Publié le 5 Mai 2018

 

 

 

 

 

photo : Les cadets de Zhukovtsy

 

splendide ! la très grande classe ..

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Mai 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 4 Mai 2018

 

 

C’est un défi inédit que sans doute seuls les élèves de l’école spéciale de Saint-Cyr Coëtquidan sont capables de relever.

Courir pendant près de 700 kilomètres sur la ligne de front de 14-18 en trois jours, 24 heures sur 24… C’est un hommage et un clin d’oeil adressé à leurs ainés, à ceux qui sont tombés pour défendre leur patrie. Notre patrie. Une façon de dire à ces héros de 14-18 qu’ils sont là, prêts pour prendre la relève. « Les défis lancés par les promotions sont à l’image de notre école: pleins de jeunesse, intrépides, toujours hors du commun. Le projet porté ici résonne avec les faits d’armes de notre parrain et participe au souvenir de la Grande Guerre », explique le groupe des Saints-Cyriens qui a construit ce projet un peu fou labellisé par la Mission du centenaire et baptisé « tranchées de nos mémoires ». Un projet qui est chargé de symboles. C’est un hommage au parrain de la promotion, le général Loustaunau-Lacau décoré de la Légion d’honneur devant Reims sur la trouée de Berry-au-Bac pour ses actions d’éclats lors de l’offensive du Chemin des Dames.

Cette course hors normes qui empruntera la ligne de front de 14-18 d’Armentières à Lunéville est aussi destinée à soutenir les blessés de l’Armée de Terre. Les élèves officiers de Saint-Cyr entraineront dans leur sillage six soldats blessés sur différents théâtres d’opération et reverseront plus de 5000 euros à l’association Terre-Fraternité qui vient en aide aux blessés et à leurs familles. Mémorial de Vimay, nécropole de Notre Dame de Lorette, le chemin des Dames, l’Ossuaire de Douaumont, Arras, Saint-Quentin, Reims, Verdun… Les enjambées des saints-cyriens vont relire les pages tragique et héroïques de la guerre de 14-18 avec des temps forts comme la mise à l’honneur, avec l’association Le Souvenir Français, d’un monument en hommage au sergent Meneteau et à l’aumonier Barreau, tombés au front sur la commue de Craonne, un village totalement détruit lors de l’offensive de Nivelle en 1917.

Mais le temps le plus fort de course mémorielle sera probablement la prise d’arme qui aura lieu le samedi 12 mai à Reims où se déroulera une prise d’armes exceptionnelle. Ville martyre de la première guerre mondiale détruite à plus de 50%, Reims a accueilli le jeune sous-lieutenant Loustaunau-Lacau en août 1914. Les images de la cathédrale en flammes après les bombardements ont marqué les esprits.

La fin de la course est prévue le dimanche 13 mai à 19 h 40 au château de Lunéville avec un final en apothéose. Les derniers kilomètres seront parcourus par les Saints-Cyriens accompagnés de blessés  de l’Armée de Terre ainsi qu’un détachement du 53è RT qui arriveront devant le monument aux morts de Lunéville.

les infos du pays gallo

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 4 Mai 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 4 Mai 2018

/ 03:04 am (CNA/EWTN News) - Un nouvel album d'une communauté de Bénédictines du Missouri rural est consacré aux cœurs de Jésus, Marie et Joseph, mais d'une manière particulière à la paternité de Saint Joseph.

Elle a ajouté que le thème de l'album a été suggéré par le cardinal Raymond Burke, préfet émérite de la Signature apostolique, qui dirigeait une retraite au prieuré.

Le cardinal a "demandé un enregistrement, auquel j'ai répondu que nous avions pensé en faire un en l'honneur des Coeurs Sacrés et Immaculés, mais que nous étions déchirés parce que nous en avions aussi promis un à saint Joseph", raconte Mère Cecilia. "Son Éminence s'est tournée vers nous et nous a dit simplement : " Vous savez ce que vous devez faire, c'est de vous adresser au Sacré-Cœur de Jésus, au Cœur Immaculé de Marie et au Cœur le plus pur de Saint-Joseph ". Les Sœurs ont spontanément applaudi à la réponse directe au dilemme."

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 4 Mai 2018

Trois samedis sur une période de 29 jours, plus de trois douzaines d'hommes - 34 en tout - descendront l'allée centrale de la basilique de la cathédrale Saint-Louis en route vers le plus rare des sept sacrements - l'Ordre sacré.

Les ordinations auront lieu devant les familles et amis des ordinands, les séminaristes, les prêtres archidiocésains, le clergé en visite, les fidèles de Saint-Louis et, surtout, devant Dieu.

Mgr Carlson a décrit l'ordination comme "une expérience spirituelle toujours très puissante", ajoutant qu'il "prie toujours pour qu'ils travaillent avec les dons qui leur ont été donnés et que Dieu leur donne les grâces dont ils ont besoin pour être de grands prêtres et diacres".
La saison des ordinations commence avec l'ordination des diacres de transition. L'archevêque Carlson appelle les sept qui devaient être ordonnés le samedi 5 mai "un groupe exceptionnel".

Trois semaines plus tard, le samedi 26 mai, les diacres Gerson Parra et Christopher Rubie seront ordonnés dans la sainte fraternité des prêtres.

"Les deux sont d'excellents candidats, a dit Mgr Carlson. "Je pense qu'ils feront de grands prêtres."

Enfin, le samedi 2 juin, Mgr Carlson ordonnera 25 diacres permanents, la plus grande classe d'ordination de l'histoire de l'archidiocèse. En 1985 et 1989, Mgr John L. May a ordonné 24 hommes diacres permanents.

En plus des ordinations archidiocésaines, les jésuites, les dominicains et les bénédictins ont des ordinations à venir. L'évêque auxiliaire Mark S. Rivituso présidera pour les Dominicains et les Bénédictins.

C'est une saison chargée mais joyeuse pour l'archevêque Carlson et l'évêque Rivituso. En plus des ordinations, ils célèbrent de nombreuses confirmations, ce qui leur permet de visiter autant de paroisses et de témoigner de la foi en action.

"J'aime le printemps", a dit l'archevêque Carlson. "Il n'y a pas d'évêque vivant qui n'aime pas faire des confirmations et surtout pas ordonner."

 

source


 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 2 Mai 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 2 Mai 2018

 

 

 

 

 

 

Alexandra Dovgan est née en 2007. Elle a commencé à étudier le piano à l'âge de 5 ans. Alexandra étudie actuellement à l'École centrale de musique de Moscou du Conservatoire de Moscou (classe de Mira Marchenko). Elle est la gagnante du Concours Internet Villahermosa (Mexique, 2014), du 9e Concours international de Prokofiev (Yekaterinburg, 2015), du 11e Concours international Safonov pour jeunes pianistes (Pyatigorsk, 2015), du I Concours Internet des talents de la musique russe (Moscou, 2015), du 13e Concours international des jeunes musiciens (catégorie piano, Moscou, 2016) et du 18e Concours international de télévision Casse-Noisette (Moscou, 2017). Alexandra est également lauréat du Concours international de piano Vladimir Krainev de Moscou (2e prix, Moscou, 2017) et du 4e Concours international Astana Piano Passion (2e prix, 2017). Elle a reçu un prix spécial de la compagnie Yamaha. La jeune pianiste a participé à divers festivals internationaux et a fait des tournées en Russie et à l'étranger. Alexandra.  reçoit des bourses de la Fondation Vladimir Spivakov, de Mstislav Rostropovich et de la Fondation New Names.

source

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 2 Mai 2018

30 ° à Moscou, faut pas exagérer quand même! non mais sans blagues ! fait la gueule Philippounet !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Mai 2018

very nice !

Christopher Zandieh a commencé ses études de piano Suzuki à l'âge de 4 ans à Long Island et, à l'âge de 6 ans, il s'est inscrit à l'école des cordes de New York en tant qu'élève de Marina Obukovsky. Il est actuellement âgé de 13 ans, en troisième année d'études à l'école Juilliard en tant qu'élève d'Ernest Barretta et élève de 8e année à l'école South Woods Middle School de Syosset, Long Island.

Christopher a fait sa première représentation au Carnegie Hall à l'âge de 6 ans et y est revenu trois ans plus tard en tant que Grand Prix du Concours International du Concert Festival. Depuis, il s'est produit à plusieurs reprises au Steinway Hall et à l'auditorium Bruno Walter. En octobre 2014, Christopher a été choisi parmi 100 pianistes comme soliste pour se produire pour le pianiste Lang Lang Lang dans le cadre du programme international 101 Pianistes au Tilles Center de Long Island. En 2016, il a remporté le 1er prix du Concours des grands compositeurs et, l'année dernière, il a été demi-finaliste au Concours international de piano pour jeunes Kaufman. En décembre dernier, Christopher était soliste au Piano Showcase à Rochester, NY, pour la conférence annuelle de la NYS School Music Association. En décembre 2017, Christopher a remporté le concours annuel de piano de la Division précollégiale de Juilliard et, le mois dernier, il a interprété le Concerto pour piano no 21 de Mozart avec le Juilliard Pre-College Symphony au Peter Jay Sharp Theater.

Christopher a participé à plusieurs masterclasses au cours des dernières années avec des pianistes de renom, dont Lydia Artymiw et Lang Lang Lang. En plus de ses prestations au piano solo, Christopher est également membre du Zandieh Trio et saxophoniste alto principal du Jazz Band de son école.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0