Publié le 22 Mai 2018

Cabcom JD
Photos gendarmerie 65

 

Ce seront les 60 ans de ce pèlerinage, qui a pris ses racines à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 1945, plusieurs soldats français et allemands se rendent à Lourdes pour rendre grâce et implorer la paix et la réconciliation. Mais c’est en 1958 que le pèlerinage s’ouvre aux autres nations soucieuses de promouvoir la paix.

 
 
 

À Lourdes, les malades ont la première place. Plus de 200 blessés et malades militaires, de toutes nationalités, sont pris en charge chaque année lors du pèlerinage pour pouvoir vivre pleinement ce temps de partage et de grâce. L’Hospitalité Notre-Dame des armée, association du diocèse aux armées, est chargée de mettre en place les structures pour le suivi de ces malades pendant le pèlerinage. Environ 300 bénévoles sont présents et se dévouent chaque année. Ce vendredi 18 mai, 15 000 pèlerins et quarante nations sont attendus à Lourdes. Une participation de 1 euro est demandée à chacun, la somme finale sera dédiée à l’association française L’Œuvre d’Orient, qui soutient les chrétiens d’Orient persécutés.

 

la semaine des pyrénées.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 22 Mai 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Mai 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Mai 2018

Le processus de béatification du père Ragheed Ganni et de trois diacres tués en Irak en 2007 a été ouvert.

La Congrégation pour les causes des saints a accordé le Nihil Obstat ("il n'y a pas d'obstacle") nécessaire pour commencer le processus de canonisation du prêtre chaldéen irakien Ragheed Ganni et des trois diacres - Basman Yousef Daud, Wahid Hanna Isho et Gassan Isam Bidawid - tués le 3 juin 2007 par un commandement d'hommes armés à Mossoul, devant l'église chaldéenne dédiée au Saint-Esprit.

Le martyre du Père Ganni et des trois diacres a eu lieu le dimanche de la Pentecôte, près de l'église chaldéenne dédiée au Saint-Esprit, après la célébration de la Sainte Messe.

Dans la vie du Père Ragheed Ganni, a dit le Père Fabio Rosini, directeur du Service des vocations dans le diocèse de Rome, "quelque chose a été accompli que seule la grâce peut accomplir...""Nous, a ajouté le prêtre romain, nous pensons humainement que nous avons devant nous un héros, qui est capable de faire quelque chose d'extraordinaire, mais nous courons le risque de transformer le christianisme en héroïsme. Un martyr n'est pas un héros, mais un témoin. Vous pouvez dire si la grâce agit en lui. Dans l'Église, les héros créent des problèmes et des divisions, des personnalités, parce qu'ils parlent d'eux-mêmes. Les martyrs, par contre, parlent du Christ et rendent témoignage.

source

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Mai 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 21 Mai 2018

 pour Jacques et Anatol ! ... oups !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 20 Mai 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 20 Mai 2018

 

un joli prénom !

 

Y en a ils préfèrent le "pop soi-disant chrétien ", quelle horreur .. évidement les goûts et les couleurs... ça c'est au moins de la musique. !!!! c'était ça au Casino ! quand on mélange la boue avec de l'eau pure, c'est toujours la boue qui refait surface ...pov'gamins.  mélanger la religion avec l'inculture. je préfère mes petits .

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 20 Mai 2018

Le Vicaire général de l'Église catholique d'Oruro, Salvador Cuevas, a annoncé aujourd'hui que le 14 octobre, la canonisation de Mère Nazaria Ignacia, dont les restes reposent actuellement à Oruro, aura lieu.

"La nouvelle que les Boliviens, et en particulier les Ouréens, attendaient vient d'arriver, Mère Nazaire sera canonisée le 14 octobre dans la Cité du Vatican et nous nous préparerons à célébrer cet événement, parce que la Bolivie aura son premier saint ", a-t-il  dit.

Il a expliqué que le Pape François aujourd'hui, au cours du Consistoire public ordinaire, a annoncé la canonisation de certains bienheureux, dans un acte qui aura lieu le 14 octobre prochain, à Rome.

Nazaria Ignacia est née en Espagne en 1889 et, grâce à sa vocation et à sa vie religieuse, elle est arrivée à Oruro en 1912. C'est là qu'elle a fondé la congrégation religieuse Missionnaires Croisés de l'Eglise qui s'est orientée vers le travail pour la dignité et les droits des femmes pauvres et la promotion de l'éducation.

En 1943, elle mourut à Buenos Aires, en Argentine, mais en 1972, son corps fut transféré à Oruro dans la chapelle de la congrégation qu'elle avait fondée.

En 1993, le tiroir de la dépouille a été ouvert et placé dans une autre crypte, mais la surprise a été qu'ils ont trouvé le corps presque intact, considéré comme un signe de sainteté.

Pour sa part, la Supérieure provinciale des Croisades missionnaires de l'Église d'Oruro, Elisabeth Copa, a dit que le 11 novembre, une messe d'action de grâces sera célébrée à Oruro, sur l'avenue Cívica, où seront présents les évêques de Bolivie.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 19 Mai 2018

Monseigneur aux couleurs du club, normal !

 

L'Atlético Madrid offre à la Virgen de la Almudena les titres qu'ils ont remportés cette saison.

En présence de la Mère de tous, "l'être humain le plus exceptionnel" qui a donné un visage à Dieu dans cette histoire, le Cardinal Osoro a félicité le club et remercié les joueurs pour l'exemple qu'ils ont donné à la société en travaillant en équipe et en mettant leurs talents au service du bien commun. "À ce stade de notre histoire, c'est très important."

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0