pater Benedicte ora pro nobis.

Publié le 1 Avril 2008



"Debout dans l'oratoire le bien-aimé du Seigneur Benoît, s'étant muni du Corps et du Sang du Christ, soutenu par les bras de ses moines, et lui-même élevant les mains vers le ciel, murmurant une dernière prière, rendît son âme à Dieu. On la vit se diriger vers le ciel par une voie tendue de draperies et resplendissantes d'innombrables lumières.

Vous vous êtes présenté à Dieu revêtu de gloire.
C'est pourquoi le Seigneur vous a donné la splendeur.

O Dieu qui avez honoré la précieuse mort du très saint Père Benoît de si nombreuses et admirables faveurs, accordez-nous, nous vous en supplions, la grâce que celui dont nous célébrons la mémoire, vienne à l'heure de notre mort nous fortifier contre les embûches de l'ennemi par sa bienveillante présence.


"L'année même de sa mort, il en prédit le jour à ses frères : et avant le sixième qui précéda son trépas, il fit ouvrir son sépulcre. Bientôt il fut saisi de la fièvre, et comme la faiblesse augmentait à chaque instant, le sixième jour, il se fit porter à l'oratoire, où il se  prépara à la mort par la réception du corps et du sang de N. S.; alors, soutenant ses membres défaillants sur les mains des frères, il se tint debout, les yeux élevés vers le ciel et rendit son dernier soupir en priant. Le jour même que l'homme de Dieu passa de cette vie au ciel, deux frères, dont un était dans sa cellule, et l'autre fort éloigné, eurent la même révélation : ils virent une traînée de lumière, ornée de tapis et resplendissante d'une quantité innombrable de lampes, qui, partant de la cellule de saint Benoît, se dirigeait vers le ciel du côté de l'orient. L'un d'eux demanda à un personnage vénérable qui parut tout brillant sur cette trace, ce que c'était que ce chemin qu'ils voyaient, car ils ne le savaient pas, et il leur fut dit : «Voilà le chemin par lequel Benoît, l'homme chéri de Dieu, monte au ciel. » II fut inhumé dans l'oratoire de saint Jean-Baptiste qu'il avait construit lui-même sur un autel dédié à Apollon et qu'il avait renversé. Il vécut vers l'an du Seigneur 518, au temps de Justin l'ancien."


la légende dorée.


Aujourd'hui saint Benoît, par la voie de l'Orient, est monté tout droit au ciel, sous les yeux de ses disciples; aujourd'hui, les mains levées pour une ultime prière, il a rendu l'âme; aujourd'hui, les Anges l'ont reçu dans la gloire. alleluia.


antienne à Magnificat.

 




saint Benoît, père des moines, priez pour nous, pour notre Saint Père le pape, pour toute l'Eglise.
merci pour ces quatre années d'oblature bénédictine.
Philippe Benoît Marie. oblsb+


Rédigé par philippe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel 01/04/2008 09:26

Sainte fête de saint Benoît qu'il vous aide dans la réalisation de vos projets d'avenir et vous protège vous et tous vos frères bénédictins.