Le don de crainte.

Publié le 22 Mai 2007

""Nous ne devons pas laisser libre cours aux pensées d'affection, aux regrets des affections humaines".

C'est la pauvreté du coeur qui nous met au-dessus des atteintes qui nous peuvent venir par les affections, et de celles plus inférieures, qui nous peuvent venir par le chemin des sens...

L'âme pénitente s'écarte des choses douces pour se complaire dans les amères, par amour pour Dieu, afin d'éviter d'être jamais séparée de Lui"

père Gardeil.

Comme tout cela est simple.Quand une nature a été depuis longtemps blessée et meurtrie. Quand toute sa vie n'a été presque qu'amertume. Ne pas laisser libre cours aux pensées d'affection, quand il n'y a plus rien autour de vous, que du vent, des "on prie pour vous", .. comme tout cela est simple. S'écarter des choses douces quand sa vie aura été baignée dans l'amertume et dans les larmes...Alors il ne doit pas y en avoir beaucoup d'âmes pénitentes. Veni Creator Spiritus...

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article