sait que les hommes cherchent l'Epoux, et qu'ils ont conspiré sa mort. Douze jours ne seront pas écoulés qu’elle verra ses ennemis mettre sur lui leurs mains sacrilèges.

 

Elle aura à le suivre sur la montagne de douleur ; elle recueillera son dernier soupir; elle verra sceller sur son corps inanimé la pierre du sépulcre.

 

Il n'est donc pas étonnant qu'elle invite tous ses enfants, durant cette quinzaine à contempler celui qui est l'objet de toutes ses affections et de toutes ses tristesses.

 

Mais ce ne sont pas des larmes et une compassion stériles que demande de nous notre mère: elle veut que nous profitions des enseignements que vont nous fournir les terribles scènes que nous sommes appelés avoir se succéder sous nos yeux.

 

Elle se souvient que le Sauveur, montant au Calvaire, dit à ces femmes de Jérusalem qui osaient pleurer sur son sort en présence même de ses bourreaux : « Ne pleurez pas sur moi, mais sur vous et sur vos enfants".

 

dom Guéranger.

 

mengs-flagelacion-de-cristo-pintores-y-pinturas-juan-carlo.jpg

 

Mon Jésus, vous avez vu mes faiblesses, mes retards à comprendre, mes faiblesses à agir, mes hésitations devant le moindre effort, mes manques de générosité sans cesse renouvelés.

Et sachant tout cela, voyant tout cela, vous êtes venu, vous avez parlé, agi, souffert, vous êtes mort en Croix... et vous êtes resté, et vous restez sans fin.

 

"Vous restez dans le Tabernacle, vous restez dans la pauvre maison branlante de mon coeur avec la porte ouverte à tout venant, avec les fenêtres où je regarde sans cesse au lieu de vous contempler vous seul, avec les murs que vous relevez et qui retombent, avec des appartements malpropres et si vides, où devraient resplendir vos traits, où ceux de l'ennemi reparaissent à chaque instant; vous me parlez du matin au soir sans que je sache vous entendre et vous répondre; où la cohue des pensées vaines, des petits intérêts, des désirs mesquins, de tous les mouvements de passion vous repousse ou vous masque, vous fait la place si petite et la part si restreinte.

 

"Comment pouvez-vous rester dans de telles conditions? Moi, j'aurais disparu depuis longtemps en faisant claquer les portes, et je refuserais de rentrer à toutes les supplications; je me serai vengé, j'aurais pris une attitude hostile, j'aurais mal parlé de celui qui m'eût tant manqué; j'aurais nourri dans mon coeur à son égard et manifesté de toutes manières mon mécontentement, ma rancune.

 

"Comme nous sommes loin de l'autre! Et comme mes rêves d'union seraient irréalisables si vous êtiez comme moi! Et cependant j'espère, je garde confiance.

Plus je suis loin et plus votre amour éclatera en me rapprochant de vous et en vous rapprochant de moi!

 

dom Guillerand.

 

  confession-copie-1.jpg

 

 

DSCN3127.JPG

 

 

 

 

(semaine de retraite.) je vous souhaite à tous un bon et saint temps de la Passion.en union de prières avec notre Saint Père,  notre évêque et nos moines, 

 

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 25 Mars 2012

 

 

DSCN3188.JPG

 

DSCN3197.JPG

 

DSCN3200.JPG

 

  Et Dieu vit que cela était bon...

 

. même qu'il a mis "j'aime" sur mon blog ! non mais !


lieu d'observation...

lattitude : 48 d 51 N

longitude : 2 d 27 E

dans la constellation du Bélier, Jupiter pas loin mais je pense plus pour Vénus..

 

metiers-astronome-1.gif

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 24 Mars 2012

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost 0

Publié le 22 Mars 2012

DSCN3090.JPG

 

 

DSCN3084.JPG

 

 

DSCN3095.JPG

 

 

 

 

RSCN3097.JPG

 

 

forme extraordinaire !

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 21 Mars 2012

jesus-on-cross-0101.jpg

 

 

Vexilla Regis prodeunt,

fulget crucis mystérium,

quo carne carnis Conditor

suspensus est patibulo.

 

Les étendards du Roi s'avancent,

mystère éclatant de la Croix!

Au gibet fut pendue la chair

du Créateur de toute chair.

 

Quo, vulneratus insuper

mucrone diro lanceæ,

ut nos lavaret crimine,

manavit unda et sanguine.

 

C'est là qu'Il reçut la blessure

d'un coup de lance très cruel,

et fit sourdre le sang et l'eau

pour nous laver de nos péchés.

 

Arbor decora et sanguine

ornata regis purpura,

elécta digno stipite

tam sancta membra tangere!

 

Arbre dont la beauté rayonne,

paré de la pourpre du Roi,

d'un bois si digne qu'il fut choisi

pour toucher ses membres très saints!

 

Beata, cujus brachiis

sæcli pependit prétium.

Statera facta est corporis

 prædam tulitque tartari.

 

Arbre bienheureux ! A tes branches

la rançon du monde a pendu !

Tu es devenu la balance d'un corps

et tu as ravi leur proie aux enfers !

 

Salve, ara, salve, victima,

de Passionis gloria,

qua vita mortem pertulit

et morte vitam reddidit!

 

Salut, autel ! Salut, victime

 de la glorieuse Passion !

 La vie qui a subit la mort

 par la mort nous a rendu la vie !

 

O Crux, ave, spes unica !

hoc passionis tempore

piis adauge gratiam

reisque dele crimina.

 

Ô Croix, salut, notre unique espérance !

En ces heures de la Passion,

augmente les grâces des fidèles,

remets les fautes des pécheurs.

 

Te, fons salutis, Trinitas,

collaudet omnis spiritus.

Quos per crucis mysterium

salvas, fove per sæcula. Amen.

 

Trinité, source salutaire,

Que te célèbre tout esprit !

Ceux que Tu sauves par la Croix,

protège-les à tout jamais. Amen.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 19 Mars 2012

Page_1-copie-1.jpg

 

 

Page_1-copie-3.jpg

 

 

 

+

 

  à saint Benoît, patron de l'Europe,  priez pour nous, pour la France .

 

icone-drapeau-francais.gif

 

 

 

Page_1-copie-2.jpg

 

311828_10150313958126557_95562246556_8477949_467026713_n-1.jpg

 

 

1132669740.JPG

 

 

270624_2069899619975_1019375888_2323424_7668306_n.jpg

 

  64797_1551092730127_1019375888_1547164_1418924_n.jpg

 

 

 


 

O bon Père Benoît, chef et Patriarche des moines, espérance et consolation de tous ceux qui recourent à vous de tout leur coeur, je me recommande humblement à votre très sainte protection. Daignez, en raison de l'excellence de vos mérites, me défendre contre tous les ennemis de mon âme et m'accorder dans l'abondance de votre tendresse, la grâce de la componction et le don des larmes, afin que je puisse pleurer comme il convient et abondamment tant de fautes et d'offenses dont je me suis souvent rendu coupable depuis ma jeunesse contre l'aimable et désirable Seigneur Jésus-Christ, et afin que je mérite de vous louer et de vous honorer dignement.

 

 

 

O olivier, ô vigne d'une extraordinaire fécondité dans la maison de Dieu. O vase d'or massif, orné de toutes sortes de pierres précieuses, choisi par Dieu et très agréable à son coeur, enrichi d'innombrables dons de la grâce comme d'autant de diamants étincelants. Je vous prie, je vous supplie, je vous conjure de toute l'ardeur de mon coeur et par tous les désirs de mon âme, Père très bienveillant et doux Maître, de daigner vous souvenir devant Dieu du pauvre pécheur que je suis, pour que, dans sa bonté&, il me pardonne tous mes péchés, me maintienne dans le bien et ne permette pas que quelque malheur m'éloigne jamais de lui. Puisse-t-il, au contraire, m'admettre après vous, ô Père, dans la société des Bienheureux et m'accorder la joie de le contempler; là je goûterai le bonheur éternel avec vous et avec l'immense armée de moines placée sous votre étendard. Daigne m'accorder cette grâce notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ, qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les sicècles des siècles.

 

Amen.

 

 

 

PRIONS.

 

 

 

Nous vous demandons, Dieu tout-puissant, en vertu des mérites et des exemples de notre Bienheureux Père saint Benoît, de ses disciples Placide et Maur, de la Vierge sa soeur scholastique et de tous les saints moines qui ont combattu pour vous dans les rangs de son armée et sous sa conduite, de renouveler en nous votre Esprit-Saint, afin que, sous son inspiration, nous luttions avec vigueur contre la chair, contre le monde et contre le démon. Et puisque la palme de la victoire ne s'obtient que par les fatigues du combat, donnez-nous la patience dans l'adversité, la constance dans les tentations et la prudence dans le danger. Donnez-nous l'éclat de la chasteté, le désir de la pauvreté, le mérite de l'obéissance et la fidélité résolue dans l'observance. Puissions-nous, forts de votre secours et unis par les liens de la charité fraternelle, nous acquitter de notre service avec une commune ardeur et traverser cette vie présente de manière à mériter d'entrer un jour, victorieux et couronnés, dans l'éternelle Patrie pour y être réunis aux phalanges des saints moines. Par le Christ Notre Seigneur.

 

 

 

Amen.

 

 

 

Saint Benoît, priez pour nous.

 

Saint Benoît, homme de Dieu, priez pour nous.

 

Saint Benoît, serviteur de Jésus-Christ, priez pour nous.

 

Saint Benoît, rempli de l'Esprit-Saint, priez pour nous.

 

Saint Benoît rempli de l'esprit de tous les justes, priez pour nous.

 

Saint Benoît sage législateur, priez pour nous.

 

Saint Benoît, patriarche des moines d'occident, priez pour nous.

 

Saint Benoît, père d'un grand nombre de saints, priez pour nous.

 

Saint Benoît, maître de vie spirituelle invincible dans la foi, priez pour nous.

 

Saint Benoît, inébranlable dans l'espérance, priez pour nous.

 

Saint Benoît, animé de l'amour de Dieu, priez pour nous.

 

Saint Benoît, ferme appui des malheureux, priez pour nous.

 

Saint Benoît, toujours prêt à secourir, priez pour nous.

 

Saint Benoît, très bon pour les pauvres, priez pour nous.

 

Saint Benoît, très bon pour les malades, priez pour nous.

 

Saint Benoît, très bon pour les enfants, priez pour nous.

 

Saint Benoît, modèle de pureté, priez pour nous.

 

Saint Benoît, modèle d'humilité, priez pour nous.

 

Saint Benoît, modèle de charité, priez pour nous.

 

Saint Benoît, modèle de piété, priez pour nous.

 

Saint Benoît, vertueux dès la jeunesse, priez pour nous.

 

Saint Benoît, vainqueur du démon, priez pour nous.

 

Saint Benoît, doué du don des miracles, priez pour nous.

 

Saint Benoît, fidèle à recevoir les sacrements, priez pour nous.

 

Saint Benoît, mort debout dans l'Église, priez pour nous.

 

Saint Benoît, retourné à Dieu en priant, priez pour nous.

 

Saint Benoît, protecteur de ceux qui vous invoquent, priez pour nous.

 

 

 

Priez pour nous saint Benoît.

 

 

 

Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

 

 

 

Prions

 

 

 

Père des miséricordes et Dieu de toute consolation, qui avez façonné le cœur de saint Benoît à votre image et à votre ressemblance, envoyez votre Saint-Esprit et créez en nous un cœur pur selon le cœur de votre fils Jésus-Christ. Amen.

 

 

 

  RSCN3065.JPG

 

 

  Ad laudes de st Benoît

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 18 Mars 2012

3103.jpg

 

 

 

 

Le petit Placide vous souhaite une sainte fête,

 

en union de prières avec notre saint Père . 

 

 

 

Et maintenant, si vous voulez connaître la place que saint Joseph occupe dans l'Eglise, rappelez-vous que c'est sous le couvert de cet homme choisi spécialement pour cela par Dieu, que Jésus a été amené à ce monde avec toutes les convenances nécessaires.

 

Si l'Eglise doit de la reconnaissance à Marie pour lui avoir donné Jésus, après Marie, c'est à saint Joseph que l'Eglise doit le plus de reconnaissance pour ce don ineffable. Saint Joseph est le terme de l'Ancien Testament.

 

En lui, la dignité des patriarches et des prophètes possède le fruit promis pendant si longtemps

 

 

(saint Bernardin de Sienne : Saint Joseph (II 3).

 

 

Quels sont les motifs d'une telle confiance? Léon XIII les énumère ainsi: « Les raisons et les motifs speciaux pour lesquels saint Joseph est nommément le patron de l'Église et qui font que 1'Eglise espère beaucoup, en retour, de sa protection et de son patronage sont que Joseph fut l'époux de Marie et qu'il fut réputé le père de Jésus-Christ. [...] Joseph était le gardien, l'administrateur et le défenseur légitime et naturel de la maison divine dont il était le chef. [...] Il est donc naturel et très digne du bienheureux Joseph que, de même qu'il subvenait autrefois à tous les besoins de la famille de Nazareth et l'entourait saintement de sa protection, il couvre maintenant de son céleste patronage et défende 1'Eglise de Jésus Christ  ».

 

 

REDEMPTORIS CUSTOS

Bx JEAN-PAUL II

 

 

 

A vous Joseph, les chants des cohortes célestes

et le choeur unanime et vibrant des chrétiens,

A vous, grand saint qu'unit un chaste mariage

A la Vierge très glorieuse.

 

Lorsque vous la voyez lourde d'un fruit sacré,

Votre coeur est troublé par le doute et l'angoisse;

Mais l'ange vous apprend que l'enfant est conçu

Par le souffle de l'Esprit Saint.

Vos mains emmaillotaient le Seigneur nouveau-né,

Vos pas suivent sa fuite en l'Egypte lointaine,

Et l'ayant à Sion, perdu, cherché, trouvé,

Vous passez des pleurs à la joie.

Il faut la mort à tous pour être bienheureux,

Il faut clore sa vie avant d'avoir la palme;

Pour vous déjà la terre est un ciel, où merveille

Vous avez pu jouir de Dieu.

 

Daignez nous pardonner, Trinité souveraine,

Et grâce à Saint Joseph, nous accueillir aux cieux

Pour qu'enfin nous puissions vous chanter à jamais

L'hymne de la reconnaissance.

Amen.

 

+


messe forme extraordinaire st Joseph

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0