Publié le 2 Août 2018

 

 

 

 

 

 

 

Recteur du sanctuaire de la Virgen de Guadalupe parmi les survivants de l'avion Aeromexico.

Parmi les survivants de l'accident d'avion d'hier à Durango, au Mexique, se trouve le P. Esequiel Sanchez, recteur du sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe à Des Plaines, Chicago, USA.

Hier après-midi, le vol 2431 d'Aeromexico s'est écrasé à quelques minutes de l'aéroport Guadalupe Victoria, à destination de Mexico. L'avion transportait 99 passagers et quatre membres d'équipage. La presse locale a rapporté que 12 des blessés étaient dans un état critique.

Cependant, le fait que tout le monde ait survécu à l'accident a conduit la presse internationale et les réseaux sociaux à l'appeler "le miracle de Durango".

"En général, il va bien, il nous demande de prier pour lui et pour les autres passagers de l'avion", a-t-il déclaré à la presse internationale. Il a ajouté que le P. Sanchez a un bras cassé et qu'on ne sait pas encore quand il sera sorti.

L'archidiocèse de Chicago a également publié une déclaration informant que le prêtre "a subi quelques blessures, mais nous sommes reconnaissants de savoir qu'il est en état de repos. Nous prions pour le Père Sanchez et tous ceux qui ont été touchés par cet accident d'avion.

aciprensa.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Août 2018

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 1 Août 2018

Misericordias Domini in aeternum cantabo.
In generationem et generationem annuntiabo veritatem tuam.
Domine, Deus virtutum, quis similis tibi ?


Benedictus, Dominus, in aeternum. Fiat, fiat !

Je chanterai sans fin les miséricordes du Seigneur (Ps 89,2)

 

"Puesto que no hay poder real, metafísico, preexistente a Dios, no hay obstáculo a su omnipotencia."

st thomas

à quoi il pense à son âge, quand même !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Août 2018

L'évêque auxiliaire d'Abuja (Nigeria), Mgr Anselm Umoren, a réfléchi sur l'importance de choisir sagement la personne à épouser dans le contexte d'une société qui donne la priorité au bien-être économique et au plaisir temporel sur les valeurs et la famille.

 Dans son discours, recueilli par le Catholic News Service of Nigeria, l'évêque  a déploré que " beaucoup de jeunes perdent l'espoir de fonder une famille lorsqu'ils observent la situation tragique actuelle du mariage et de la famille ".

"Je les ai entendus dire : "Si c'est ça le mariage, je préfère rester célibataire. Cela semble être le refrain sur les lèvres de nombreux jeunes de notre société ", a-t-il dit.

Il a également indiqué que ces jeunes gens " viennent au mariage avec des valeurs tordues ". Beaucoup veulent fonder un couple riche et cherchent désespérément une vie de confort sans chercher les valeurs pour avoir une vie heureuse et sainte.

"Par conséquent, ils finissent par hypothéquer leur vie et échanger leur bonheur contre les plaisirs temporels de la vie ", a-t-il ajouté.

Mgr Umoren a rappelé que le jour de la Saint-Valentin en 2014, devant plus de 10 000 couples qui se préparent à se marier, "le pape François a parlé d'amour et de fidélité durable dans le mariage et les a encouragés à ne pas avoir peur de s'engager pour la vie.

Mais le Pontife a aussi exprimé sa tristesse parce qu'à l'heure actuelle plusieurs mariages ne durent pas longtemps. Cette mentalité, a-t-il dit, a touché de nombreux jeunes qui considèrent maintenant le mariage comme un arrangement temporaire selon leurs propres préférences",

 "C'est pourquoi les jeunes couples semblent être submergés par une planification et une préparation excessive pour le mariage, avec des robes de mariée exotiques, des séances photo élaborées et d'énormes dépenses financières, sans accorder beaucoup d'attention à la préparation spirituelle et mentale pour le mariage", a déclaré l'évêque auxiliaire d'Abuja.

"Ils consacrent plus de temps et de ressources à la préparation du mariage qu'au mariage. La cérémonie dure quelques heures, mais la vie après le mariage dure jusqu'à ce que la mort nous sépare. Nous devons aider les jeunes d'aujourd'hui à se concentrer sur cette priorité ",

A cet égard, le Prélat a invité les couples à réfléchir soigneusement à leurs valeurs respectives et à ne pas se marier à moins qu'ils ne partagent un engagement commun à la durabilité du mariage, de la foi et de l'Evangile.

"Nous sommes inondés d'une dose quotidienne d'histoires terribles de maris et de femmes qui ne peuvent pas vivre ensemble sous le même toit et qui ont parfois recours à la violence au point de se suicider", a-t-il dit au sujet de son expérience pastorale dans l'archidiocèse d'Abuja.

"Il vaut mieux mettre fin à une relation incompatible aujourd'hui que de se retrouver dans un mariage malheureux et triste demain ",

aciprensa.

y a des gens bien faut pas croire, y a que les tradis obscurs pour ne dénoncer que tout ce qui va mal.. y a des spécialistes pour ça.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 1 Août 2018

 

Dedicabo Alexandro Se siente bien amar a alguien! No me ha pasado en mucho tiempo.

 

 

dedicado a Pedro i la madre del nino !.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 1 Août 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0