Publié le 24 Août 2014

 

 

http://stephenmillerbooks.com/wp-content/uploads/2013/02/healing-a-blind-man.jpg

 

 

C'est tout d'abord par le baptême que l'homme reçoit l'ouïe spirituelle et la parole véritable.

Avant le baptême, il est pour ainsi dire sourd-muet. Il ne peut parler à Dieu dans la prière parce qu'il n'a pas la foi; il ne peut davantage entendre la voix de Dieu. Ainsi donc, pour le royaume de Dieu, il est sourd-muet. Mais par le baptême il devient enfant de Dieu, il reçoit la vie de la grâce sanctifiante. Le Saint-Esprit demeure en lui et il est l'intermédiaire entre Dieu et son âme. Le Saint-Esprit est pour ainsi dire la langue qui peut parler à Dieu, l'oreille qui entend la voix de Dieu. Aussi, c'est un usage antique que le prêtre, dans les cérémonies du baptême, fasse quelque chose de semblable à ce que fit le Seigneur dans la guérison du sourd-muet. Le prêtre mouille avec de la salive les oreilles de l'enfant en disant:" Ephpheta, c'est-à-dire:" ouvre-toi". Il touche aussi le nez en disant :" Pour l'odeur de suavité". Voici ce qu'il veut exprimer par là: le baptême ouvre l'ouïe spirituelle; il doit aussi répandre dans le baptisé le parfum des vertus.

 

Ce que le baptême a commencé, la Sainte Eucharistie doit le continuer et le compléter. L'Eglise nous propose ce beau passage évangélique pour donner cette leçon: Vous venez aujourd'hui à la messe comme de pauvres sourds-muets. Les bruits du monde vous empêchent d'entendre ce que Dieu vous dit. Vous vous tenez devant Dieu comme un enfant bégayant et vous ne trouvez pas une parole convenable. La grâce de la messe d'aujourd'hui doit vous restituer l'ouïe spirituelle, délier votre langue et vous rendre de plus en plus apter à faire partie, un jour, du choeur des anges pour chanter la louange de Dieu.

 

dom Pius Parsch

 

Homélie de saint Grégoire, pape.

 

Septième leçon. Quand Dieu, Créateur de toutes choses, a voulu guérir un sourd-muet, il lui mit les doigts dans les oreilles et il prit de la salive et lui toucha la langue. Pourquoi ? Que signifient les doigts du Rédempteur, sinon les dons du Saint-Esprit ? C’est pour cela que, ailleurs, après avoir chassé un démon, il dit : « Si c’est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, le Royaume de Dieu est donc venu jusqu’à vous. » Un autre évangéliste exprime cette même parole ainsi : « Si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le Royaume de Dieu est donc venu jusqu’à vous. » En mettant ces deux textes ensemble, on voit que l’Esprit est appelé doigt de Dieu. Donc, mettre les doigts dans les oreilles, c’est ouvrir à l’obéissance l’esprit du sourd par les dons du Saint-Esprit.

 

Huitième leçon. Et que veut dire : « Il prit de la salive et lui toucha la langue » ? Pour nous, la salive de la bouche du Rédempteur c’est la sagesse reçue par le discours divin. En effet, la salive découle de la tête dans la bouche. Ainsi, quand le Rédempteur qui est lui-même la Sagesse, touche notre langue, du coup, il la forme aux paroles de la prédication. « Il leva les yeux vers le ciel, et il gémit. » Non qu’il eût besoin de gémir, lui qui donnait ce qu’il demandait : Mais c’était pour nous apprendre à gémir vers celui qui siège au ciel, car nos oreilles doivent s’ouvrir par les dons du Saint-Esprit ; et la langue doit se délier en vue de la prédication par la salive de la bouche, c’est-à-dire par la science de la divine parole.

 

Neuvième leçon. « Et au même moment il lui dit : Effétha, c’est-à-dire : Ouvre-toi, ses oreilles s’ouvrirent, et du coup fut dénoué le lien de sa langue. » Notons ici que les mots « ouvre-toi » sont en fonction des oreilles bouchées. Mais dès que les oreilles du cœur sont ouvertes à l’obéissance, il s’en suit tout naturellement que le lien de la langue est dénoué pour dire aux autres d’accomplir les bonnes actions qu’on a soi-même accomplies. Alors on ajoute à bon droit : « Il parlait normalement. » Car celui qui pratique d’abord l’obéissance parle ensuite normalement pour exhorter les autres à exécuter ce qu’ils doivent faire.

 

 

" C'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis..."Gratia autem Dei sum id quod sum,

 

on n'a pas réussi à me détruire..! pour un piètre résultat.!!.on me demandera pardon un jour qui sait! "

Te dirai-je qu'un soir, resté seul sur la terre,

Dévoré, , d'un affreux souvenir,

je me suis étonné de ce qu'un enfant peut souffrir sans mourir..! Ah ! ce que j'ai senti dans cet instant terrible, alfred de Musset. 

 

  belle messe ! faisait  pas très chaud à Fribourg ! pour un mois d'Août. ! 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 23 Août 2014

http://tarakini.t.a.pic.centerblog.net/o/23ff8a5f.jpg

 

http://static.panoramio.com/photos/large/57085310.jpg

 

 

Je ne t'avais encore donné que l'ivresse ou que la douleur. Aujourd'hui, voici mon âme,

Cette essence nue, cette miette d'éternité qui ne s'exhale pas avec les baisers, qui ne coule pas avec les larmes !

 

J'ai aimé d'abord en toi ta richesse. Et puis j'ai chéri ta pauvreté. Aujourd'hui, je t'aime.

 

Je t'aime du simple amour que rien ne dépasse et ne guide,

 

La joie et les larmes le suivent. Délices et peines s'emmêlent dans mon sillage.

 

Mais rien ne le précède, et nul astre ne flambe au-dessus de sa route,

 

Car l'amour est à lui-même son gouvernail, son étoile et son océan,

 

Et son écueil et son port!

 

Tu as tué le rêve en moi...

 

En te mêlant à mon âme, tu m'as appris que le monde est un,

 

Que tout n'a qu'un nom devant l'amour,

 

Et que ce nom est prière.

 

Par toi, je suis rentré dans la profondeur sans coupure où plus rien ne sépare et ne gradue les choses, - là où l'univers n'a plus haut ni de bas, où ne gémit plus qu'une identique créature devant l'identique Dieu.

 

Tu as fait s'incarner en moi l'esprit de prière: tu l'as fait descendre jusqu'à mes racines et jusqu'à ces limbes solitaires où chuchotent les bêtes et les démons...

 

Tu m'as appris à prier avec d'autres bouches,

 

Avec la voix de la chair, de la guerre et du remords,

Avec le silence de la défaite et du désespoir !

 

- Ce qui en moi s'opposait au ciel, par toi aujourd'hui m'unit au ciel !

 

 

Dans tes douces mains pleines de pitiés et de glaives,

Sur ton sein dont la chaleur mûrit en moi la solitude,

 

 

Reçois, bien-aimée, l'offrande du soir !

 

 

Gustave Thibon.

 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 23 Août 2014

 

 

 

http://www.rts.ch/2014/08/23/16/35/6086523.image?w=534&h=301

 

Relevant le "Ice Bucket Challenge", l'évêque de Lausanne, Genève et Fribourg s'est laissé asperger d'eau glacée et a mis au défi trois personnalités, dont le présentateur du 19:30 Darius Rochebin. afin de récolter des fonds pour lutter contre la maladie de Charcot

 

comme le relève Petrus angel le président de la République n'a pas attendu ce moment là pour s'y engager.

 


 


 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 23 Août 2014

 

 

.....................................................................................................

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 23 Août 2014

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 22 Août 2014

http://www.cattedralereggiocalabria.it/fotogallery_news/1078-sacro-cuore-di-maria-part-xviii-sec-museo-di-arte-sacra-tavernelle-val-di-pesa-firenze.jpg

 

 

« Il faut aussi des gens qui s’offrent en victimes pour le salut du monde, dans une pénitence librement acceptée, dans une prière incessante d’intercession (…) dans une recherche passionnée de l’Absolu, témoignant que Dieu vaut la peine d’être aimé et adoré pour lui-même. »

 

 

1978694_306818866167747_85688357767343286_n.jpg

 

10592661_308290976020536_7482771024036208462_n.jpg

 

10552421_10152670116674204_6806900646257481471_n.jpg

 

congratulations ! God bless you, Sisters my prayers for you !

Sister Gabriel Marie! o.s.b + 

une pensée pour toutes les rentrées bénédictines.


trop mignonnes ! 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 22 Août 2014

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 21 Août 2014

http://image.made-in-china.com/2f0j00zBaQMbNCEVon/Ocean-Wave-Oil-Painting-01.jpg

 

Océan, mère et nourrice inconnue,

Gonflée de dons, de promesses, de menaces et de poisons,

Qu'attends-tu de moi?

 

Entre la barque et l'abîme, quel dialogue doit s'élever?

L'heure du choix sonne...

Je tremble et j'espère devant toi,

Je crains tout, j'attends tout de toi..

-Est-ce invurvé sur moi-même,

Supputant ma chance avare,

Ou l'oeil tourné vers tes horizons sans frontière

Que je dois choisir. Mer inconnue?

- Dans mes cales équivoques

Un nain crochu me souffle à l'oreille:

Prends garde à ta barque !

 

Mais ma voile où le soleil et la brise pure emmêlent leurs confidences

Chante d'une voix délivrée:

Songe à la mer!

 

A travers trois cloisons séculaires, la lassitude affolée d'un sage m'a parlé:

Qu'as-tu à perdre?

- Peu de chose, répond ma voile,

Mais mon choix est plus riche que ma vie,

Mon choix s'enfonce dans l'océan,

Et la mer profonde, la mer débordante,

La mer saturée de trésors sans nom,

La mer qui me porte

Celle-là peut perdre beaucoup.

 

gustave Thibon.

 



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Août 2014

http://1.bp.blogspot.com/-m-cIZaKSvKU/UOGMw4u9LQI/AAAAAAAAW9U/2ULs3PZmOq4/s1600/millet-les_glaneuses.jpg

 

 

 

 



 

Le jour meurt pour faire place à la nuit et s'ensevelit partout dans les ténèbres. L'ornement de l'univers se cache sous des voiles funèbres. Tout est décoloré, silencieux, consterné; partout l'interruption des travaux: la nature a pris le deuil pour pleurer la perte de la lumière.

 

Mais la voilà qui revit pour tout l'univers avec sa magnificence, avec la pompe nuptiale de son soleil, toujours la même, toujours enrtière, immolant sa mort, c'est-à-dire la nuit, déchirant son linceul, c'est-à-dire ses ténèbres, et se survivant à elle-même, jusqu'à ce que la nuit revive et avec elle son lugubre appareil.

 

Alors se rallument les rayons des étoiles qu'avaient éteintes les clartés du matin. Les planètes, un moment exilées par le jour, sont ramenées en triomphe. La lune répare son disque qu'avait affaibli sa révolution mensuelle. L'hiver, l'été, le printemps et l'automne roulent dans une perpétuelle succession avec leurs influences, leurs habitudes et leurs producions? Sur la terre, mêmes lois que dans le ciel. Les arbres reprennent leurs parures après en avoir été dépouillés; les fleurs reparaissent avec leurs couleurs, les champs se couvrent une seconde fois de leur verdure, les semences consumées dans le sein de la terre se relèvent et ne se relèvent qu'après avoir été consumées.

 

Sagesse admirable! Elle nous prive de nos biens pour nous les conserver; ellle les dérobe pour nous les rendre; elle les détruit pour les garder; elle les corrompt pour les renouveler; elle commence par les absorber pour les centupler.  En effet, si elle nous les rend plus riches et plus abondants que lorsqu'elle les a détruits; il est vrai de dire que, chez elle, la destruction est un intérêt, l'injure une usure, la perte un gain. Disons-le d'un mot, la condition universelle est de renaître:" Tout ce qui est sous tes yeux a existé. Rien de ce que tu perds, qui ne revienne un jour."

 

Tout revient en état, après avoir disparu; tout commence après avoir cessé; rien ne périt sinon en vue d'un salut, sinon en vue de la vie.

 

Qu'est-ce que tout cet ordre cyclique des choses, sinon un témoignage de la résurrection des morts! Ce témoignage, Dieu, en effet, l'a déposé dans ses oeuvres avant de le consigner dans les saintes Lettres. Il l'a prêché par sa puissance avant de l'enseigner oralement... Il t'a d'abord encoyé comme maître la nature avant de t'envoyer la prophétie, pour que tu croies d'autant plus facilement à la prophétie que tu es le disciple de la nature; pour que tu croies immédiatement, dès que tu as entendu un enseignement que tu as partout vérifié de tes yeux. Comment douterais-tu que Dieu ressuscite la chair elle-même, lorsque la nature te le fait connaître comme le restaurateur universel.

 

tertullien.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Août 2014

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/ac/Johanna_Franziska_von_Chantal.jpg

 

Comme vous étiez, Ô Très Sainte Mère,

le vaisseau le plus grand, le plus capable, le plus digne du monde,

Vous fûtes aussi, plus que nul autre, remplie de l'amertume

et du breuvage d'angoisse que Votre Bien-Aimé

avalait en ce lieu de tourment.

Ah ! Que m'apprend cela, sinon à recevoir les tribulations

comme une chose partagée avec l'Époux ?

Ô Mère très pure, Vous nous appelez en disant :

« hé, venez, mes filles, que vos cœurs soient des vaisseaux tout vides

et Mon Fils y versera la rosée dont Son Chef est couvert,

dont Sa tête est emperlée et se convertiront

en perles de consolation. »

Ma très douce Mère, faites-moi donc la Grâce

que, désormais, je reçoive toutes les petites occasions

d'humiliation, de souffrance et d'abjection

comme des petites gouttelettes distillées

de cette chevelure Précieuse.

Ainsi soit-il.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0