Publié le 2 Mai 2018

Un modèle en trois dimensions de l'homme des douleurs, réalisé à partir du Saint-Suaire, est actuellement présenté à Padoue. Le résultat de deux années de travail.

aleteia

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Mai 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Mai 2018

 

 

 

 m'en moque, il fait aussi froid qu'ici ! nananère.. peuvent sûrement pas aller se baigner !  merci Tatiana pour l'invitation ... !

c'est ça d'être prodige..  !   font que ça se balader.  quelle misère !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 1 Mai 2018

photo: petit Placide

+   aux intentions de la banquise.

 

    Considère, ô homme! le plan de Dieu, et reconnais-y un dessein plein de sagesse et de bonté. Avant de couvrir l'aire de la rosée céleste, il commence par en remplir la toison. (juges, Vi, 37) . Voulant racheter tout le genre humain il met toute la rançon en Marie.

   Pourquoi cela? peut-être afin d'excuser Eve par sa fille, et d'apaiser désormais toutes les plaintes de l'homme par la femme. O Adam, désormais ne dis plus :' La femme que vous m'avez donnée m'a présenté du fruit défendu; (Gen. III, 12) ; dis plutôt : la femme que vous m'avez donnée m'a nourri d'un fruit béni. Quel conseil plein de bonté! ...

   Considérons plus attentivement encore de quelle affection Dieu a voulu que nous honorions Marie en qui il a placé la plénitude de tous les biens; afin que tout ce que nous avons d'espoir de grâce, de salut, nous le rapportions à celle qui s'est élevée de cette terre au ciel , au milieu des délices.

   C'est un jardin de délices sur lequel n'est pas venu une fois seulement le souffle du divin midi; il y est survenu, il y a soufflé encore, afin d'en faire couler encore les parfums; c'est-à-dire toutes les richesses de la grâce. Otez ce corps lumineux qui éclaire le monde; où est le jour?  Otez Marie , cette étoile de la mer, de cette grande vaste mer, que reste-t-il que la nuit, l'ombre de la mort, les plus épaisses ténèbres?

   Vénérons donc Marie de toute la tendresse de nos coeurs, de toute notre puissance d'affection, de tous nos voeux; car telle est la volonté de celui qui a voulu que nous ayons tout par Marie. Telle est, dis-je, sa volonté; mais elle n'a d'autre but que notre intérêt.

   Sa bonté vient dans toutes les rencontres et par tous les moyens en aide à nos misères: elle console nos craintes, elle réveille notre foi, elle fortifie l'espérance, elle chasse la défiance, elle relève l'abattement.

   Vous craigniez d'approcher du Père; en l'entendant seulement vous trembliez d'effroi; vous fuyiez dans l'ombre du feuillage; il vous a donné Jésus pour médiateur. Un tel fils que n'obtiendra-t-il pas d'un tel Père? Il se verra exaucé à cause du respect qui lui est dû, car le Père aime le Fils.

   Tremblez-vous aussi devant Lui? C'est votre frère, votre chair, il a été éprouvé en tout, , à l'exception toutefois du péché, afin de devenir miséricordieux. Ce frère, c'est Marie qui vous l'a donné. Mais peut-être qu'en lui vous redoutez la majesté divine, car encore qu'il se soit fait homme, il reste Dieu.. Voulez-vous un avocat aussi entre vous et lui? Recourez à Marie: en Marie il n'y a que l'humanité pure, pure non seulement parce qu'elle est sans tâche, mais parce qu'en elle il n'y a qu'une nature unique. Je le dis sans hésiter, elle aussi sera exaucée à cause du respect qui lui est dû. Le Fils exaucera sa Mère, et le Père son Fils.

   Mes petits enfants, voici l'échelle des pécheurs, voici mon plus grand espoir, voici tout le fondement de ma confiance, car enfin le Fils peut-il repousser ou endurer un refus, ne pas écouter ou n'être pas écouté? Assurément non !   Vous avez trouvé, dit l'Ange, grâce auprès de Dieu.

   Heureusement, Marie trouvera donc toujours grâce, et nous n'avons besoin que de la grâce. Cette vierge prudente n'a pas cherché, comme Salomon, sagesse, richesses, honneurs, mais uniquement la grâce. Car c'est à la grâce seule que nous devons notre salut.

   Et nous, mes frères, pourquoi et souhaitons-nous autre chose?

   Ah! cherchons la grâce et cherchons-la par Marie; parce que ce qu'elle cherche elle le trouve infailliblement.

 

st Bernard

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Mai 2018

L'Archevêque de Madrid aux nouveaux prêtres : "Vos vies seront d'autres Christs au milieu des hommes".

 

Samedi 28 avril dernier, la cathédrale de Santa María la Real de la Almudena a ouvert ses portes, grande ouverte, pour accueillir l'un des moments les plus spéciaux - et attendus - célébré chaque année par l'archidiocèse de Madrid. 16 diacres  attendaient devant l'autel, les mains vides de tout, sauf le Dieu qui les a choisis, pour voir comment le miracle sacerdotal s'est réalisé dans leur vie.

Dans son homélie, le Cardinal Osoro a rappelé aux nouveaux prêtres que, à la lumière du Psaume 21, le Seigneur "permettra à tous les hommes d'être satisfaits et de louer le Seigneur". Il a dit, devant le regard attentif et émotionnel des prêtres, "cherche des hommes capables de donner toute leur vie". Une tâche qui n'est pas sans valeur, car "aujourd'hui il y a des difficultés à proclamer Jésus-Christ". Mais, a-t-il souligné, en plaçant les 16 protagonistes au centre, "en ces temps, comme au début, il y a le courage et la capacité d'enlever la peur et de se présenter au milieu de ce monde, comme Paul et Barnabas, pour annoncer qu'ils avaient vu le Seigneur".

"Aimer toutes les personnes inconditionnelles"

Les nouveaux prêtres, un par un, se laissent modeler par les paroles de chacun des pasteurs. Il leur a rappelé que l'Église "continue à se construire et à progresser et à proclamer Jésus-Christ dans toutes les parties du monde". Et aujourd'hui, le Seigneur nous le montre "à travers vos vies".

Le Cardinal  les encouragea aussi à garder ses commandements et à faire dans sa vie "ce que le Seigneur vous a donné, en vous configurant et en vous donnant à lui", afin que "votre vie ne soit pas pour vous-mêmes, mais que vous aimiez les gens de toutes sortes et de toutes conditions". Dans ce don généreux, il a souligné l'idée que "ni l'égoïsme ni la différenciation ne doivent s'imbriquer dans votre existence".

archidiocèse de Madrid

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0