Publié le 9 Avril 2018

Tatiana !!! I have not received my koulitchs !!!!  I hope they're not stale. )))

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 9 Avril 2018

site internet

Basé sur la compétence déjà montrée par Emma et Jacob, qui vont à l'école St. Agnes à St. Paul, l'investissement dans un piano de première qualité en vaut bien la peine. Chacun d'entre eux a remporté le concours de talents du Minnesota State Fair dans la division pré-adolescents - Jacob en 2014 et Emma en 2015 - et s'est produit dans des festivals de musique internationaux.

Chapelet et piano ..

 

Leur succès n'est pas le fruit du hasard. Emma, une élève de neuvième année, est au clavier 15 minutes après son retour de l'école chaque jour, et elle pratique un total de quatre heures et demie par jour. Jacob, un élève de sixième année, est tout près derrière à raison de trois heures par jour.

Mais il n'y a pas que de la musique tout le temps ; la famille dîne ensemble tous les soirs et prie  le  chapelet par la suite, pour le plus grand plaisir des enfants.

"La prière en famille, en général, est une grande partie de ma journée ", a dit Emma, une élève de neuvième année. "C'est un moment où toute la famille se réunit et partage quelque chose, ce qui est vraiment important parce que nous courons partout tous les jours et que le chapelet est un moment de la journée où nous pouvons tous nous détendre et prier. C'est très joli."

Une conséquence de la prière quotidienne de la famille est la façon dont les enfants relient le clavier à leur foi catholique.

"Je suis très reconnaissante à Dieu de m'avoir donné ce cadeau, dit Emma. "Les gens applaudissent et ils aiment la musique, mais je pense qu'une chose dont j'essaie vraiment de me souvenir à chaque fois que je joue, c'est qu'on m'a donné le don et qu'il vient vraiment de Dieu, alors je devrais essayer de lui rendre.

Jacob a accepté, ajoutant : "C'est un don de Dieu, donc je dois aider à le partager avec d'autres".

Emma espère devenir professeur de musique si son rêve de devenir pianiste de concert ne se réalise pas.

Entre-temps, la musique classique pour piano continuera de remplir la maison Taggart.


source : the catholic spirit

 

Jacob Taggart est un pianiste classique de neuf ans. Jacob a commencé les leçons à l'âge de quatre ans avec Mme Mary Carloni. Après un an, Jacob a été dirigé vers le Dr Reid Smith, diplômé de Juilliard, avec qui il étudie actuellement.

En mai 2013, à l'âge de six ans, Jacob a remporté son premier prix de piano, le Wildwood Series Young Artist Award. À l'été 2013, il s'est classé 2e à l'Epiphany Springfest Talent Show dans la division pré-adolescents. Il a également été finaliste au MN State Fair Talent Competition en 2013. En mai 2014, il a remporté la première place dans la division pré-adolescents de l'Epiphany Talent Competition. En août 2014, à l'âge de sept ans, Jacob a remporté la division pré-adolescents à la MN State Fair. Jacob a séduit 5 000 personnes et est devenu l'un des plus jeunes lauréats du concours national de talents.

Jacob a assisté à son premier festival de piano en juillet 2014, l'Accademia Tadini International Music Festival à Lovere, en Italie. En plus de jouer un récital solo, il a joué le premier mouvement du Concerto no 5 de Bach avec les membres de l'Orchestre de chambre de Milan. Il a également suivi des Master Classes avec certains des plus grands pianistes du monde, dont Vincenzo Balzani (Italie), Shuku Iwasaki (Japon) et Alexander Yakovlev (Russie).

Jacob a un véritable amour du piano qui est évident lors de ses performances. Même à un jeune âge, Jacob est capable d'attirer son public pendant qu'il se produit.


T

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 8 Avril 2018

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 8 Avril 2018

Retraite pour les étudiants et jeunes professionnels

Au programme de ces trois jours d'approfondissement des valeurs de la vie bénédictine:

- formation à la lectio divina
- enseignements sur la liturgie, la prière, la Règle de saint Benoît
- visite du monastère
- travail manuel et récréation avec les moines
- possibilité d'accompagnement personnalisé

Participation aux frais: 90 € (possibilité de réduction pour les étudiants)

Inscription et renseignements : retraite-discernement@solesmes.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 8 Avril 2018

 

Robin Serradeil

 

Le parc vendéen a ouvert ses portes ce samedi 7 avril, démarrant ainsi sa saison 2018. Malgré la pluie, près de 8 000 visiteurs se sont pressés pour découvrir les nouveautés de l’année.

ouest france .

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 7 Avril 2018

 

 

 

 

 

Regina Cœli, laetare, alleluia,
quia quem meruisti portare, alleluia.
Resurrexit, sicut dixit, alleluia.
Ora pro nobis Deum, alleluia.

V. Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia.
R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia.


Oremus : Deus, qui per resurrectionem Filii tui, Domini nostri Jesu Christi, mundum laetificare dignatus es, praesta, quaesumus, ut per ejus Genitricem Virginem Mariam, perpetuae capiamus gaudia vitæ. Per eumdem Christum Dominum nostrum.

Amen

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 7 Avril 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 7 Avril 2018

c'est aussi bon que les gâteaux de dame LR de la banquise ! c'est Tatiana la maman de Dmitry qui vous envoie cela.. y a plein de sourires à Moscou ! les petits sont ravis ! voir des gens heureux ça fait du bien.

j'ai l'impression d'avoir été en famille, ça fait drôle, je vais le dire au père Abbé tiens !  c'est beau d'avoir une famille ... 

ils ont du soleil , mais froid à Moscou

and for me ? snif.... "Все для Вас!"  yeahhh  ! tout pour moi.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 7 Avril 2018

Au terme d’un long travail de terrain entamé dès 2010, Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo, livre ce dimanche 8 avril, à partir de 15 h, à la cathédrale Saint-Pierre, une ambitieuse lettre de mission aux catholiques du diocèse pour les dix prochaines années.

Un livret édité à 9000 exemplaires, qu’il adresse aux fidèles catholiques d’Ille-et-Vilaine. C’est une véritable feuille de mission des prêtres et de chaque croyant jusqu’en 2028. Un document de 80 pages, passionnant, présenté en sept chapitres. Le premier, c’est tout simplement

« Apprendre à dire merci ». (les petits russes n'ont pas besoin qu'on leur apprenne!  c'est naturel chez eux ! c'est comme demander comment ça va !  y a que les ploucs qui ne savent pas  - ' hu hu hu)

« Parce que c’est la clé de tout. Nous devons être capable de dire merci, estime Mgr d’Ornellas. Quand on apprend cela à un enfant, on lui apprend qu’il reçoit et qu’il est aimé. Ce merci peut amener un rayonnement, et ce rayonnement n’existe que s’il y a une fraternité. »

ouest france

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 7 Avril 2018

   

 

   Marie est plus jointe à Jésus-Christ que tous les baptisés et confirmés: toute sa jeunesse s'épanouit dans son Christ, elle se sent à tout jamais renouvelée en lui, elle reçoit de lui la sensation et le mouvement, c'est-à-dire le don de voir toutes choses à sa lumière et de se mouvoir par son instinct; en même temps elle est pleinement affermie en lui, et l'existence de son petit lui confère à elle-même une maturité qu'elle ne se connaissait pas. Mère nourricière de son enfant, elle prend bien conscience qu'il lui rend déjà plus qu'elle ne lui donne : elle a faim et soif de lui, elle se rassasie de lui, elle s'identifie à lui, plus que ne feront les plus fervents communiants. Et comme il est bien spécifié que ce Fils ne lui est donné que pour être dispensé  à tous et reporté à Dieu, elle se sanctifie comme un prêtre, si proche du souverain prêtre que la grâce qu'elle en reçoit transcende toute grâce sacerdotale.

   De toute évidence, c'est de cette présence réelle de son Fils et de la grâce qui en émane que va vivre à partir de maintenant la très sainte Vierge. 

   Aussi longtemps que se prolongera la mission du Verbe incarné, Marie va demeurer sous l'influence de l'Annonciation : là est l'origine de toute sa spiritualité, de toute sa vie dans le Christ. La grâce du Sauveur triomphe en elle, et non plus par anticipation comme à l'âge de l'immaculée Conception, mais par effective et plénière dérivation.

   Nous pouvons être assurés de retrouver en Marie tout l'esprit de la sainteté du Christ et toute la plénitude de sa force: mère admirable, elle va suivre son Fils dans toutes les voies où il va s'engager, l'accompagner dans la vérité de ses vertus et s'unir à ses mystères. 

   " Quelle admirable communion que celle qui se fait de l'esprit, de la vie et des vertus de Jésus dans votre âme , ô ma divine Mère ! Il me semble que vous n'êtes qu'un avec Jésus, tant il est en vous et vous consomme en lui... J'adore, ô Jésus, l'abondance des dons, la fécondité des grâces que vous mettez en elle pour toute votre Eglise." M. Olier correspondances.

   " Vivre pour elle c'est le Christ" . Mais à l'encontre de l'Apôtre, elle n'est point tiraillée par deux désirs contraires: pour l'instant , il ne faut pas qu'elle aspire à s'en aller pour être avec le Christ, car demeurer dans la chair est nécessaire à cause de lui comme à cause de nous.

    Ces deux grandeurs en effet, grandeur d'être et grandeur de grâce, qui à l'heure de l'Annonciation élèvent Marie si haut, cependant ne l'éloignent pas de notre pauvre humanité mais l'en rapprochent singulièrement. ...

   Cette grâce, que la très sainte Vierge a pour ainsi  dire captée dans sa source, est " un trop-plein qui demande à s'écouler sur tous " .  Marie en a pleinement conscience.

rp Bernard op +

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0