Publié le 27 Août 2013

http://orgues.bistocchi.com/images/acceuil%20fgt%202.jpg

 

 

Orgue de l' abbaye Bénédictine de Fontgombault dans l'Indre

 

Cet instrument monumental a été construit par les moines de L'Abbaye sous l'égide de M.Jouve de 1984 à 1994.

 

46 jeux sont répartis sur 4 claviers et pédale.

 

Certains tuyaux de l'instrument ont été récupérés sur l'ancien orgue C.Coll.

 

L'instrument comporte 11 sommiers type Dom Bedos à traction électromécanique

 

4 soufflets, 2 turbines. Le tempérament est celui de Werckmeister III.

 

Après de longs et loyaux services, il a été nécessaire d'inscrire résolument l'instrument dans le style qui aurait du être le sien.

 

L’orgue de Fontgombault a été conçu pour embrasser le répertoire européen baroque. Tout a été pensé en ce sens tant du point de vue de la composition que de la disposition architectonique des plans sonores. Un tel monument de 47 jeux pour 3000 tuyaux et des années de travail se devait de chanter et magnifier la liturgie bénédictine. Pourquoi donc réharmoniser l’instrument ? En son temps, le parti pris sonore fut celui de la discrétion et de l’effacement ; cette vision tout à fait louable a obligé le facteur à nombre de compromis acoustiques et harmoniques donnant une image sonore plutôt neutre, à mon avis. Lorsque Dom Pateau, Abbé du monastère me demandait de revoir cela, je lui proposais une vision radicalement opposée de l’instrument, en donnant à chaque plan sonore toute la couleur et toute l’éloquence que la composition même nous faisait pressentir.

 

La position de l’orgue dans l’édifice, joue ici un rôle capital dans la spatialisation des timbres ; en effet, situé à la croisée de transept, en fond de bras, l’orgue a besoin d’une énergie considérable pour s’affranchir des multiples réflexions qui ont tendances à l’enfermer en ce lieu.

 

Le buffet et l’ordonnancement des façades obéissent aux grandes règles des buffets Français, alliant élégance et proportion, tel qu’on peut le lire et le relever dans le traité de Dom Bedos de Celles, qui a servi à l’élaboration technique de cet instrument. Une dérogation à cet équilibre a été ajoutée avec beaucoup de finesse et de discrétion ; il s’agit de la traditionnelle position en buffets posés au sol de la grande Pédale à l’Allemande nordique. Ces deux extensions larges et discrètes, contiennent toute la Pédale hormis la Trompette et le clairon qui sont sur le même plan que le grand Orgue.

 

Le Positif de dos est ici posé au sol, organisant les bouches des tuyaux à hauteur d’homme ; cette disposition est peu commune, puisque la plupart des grandes orgues à La Française sont en tribune, offrant à l’auditoire, une image sonore beaucoup plus homogène et proportionnée au Grand orgue. Du point de vue de l’harmonisation, j’ai donc considéré ici le positif comme un Positif de Teneur tel qu’on aurait pu les voir au XIeme siècle ou le positif était encore un orgue séparé du Grand orgue. Si ce plan sonore conserve ses propriétés de composition classique il devient acoustiquement un clavier de premier plan. Il faut noter que toutes les mutations et la flûte de 4 sont ici coniques, renforçant ainsi le second et le troisième harmonique ; Ce choix induit une image plutôt contrapuntique de cette synthèse, telle qu’on pourrait l’entendre dans les orgues de type Allemand ou Flamand.

 

Le GO est ici tout à fait classique Français, les tailles en sont larges et généreuses. Ces diapasons ont tendances à faire sonner la tierce donnant à ce plan une destination plutôt harmonique. Classique Français aussi, car à l’instar de ces frères illustres, Souvigny, St Maximin, ce clavier est théâtral, en ce sens que ses couleurs et ses mélanges font écho aux sentiments ou à la nature de l’âme humaine avec un Cornet vif et altier, une grosse tierce rauque et mélancolique ou un nasard débonnaire qui dialogueront avec le Cromorne du Positif plutôt railleur et mutin.

 

Le troisième clavier appelé ici Echo est enclos dans une boite à jalousies dont l’ouverture se fait contre le mur de l’édifice. On doit y voir une réminiscence du Brustwerk (positif de Poitrine) Rhénan à volets refermables à souhait pour en étouffer le son et lui donner son rôle d’écho. En outre, sa composition même l’en rapproche grâce à la présence d’une cymbale tierce, d’une flute à biberon caractéristique de la facture normande et de la régale à double cône. Ce clavier « expressif » ne se rapproche en rien de l’expression telle qu’on la conçoit dans l’orgue romantique.

 

Le quatrième clavier appelé ici Récit pourrait être apparenté au Kronwerk (clavier de couronne) de l’orgue Allemand ; il couronne la tourelle majeure de GO et prend son nom de Récit puisqu’il contient un hautbois à la Française et un cornet composé.

 

La pédale est ici clairement Allémanique, grande étendue, composition pyramidale des harmoniques et plein-jeu large de V rangs.

 

Les anches de l’ensemble de l’instrument ne sont pas clairement apparentées à une école ; les anches de GO ne possèdent pas les canons post classiques de Dom Bedos, tant par la forme des rigoles (ici à bec de canard) que par les tailles des résonateurs. Le cromorne à un diapason étroit et suit une progression linéaire de la longueur des cônes contrairement au Cromorne Français. La Bombarde est en bois de faible taille avec des anches type Silberman à larme conique rigoles plombées.

 

Les 24 rangs de plein jeu de l’orgue, sont de structure harmonique hormis le plein jeu d’écho et de pédale de type contrapuntique.

 

Face à la diversité du matériel sonore, j’ai donc pris le parti de l’éloquence des tuyaux au service de l’unité de masse en inscrivant chaque plan dans le style dicté par la composition et la taille des tuyaux ; ainsi, je n’ai pas essayer de faire coller le positif à un type français qu’il ne possède pas dans ses diapasons, mais de le rendre cohérent en lui-même en le proportionnant aux plans concertants.

 

Les grandes lignes de la mise en son ont été dictées avant tout pour la musique éminemment contrapuntique de Bach, en recherchant la clarté polyphonique ; pour ce faire l’harmonie est assurément ascendante mais non linéaire, recherchant la clarté du bas médium riche harmoniquement, un dessin clair de la basse, et un chant puissant. Les lumières des tuyaux sont larges, les biseaux hauts pour les principaux et plutôt bas pour les flûtes ; la lame d’air dirigée plutôt vers l’extérieur donnant une part importante et nécessaire aux transitoires.

 

 

link

 

 

  mes pensées au frère menuisier , quelle gentillesse, ça change, quel contraste. "j'ai tant de compassion pour les célibataires prolongés..." père Henry . ! 

 

"O vous, seul entre les solitaires, et qui êtes cependant tout en tous .."

 

st Ephrem. 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 26 Août 2013

http://www.heliedesaintmarc.com/hsm_WinCE.JPG

 

 

Quand on a connu tout et le contraire de tout,

quand on a beaucoup vécu et qu’on est au soir de sa vie,

on est tenté de ne rien lui dire,

sachant qu’à chaque génération suffit sa peine,

sachant aussi que la recherche, le doute, les remises en cause

font partie de la noblesse de l’existence.

 

Pourtant, je ne veux pas me dérober,

et à ce jeune interlocuteur, je répondrai ceci,

en me souvenant de ce qu’écrivait un auteur contemporain :

 

«Il ne faut pas s’installer dans sa vérité

et vouloir l’asséner comme une certitude,

mais savoir l’offrir en tremblant comme un mystère».

 

A mon jeune interlocuteur,

je dirai donc que nous vivons une période difficile

où les bases de ce qu’on appelait la Morale

et qu’on appelle aujourd’hui l’Ethique,

sont remises constamment en cause,

en particulier dans les domaines du don de la vie,

de la manipulation de la vie,

de l’interruption de la vie.

 

Dans ces domaines,

de terribles questions nous attendent dans les décennies à venir.

Oui, nous vivons une période difficile

où l’individualisme systématique,

le profit à n’importe quel prix,

le matérialisme,

l’emportent sur les forces de l’esprit.

 

Oui, nous vivons une période difficile

où il est toujours question de droit et jamais de devoir

et où la responsabilité qui est l’once de tout destin,

tend à être occultée.

 

Mais je dirai à mon jeune interlocuteur que malgré tout cela,

il faut croire à la grandeur de l’aventure humaine.

Il faut savoir,

jusqu’au dernier jour,

jusqu’à la dernière heure,

rouler son propre rocher.

La vie est un combat

le métier d’homme est un rude métier.

Ceux qui vivent sont ceux qui se battent.

 

Il faut savoir

que rien n’est sûr,

que rien n’est facile,

que rien n’est donné,

que rien n’est gratuit.

 

Tout se conquiert, tout se mérite.

Si rien n’est sacrifié, rien n’est obtenu.

 

Je dirai à mon jeune interlocuteur

que pour ma très modeste part,

je crois que la vie est un don de Dieu

et qu’il faut savoir découvrir au-delà de ce qui apparaît

comme l’absurdité du monde,

une signification à notre existence.

 

Je lui dirai

qu’il faut savoir trouver à travers les difficultés et les épreuves,

cette générosité,

cette noblesse,

cette miraculeuse et mystérieuse beauté éparse à travers le monde,

qu’il faut savoir découvrir ces étoiles,

qui nous guident où nous sommes plongés

au plus profond de la nuit

et le tremblement sacré des choses invisibles.

 

Je lui dirai

que tout homme est une exception,

qu’il a sa propre dignité

et qu’il faut savoir respecter cette dignité.

 

Je lui dirai

qu’envers et contre tous

il faut croire à son pays et en son avenir.

 

Enfin, je lui dirai

que de toutes les vertus,

la plus importante, parce qu’elle est la motrice de toutes les autres

et qu’elle est nécessaire à l’exercice des autres,

de toutes les vertus,

la plus importante me paraît être le courage, les courages,

et surtout celui dont on ne parle pas

et qui consiste à être fidèle à ses rêves de jeunesse.

 

Et pratiquer ce courage, ces courages,

c’est peut-être cela

 

«L’Honneur de Vivre»

 

Hélie de Saint Marc

 

 

link hélie de saint Marc

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 26 Août 2013

 

 

Dédicace pour Amaury .j'aime beaucoup ! splendide !

merci pour tout  ! manquait Axelle à l'abbaye  ! 

it's môveleuss ...y a qu'en Vendée  "non desiderata !" 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 26 Août 2013

 

 

 

http://jean-francois.mangin.pagesperso-orange.fr/capetiens/img/saint_louis_bartolomeo.jpg

 

sT Louis,  roi de France

 

 

"Nul ne peut servir deux maîtres: où il haïra l'un et  aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Mt 6,24

 

 

"Vous ne pouvez servir Dieu et l'argent. Mt 6, 24

 

"Mort et Vie se sont affrontés en un duel gigantesque." Séquence de Pâques

 

Jésus est sorti triomphant de ce duel, mais l'antagonisme demeure. Opposition entre le souci inquiet du lendemain et la recherche du Royaume et de sa justice. Mt 6 33-34 Dieu exige notre foi totale et notre confiance d'enfant. 

 

La sainteté ne souffre pas de division, elle veut notre amour, notre coeur tout entier.

 

"Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi." Ex. 20,3

 

Le combat spirituel est engagé: "Revêtez l'armure de Dieu pour pouvoir résister aux manoeuvres du diable. Eph, 6, 11

 

"Seigneur, que vos mystères soient notre sauvegarde et qu'ils nous protègent toujours contre les attaques du démon" 15ème dim. après la pentecôte

 

"Accordez, Seigneur, à votre peuple d'éviter tout contact avec les démons." 17ème dim. après la Pentecôte.

 

"J'ai renoncé au démon, à toutes les oeuvres du démon, à toutes ses séductions. J'ai reçu l'onction avec l'huile du salut pour être uni au Christ."


Rituel du Baptême

 

 

Le signe de la croix renouvelle en moi la puissance du sang rédempteur, il met en fuite le démon. Le port de la médaille de saint Benoît me protège contre les puissances maléfiques

 

V R S N S M V : Vade Retro Satana, Numquam Suade Mihi Vana : Arrière Satan, ne me tente jamais par la vanité.

 


L'eau bénite déroute la puissance des mauvais esprits. "Daignez bénir cette eau, pour que nous en recevions des forces en ce jour qui vous est consacré.. défendez-nous contre tout mal de l'âme et du corps.  .. Permettez Seigneur qu'en tout lieu où l'on répandra l'eau que nous allons mêler de sel, la présence de votre Esprit éloigne l'Adversaire.

 

(quoique de nos jours avec un simple  signe de croix et sans ajout de sel,  c'est plus vite expédié, la religion expéditive au plus pressé ...!!! , il est "conseillé" mais on peut ne pas le faire, alors le moderniste préfère la deuxième solution..   )

 


 

"Ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises." Gal. 5,24

 

 


"Fratres : Sobrii estote, et vigilate : quia adversarius vester diabolus, tamquam leo rugiens circuit quaerens quem devoret : cui resistite fortes in fide."

 

+

 


 


 

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 25 Août 2013

http://www.arthermitage.org/Rembrandt-Harmensz-van-Rijn/David-and-Jonathan.jpg

 

"Lorsque David eut finit de parler à Saül, l'âme de Jonathan s'attacha à l'âme de David et Jonathan se mit à l'aimer comme lui-même."Ainsi naquit l'amitié entre David et Jonathan, un des plus beaux et plus touchants exemples d'amitié vraie que nous rapporte l'Ancien Testament.

 

Jonathan était fils du roi Saül. Après la victoire de David sur Goliath, "Saül le retint ce jour même et ne lui permit pas de retourner chez son père. Jonathan conclut un pacte avec David, car il l'aimait comme lui-mêm: Johnathan se dépouilla du manteau qu'il avait sur lui et il le donna à David , ainsi que sa tenue, jusqu'à son épée, son arc et son ceinturon." I Sam. 18,34

 

L'amitié de Jonathan fut mise à rude épreuve car Saül devint jaloux de David et chercha plusieurs fois à le faire périr. Jonathan sut conjurer le danger et protéger David :" parce qu'il l'aimait de toute son âme." I Sam. 2O, 17

 

...

 

Quand Jonathan périt avec son père à la bataille de Gélboé, David pleura son ami. Il entonna cette complainte:

 

"Jonathan, par ta mort je suis navré,

j'ai le coeur serré à cause de toi, mon frère Jonathan.

Tu m'étais délicieusement cher,

ton amitié m'était plus merveilleuse

que l'amour des femmes." II Sam. I,26

 

"Un ami fidèle est un puissant soutien:

qui l'a trouvé a trouvé un trésor.

Un ami fidèle n'a pas de prix,

on ne saurait en estimer la valeur" Eccl. 6,14 15

 

"Que jahvé soit pour toujours entre moi et toi." dit Jonathan à David. En effet, il n'y a de bonheur dans une amitié que si Dieu y préside. " Il n'y a pas de vraie amitié, dit saint Augustin, à moins que toi-même, Seigneur, ne la soudes, en assemblant des êtres adhérant d'abord à toi par la charité diffuse dans leurs coeurs."

 

 

Une amitié vraie donne assurance et sécurité, "elle est un baume de vie" Eccl. 6,16 parce qu'elle est fondée sur une communauté de pensées et de sentiments. Elle ne demande aucun salaire mais accepte tous les sacrifices.

 

"L'amitié, je la reconnais à ce qu'elle ne peut être déçue" A. de Saint Exupéry.

 

" Nul ami n'est utile et n'est ami avec plénitude que s'il est le précurseur d'un Ami plus grand. Le bien souverain est de jouir de Dieu ensemble. J'apprends à goûter Dieu dans ton coeur, mon aimé; j'apprends en Dieu à apprécier ton coeur, où je retrouve une saveur céleste. Pour être un ami précieux, il faudrait pouvoir se passer d'ami, s'appuyant uniquement sur l'Ami suprême. Cette haute indépendance bien comprise n'est ni dureté, ni insensibilité, ni misanthropie, ni misoginie, elle en est le contraire: elle est le commencement du don et elle en assure le retour."

 

Père Sertillanges.

 

"j'apprends en Dieu à apprécier ton coeur, où je retrouve une saveur céleste, ..  il n'y a rien de tout ça !


  A l'abbaye oui ..il y a des des gens qui d'emblée nous font toucher le surnaturel, parfois des petits enfants, .Nathanaël, ici,  surprenant comme s'il avait déjà trouvé Dieu, peut- être même pas 14 ans ..des personnes agées malgré toutes les épreuves de la vie, des jeunes

il suffisait  de regarder . Alexandre ou le reste ou même ici Peter l'espace de trois jours... ou nos abbés prier, faire oraison après leur messe, ça c'est de l'exceptionnel . du nec plus ultra ... !  une franchise à rajouter pour  gens pieux ..Avec l'ami Roger on respirait cette atmosphère de ciel anticipé avec bonheur, étonnement devant la profondeur de certains. .

 

je retrouve une saveur céleste,

 

 

  en général on fonce sur son portable tout de suite après une eucharistie, - faut pas dire messe ça fait tratra ..! - place aux affaires courantes urgentes, c'est mieux..on s'éclate, . En l'espace de .. quelques secondes ,  tout est oublié si rapidement, on a plié bagages, on plie Dieu comme on a fait la vaisselle. .. ..!  Dieu dans tout ça... ?  mystère: on a eu l'eucharistie,, le pain de la route comme ils disent  . !  il faut faire avec.. 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 24 Août 2013

63-copie-1.jpg

 

 

Dieu éternel et tout-puissant qui, dans la profession de la vraie foi, nous faites proclamer la gloire de l'éternelle Trinité et adorer sa triomphante et souveraine unité, accordez-nous de trouver dans la fermeté de cette foi une constante protection contre toutes les forces adverses.

 

oraison pour la fête de la ste Trinité  - contre les  modernos .

 


 

362.jpg

 

9318.jpg

 

14108 1349361526973 1019375888 1039926 7950687 n

 

 

10 ans d'oblature à la fête de la Dédicace.

 

content d'avoir pu voir les moines avant leur départ pour le grand Nord, l'expédition polaire chez les chtis ! 620 kilomètres de Luçon...alala .. pouvaient pas aller aux Sables ! c'était plus près quand même !  

 

anniversaire d'ordination sacerdotale monastique 


3, 4 septembre 2005 ... ! 

 


"I have fought the good fight, I have kept the faith;"


τὴν πίστιν τετήρηκα·

 



 

38.jpg

 

les fleuves ont débordé, les vents ont soufflé et se sont déchaînés sur cette maison; mais elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur la pierre. » (Matthieu 7:24‑25)

 

règle de St Benoît

 

1553.jpg

 

1534.jpg

 

 

50.jpg

 

513.jpg

 

N1353.jpg

 

 

94.jpg

 

 

c'était magique, féérique ! un bain de gentillesse et d'affection réciproque. pendant une semaine .. ça change. quel contraste! 

 

 

 

 

copyright petit placide 2013

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 24 Août 2013

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/0/05/Logo-diocese-versailles.jpg/280px-Logo-diocese-versailles.jpg

 

 

par l'imposition des mains et le don du Saint-Esprit,

Monseiigneur Eric Aumônier

ordonnera diacres en vue du sacerdoce

 

Jean-Baptiste Bellet


Corentin Castex

 

Martin Guyot  

 

Vianney Hême de Lacotte

 

Etienne Lhomme

 

Gabriel dos Santos

 

 

le dimanche 15 Septembre 2013 à 15 heures

en l'église Notre-Dame de Versailles.

 

 

Le petit Placide se fait une joie d'accompagner Corentin de ses prières

 

VENI CREATOR SPIRITUS pour ces futurs diacres du diocèse

de Versailles.

 

 

+

 


 


 

 



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 24 Août 2013

1132669740

 

304-copie-1.jpg

  © petit placide 2013

Ave Maria

 

 

MERCI ! ..... (snif..) Bonne route , que Notre-Dame et saint Benoît vous protègent  et bénissent  cette nouvelle aventure, avec l'assurance de mes prières et de ma fidélité, j'ai jamais été aussi heureux ! manque plus qu'un père spi ! 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 23 Août 2013

52.jpg

 

63.jpg

 

N1443.jpg

 

1400.jpg

 

N1487.jpg

 

7-copie-1.jpg

 

96.jpg

 

488.jpg

 

502.jpg

 

2.jpg

 

 

471.jpg

 

426.jpg

 

1473.jpg

 

498.jpg

 

1432.jpg

 

04-copie-1.jpg

 

317.jpg

 

copyright  petit placide 2013

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 23 Août 2013

450753898_1019375888_2046795_6857154_n.jpg

 

 

Semaine fontgombauldienne extra ! Merci messieurs les abbés... retrouvés au bout de 4O ans passés. j'ai médité sur  tout le trésor que j'avais reçu par votre intermédiaire...!  que d'action de grâces, n'est-ce pas?


Retrouver des vieux vétérans de la catholicité dans ce lieu magique..Que de souvenirs qui sont revenus à la surface. Pas rien.

 

Que l'on se souvienne que j'étais à Candé, il y a vingt ans alors là, ! J'en suis tombé raide par terre. merci mr l'abbé , mr. le chanoine. ... 

 

Que Dieu bénisse tous ces prêtres et ceux qui m'ont transmis la vraie foi de l'Eglise. Et il faut continuer encore, même si humainement c'est parfois désespérant. J'ai rajeuni de quarante ans en une semaine record battu; ça m'a fait beaucoup de bien... 

Quel trésor d'être encore là, je pense à nos défunts, et d'avoir gardé la foi. Fontgombault aura été le seul phare durant toutes ces années, et comme je disais s'il n'y avait pas eu les moines, on aurait tout laissé tomber. Mais la prière des moines est plus terrible qu'une armée rangée en bataille ... 

ONLR, même dans la tourmente, même seul, mais on n'est pas seul, on a les moines. ....avec l'assurance de mes prières pour tous ceux rencontrés ces jours-ci et tous les jeunes qui m'ont particulièrement édifié, la grande classe quoi !  .. Alexandre et cie.. .. merci beaucoup.

 

MISERICORDIAS DOMINI IN AETERNUM CANTABO........

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0