Publié le 28 Février 2015

Nous-mêmes, nous sommes peut-être trop souvent comme Pierre. Nous préférons voir un Jésus au visage attirant : un proche, une amitié sympathique, une personne qui nous plaît. Mais nous ne voulons pas voir Jésus défiguré : il est dans telle infirmité, dans tel handicap, dans tel pécheur, dans tel voisin, dans tel ennemi.

Un moine

Dimanche de la Transfiguration de Notre-Seigneur

++

“ Le visage de Jésus défiguré ”
(Dominica II in Quadragesima)


L’Évangile du deuxième dimanche de Carême est traditionnellement celui de la Transfiguration du Seigneur.

 

Cet épisode est en effet lié au mystère de la mort et de la Résurrection du Seigneur auquel nous prépare le Carême. Au mystère de mort, car Jésus annonce sa Passion à ses disciples ; au mystère de la Résurrection, car la Transfiguration est une anticipation de la gloire de la Résurrection.

Au terme de sa Transfiguration, Jésus annonce sa mort en ces termes : « Ne parlez à personne de cette vision, jusqu'à ce que le Fils de l'homme soit ressuscité des morts ». Peu de temps après il précise que cette mort sera violente : « Comme ils se trouvaient réunis (…), Jésus leur dit : "Le Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes, et ils le tueront, et, le troisième jour, il ressuscitera". Et ils en furent tout consternés » (Mt 17,22-23).

C’est cette consternation qui avait fait dire à Pierre : « "Dieu t'en préserve, Seigneur ! Non, cela ne t'arrivera point !"  Mais lui, se retournant, dit à Pierre : "Passe derrière moi, Satan ! Tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes" » (16,22-23).

Pierre préférera toujours en effet, comme nous trop souvent, jouir de la douce présence de Jésus.

A la Transfiguration il s’exclame : « Seigneur, il est heureux que nous soyons ici ; si tu le veux, je vais faire ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie ».

Faire une tente, cela veut dire s’arrêter, demeurer, s’établir pour jouir de la beauté du spectacle de Jésus en gloire.

Pierre en sera tellement marqué qu’il refusera de voir Jésus dans sa Passion. Il ira jusqu’à le renier, ne supportant pas la vision de son visage défiguré : « Le Seigneur, s'étant retourné, regarda Pierre. Et Pierre se souvint de la parole que le Seigneur lui avait dite : Avant que le coq chante aujourd'hui, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement » (Lc 22,61-62). Dès lors, Pierre, on ne le revoit plus sinon au matin de la Résurrection.

Nous-mêmes, nous sommes peut-être trop souvent comme Pierre. Nous préférons voir un Jésus au visage attirant : un proche, une amitié sympathique, une personne qui nous plaît. Mais nous ne voulons pas voir Jésus défiguré : il est dans telle infirmité, dans tel handicap, dans tel pécheur, dans tel voisin, dans tel ennemi : « Si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même » (Mt 5,47) ?

Jésus défiguré, c’est aussi mon ennemi, et je ne le reconnais pas, car je préfère comme Pierre un Jésus beau et attirant. Personne en effet n’est plus laid que notre ennemi.

Au Jugement dernier nous serons jugés sur notre acuité visuelle.

Ceux qui auront reconnu Jésus souffrant, qui auront regardé au-delà des apparences, seront sauvés : « J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire, j'étais un étranger et vous m'avez accueilli, nu et vous m'avez vêtu, malade et vous m'avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir » (25,35-36).

Jésus ne parle pas des proches et des amis, mais de ceux qu’on ne veut ni regarder ni approcher. C’est en eux que nos yeux de chrétiens nous font reconnaître le visage de Jésus souffrant. Jésus a été abandonné dans sa Passion.

C’est pour cela qu’on le retrouve dans ceux que la société abandonne. Y compris dans les pécheurs, car Jésus est mort abandonné comme un malfaiteur, comme un grand pécheur.

Oui, avant de vouloir jouir comme Pierre de la présence ineffable du Seigneur, commençons par mieux regarder autour de nous. Jésus est là tout près de nous, à côté de nous.

Un moine osb. +

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par un moine OSB +

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 28 Février 2015

"L’évangile de la Transfiguration du Seigneur nous fait contempler la gloire du Christ qui anticipe la résurrection et annonce la divinisation de l’homme. La communauté chrétienne découvre qu’à la suite des apôtres Pierre, Jacques et Jean, elle est conduite « dans un lieu à part, sur une haute montagne » (Mt 17,1) afin d’accueillir d’une façon nouvelle, dans le Christ, en tant que fils dans le Fils, le don de la Grâce de Dieu : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur, écoutez-le » (v.5).

Ces paroles nous invitent à quitter la rumeur du quotidien pour nous plonger dans la présence de Dieu : Il veut nous transmettre chaque jour une Parole qui nous pénètre au plus profond de l’esprit, là où elle discerne le bien et le mal (cf. He 4,12) et affermit notre volonté de suivre le Seigneur."

BENOÎT XVI, Message pour le Carême 2011

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 28 Février 2015

 

Les élèves et les amis de l’Académie Musicale de Liesse vous invitent
à découvrir un projet audacieux au service de la musique et de la jeunesse autour d’une

 

SOIRÉE DE BIENFAISANCE

Samedi 7 mars 2015 dans la salle de réception de l’Angélus de Beauvois (près de Laon)

 

• 18H30 : Apéritif puis dîner
• 19H30 : Présentation et témoignages sur l’Académie Musicale de Liesse
• 20H : Concert vocal et instrumental par les garçons de l’Académie Musicale

Merci de votre présence et de votre soutien !
Vianney Châtillon, directeur

Participation laissée à votre convenance, avec un minimum de 15€ pour les adultes et 7€ pour les enfants, à régler sur place. Tous les bénéfices de cette soirée sont au profit du parrainage des élèves de l’Académie Musicale de Liesse.

Réponse SVP avant le 25 février à rachelpoisson.aml@gmail.com ou en renvoyant ce coupon réponse au 5 rue de la plume au vent 02350 Liesse Notre Dame.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost 0

Publié le 28 Février 2015

respect pour les lions ! Brandon Glossop - canada.

.................. prayers for you !

respect pour les lions ! Brandon Glossop - canada.

Brandon Glossop joins Lions of Rojava

ça remonte le moral quand on voit des gens comme ça l'humanité n'est pas totalement perdue

super magnifique; le Bon Dieu fait de belles choses quand même.. 26 ans quand même pas rien.

voilà que le petit Placide va susciter des vocations chez les lions, ! ce sont des moines à leur manière puisqu'ils quittent tout pour un idéal très haut. Si le coeur vous en dit, mais vous m'écrivez avant de partir, non mais.

Merci pour ces vies données et offertes. je vais me faire Lion ! me manque la musculature mais bon. Lion dans le coeur, la volonté et l'esprit, ce serait déjà pas mal. C'est vrai qu'ils donnent la pèche ! j'en ai rêvé cette nuit ! Thank you for your support! qu'ils m'ont dit les lions .

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 27 Février 2015

léon, roi de Bayonne

VIVE BAYONNE !

léon, roi de Bayonne

...................

léon, roi de Bayonne

..................

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 27 Février 2015

premier vendredi de carême

...

O bon et très doux Jésus, je me prosterne à genoux en votre présence. Je vous prie et je vous conjure, avec toute la ferveur de mon âme, de daigner graver dans mon coeur de vifs sentiments de foi, d'espérance et de charité; un vrai repentir de mes péchés et une volonté très ferme de m'en corriger, pendant que je considère et contemple en esprit vos cinq plaies, avec une grande affliction et une grande douleur, ayant devant les yeux ces paroles que le prophète David mettait dans votre bouche, ô bon Jésus: "Ils ont percé mes mains et mes pieds: ils ont compté tous mes os."

 

 

 

Skype emoticons-02-bigsmile

Sermon du Père Abbé pour le mercredi des cendres - nouvelle méthode

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 27 Février 2015



"Combien de gens merveilleux doivent mourir pour que les politiciens fassent quelque chose contre l'ennemi de l'humanité? Il était non seulement un combattant de GPJ, mais un vrai héros. Il s'est sacrifié pour ses camarades. Ils doivent leur vie à Heval Bagok.

Il a toujours eu un sourire sur son visage et était plein d'espoir. C' était un homme très intelligent avec une forte personnalité. Tous ses camarades l'avaient aimé. Nous ne vous oublierons jamais. Nous sommes très tristes que nous ayons perdu une personne merveilleuse.

Que faire d'un grand homme avec un coeur magnifique. Il était un lion. Vous êtes un homme d'honneur ...

The lions of Rojava

héros pour un monde libre. 28 ans.

MERCI !

 

Comrade Bagok Sarhad martyred

 

Nous saluons le média site ' l'orient, le jour' , premier média de langue française je pense à avoir diffusé l'info sur la disparition des chrétiens; déjà ils avaient mentionné le chiffre de plus de 150, il y a quelques jours bien avant l'information officielle.

 

 

héros pour un monde libre. 28 ans.

.............

 

pensée pour ces héros .

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 26 Février 2015

skype emoticons smile

Nous remercions notre informaticien de service  Bred Yakah , pour l'aide précieuse qu'il a apportée au Petit Placide au cours de cette journée, afin qu'il ait une présentation plus agréable pour ses lecteurs et lectrices, avec tous les liens de nos  petits amis musiciens. C'est génial, très agréable à regarder, belle qualité de  présentation;  je crois que Davidamoi sera de mon avis. Je le remercie pareillement car sans cela il m'aurait certainement apporté son aide avec toute la délicatesse  que je lui connais, toujours prêt à rendre service   c'est rare, mais ça existe.  bienvenus à tous nos visiteurs d'hier, les visites ont explosé ça a fait boum badaboum   merci aussi à la banquise de son soutien, ça m'a fait plaisir .  j'espère qu'il en sera de même pour leur blogue, quand même pas évident, . c'est la transfiguration té;  voir qu'en ce temps de carême, malgré nos différences, on peut s'entendre au moins sur l'essentiel; au lieu de se bouffer le nez, c'est quand même plus agréable, si d'autres pouvaient faire pareil. voeux pieux.

demain il sera trop tard ;

Merci  Yaka quoi ;  Félicitations.

misioneras de jesus pour le petit placide..

MUCHAS GRACIAS A USTEDES. Rezaremos por ustedes. Que Dios les bendiga.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 26 Février 2015

Le Seigneur aura tout fait pour moi. éternel est ton amour, ne délaisse pas l'œuvre de tes mains.

Ps. 138

Je te rends grâce, Seigneur, de tout mon cœur, tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges,

je me prosterne vers ton temple sacré. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité ; ta promesse a même surpassé ton renom.

Le jour où j'ai crié, tu m'exauças, tu as accru la force en mon âme.

Tous les rois de la terre te rendent grâce, Seigneur, car ils entendent les promesses de ta bouche.

ils célèbrent les voies du Seigneur. Grande est la gloire du Seigneur !

Sublime, Seigneur ! et il voit les humbles et de loin connaît les superbes.

Si je marche au milieu des angoisses, tu me fais vivre, à la fureur de mes ennemis, tu étends la main et ta droite me sauve.

Le Seigneur aura tout fait pour moi. Seigneur, éternel est ton amour, ne délaisse pas l'œuvre de tes mains.

Psaume 138

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 26 Février 2015

saint Léon, patron de la ville de Bayonne

......

Dimanche, nous fêterons aussi saint Léon, patron des Bayonnais, roi de Bayonne !

 

Ce saint naquit vers l'an 836 à Carentan, en basse Normandie, au diocèse de Coutances. C'est sans fondement que quelques auteurs l'ont fait archevêque de Rouen. Il n'était que prêtre, ou tout au plus évêque régionnaire, lorsqu'il partit avec ses frères, Gervais et Eleuthère, pour aller prêcher l'Évangile à Bayonne et dans le pays de Labour habité par les Basques et quand on était petit on chantait oh Léon, Léon roi de Bayonne et des ...skype emoticons smile

Ce saint naquit vers l'an 836 à Carentan, en basse Normandie, au diocèse de Coutances. C'est sans fondement que quelques auteurs l'ont fait archevêque de Rouen. Il n'était que prêtre, ou tout au plus évêque régionnaire, lorsqu'il partit avec ses frères, Gervais et Eleuthère, pour aller prêcher l'Évangile à Bayonne et dans le pays de Labour habité par les Basques et quand on était petit on chantait oh Léon, Léon roi de Bayonne et des ...
 
Les Basques étaient des Cantabres qui, ayant été chassés de leur patrie, s'étaient établis dans les montagnes de la Biscaye et dans les déserts du pays de Labour jusqu'à Bayonne. La lumière de la foi avait éclairé cette contrée dès les premiers siècles du christianisme ; mais les conquêtes et les ravages des Sarrasins avaient presque entièrement obscurci la clarté. Léon, chargé par le pape de faire une mission chez les Basques, vint à Bayonne avec ses deux frères vers l'an 900. S'il n'est pas certain qu'il ait été évêque de cette ville, il est certain du moins qu'il y fit connaître Jésus-Christ et qu'il y fonda une église sous l'invocation de la sainte Vierge. Ses travaux apostoliques rendirent la religion chrétienne florissante dans le pays de Labour, dans les Landes au-delà de Bordeaux, dans la Biscaye et la Navarre. Il fut martyrisé par des pirates avec son frère Gervais, le 1er de mars, jour auquel sa fête est marquée dans les Martyrologes. Ou ignore l'année de sa mort; on garde ses reliques dans la cathédrale de Bayonne, et il est honoré comme patron du diocèse.
saint Léon, patron de la ville de Bayonne

.......

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0